Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Parenté et dynamiques identitaires

Enric Porqueres i Gené
p. 366-367

Texte intégral

Enric Porqueres i Gené, maître de conférences

Parenté et modernité

1Cette année, le travail du séminaire a porté sur les relations, parfois surprenantes et toujours complexes, qu’entretiennent les processus de modernité et la parenté. Partant du contexte européen à référence chrétienne, il a été question d’interroger différents registres pour mieux saisir les complexités liées au domaine. En ce sens, la parenté adoptive telle qu’elle est vécue actuellement a fait l’objet d’un exposé de la part d’Anne Cadoret, chercheur au CNRS. À travers l’analyse fournie, il a été question de revenir sur ce qui resterait aujourd’hui des fondements symboliques d’un système de parenté enraciné dans la référence corporelle du sang. Véronique Munoz-Dardé, professeur à l’University College de Londres, a présenté l’exposé « Justice et famille », où elle a exploré certaines difficultés de la philosophie contemporaine de la justice, notamment au sein de l’œuvre de John Rawls, à traiter de la famille et plus largement de la parenté. Ces espaces inégalitaires par essence ont en effet du mal à être encadrées par une théorie sociale englobante qui vise à fournir des points de départ équitables pour les individus. Alejandro Bilbao, professeur à l’Université de Valparaiso, a traité de « Individuation, fantasme et appropriations corporelles dans le contexte des nouvelles technologies de reproduction ». Par ce biais nous étions amenés à explorer les fondements ontologiques de la personne de la parenté tout en interrogeant les défis lancés par les nouvelles technologies de reproduction. L’analyse comparée de certaines ethnoembryologies a ainsi entamé une réflexion qui devrait se poursuivre par une série de collaborations entre le responsable du séminaire et M. Bilbao dans les années à venir, notamment dans le cadre d’un accord ECOS signé avec son département. Les nouvelles technologies reproductives ont partiellement centré aussi l’exposé de David Lagunas, professeur à l’Université de l’état d’Hidalgo (Mexique), qui a présenté ses enquêtes sur les gitans catalans. Pour finir, Ramon Sarró, chercheur à l’Instituto de Ciências Sociais de Lisbonne, a exposé ses travaux autour de la notion de la personne chez les Baga d’Afrique de l’Ouest. Par ce biais nous avons poursuivi un des fils rouges du séminaire : le travail comparatif sur la constitution culturelle de la personne.

Publications

  • Direction de Défis contemporains de la parenté, Éditions de l’EHESS, 2009
  • « Individu et personne à la lumière des nouvelles contextes de la parenté », dans Défis contemporains de la parenté, sous la dir. d’Porqueres i Gené, Éditions de l’EHESS, 2009.
  • Avec Jérôme Wilgaux, « Incest, embodiment, genes and kinship », dans European kinship in the age of biotechnology, sous la dir. de Edwards, Jeanette et Carles SalazarNew York, Berghahn Books, 2009, p. 112-127.
  • Avec Joan Prat i Carós, « Presències de Lévi-Strauss », Quaderns del Institut d’Antropologia de Catalunya, 24, 2009, p. 81-86.
  • « La antropología del parentesco después de Lévi-Strauss », dans Claude Lévi-Strauss en el pensamiento contemporáneo, sous la dir. d’Alejandro, Stéphan-Eloïse Gras et Patrice Vermeren, Bilbao, Colihue Universidad, Buenos Aires, 2009, p. 133-142.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Enric Porqueres i Gené, « Parenté et dynamiques identitaires », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 366-367.

Référence électronique

Enric Porqueres i Gené, « Parenté et dynamiques identitaires », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 23 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20027

Haut de page

Auteur

Enric Porqueres i Gené

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals