Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Groupe de travail en anthropologie sociale comparative

Jean-Claude Galey, Cécile Barraud, André Iteanu et Stephen Headley
p. 408-409

Texte intégral

Jean-Claude Galey, directeur d’études
Cécile Barraud, directrice de recherche au CNRS
André Iteanu, directeur d’études à l’EΡΗΕ
Stephen Headley, chargé de recherche au CNRS

Le holisme et la méthode comparative. Morphologie, parenté, localité, échanges

1Le séminaire a été centré essentiellement sur des questions de méthodologie et de comparaison à partir de l’analyse de textes ou de données de chercheurs, recueillies sur leur terrain.

2Avec d’abord la présentation de deux textes « L’introduction » aux Nuer, de L. Dumont et « Des relations et des morts », de C. Barraud, D. de Coppet, A. Iteanu, R. Jamous, qui permettent de faire le point sur les courants et les méthodes en anthropologie sociale : échanges, comparaison, parenté et politique (A. Thi-huu-van Nguyen et G. Facal, M1, EHESS), puis deux exposés sur les modes de classifications en Bretagne et à Wallis (S. Laligant, maître de conférences à l’Université François-Rabelais de Tours, Sophie Chave-Dartoen, maître de conférences à l’Université Bordeaux-II) pour montrer d’une part la relativité des catégorisations et la possibilité de leur ordonnancement hiérarchique et d’autre part la combinaison, dans un univers avant tout social, des formes de catégorisation, des modes de classification et de la valeur. Plusieurs textes sur la problématique de la couvade ont été présentés en contraste avec des données de terrain qui déplacent le sens de l’institution vers le couple dans sa relation à la société (C. Le Carrer, Costa-Rica).

3Sur des questions de parenté, cinq exposés ont conduit à réfléchir sur la parenté comme logique qui sert à construire des systèmes symboliques, sur le vocabulaire de parenté comme expression abstraite de la logique des échanges, sur les interprétations possibles des usages des termes d’un vocabulaire (extension ou spécialisation), sur la relation des classes d’âge à la parenté (K. Hamberger, D. Bretteville, I. Moya, L. Gabail).

4Deux exposés ont traité de la relation à la terre et des notions d’inaliénabilité et d’aliénabilité L’inaliénabilité est mise en question quand la valeur n’est pas attribuée à la terre mais aux échanges de biens aliénables qu’elle induit. L’inaliénabilité de la terre ne témoigne pas de sa possession ou de sa propriété mais d’une relation hiérarchique dans laquelle sont engagés ceux qui en sont à la fois les gardiens et les serviteurs (A. Schneider, A. Iteanu).

5On s’est intéressé ensuite à la relation de rituels dits traditionnels avec un système global, régional ou national, où se mêlent les principes de religions universalistes et les aspirations politiques. L’opposition local/global, un peu galvaudée, ne suffit pas à rendre compte de la combinaison de configurations de valeurs contrastées, les recherches ne font que commencer (H. Zwingelstein à propos de la fête taurine espagnole, C. Barraud à propos des conflits récents aux Moluques, R. W. Hefner, professeur à l’Université de Boston à propos du Pentecôtisme et des courants revitalistes Islamiques en Indonésie).

6Souhaitant manifester sa solidarité au mouvement d’opposition aux « réformes » proposées par les Ministère de la recherche et de l’Enseignement supérieur et celui de l’Éducation nationale concernant le statut des enseignants-chercheurs, l’avenir des établissements de recherche, l’aide aux doctorants et les futures carrières, le séminaire a consacré plusieurs séances du printemps à une réflexion institutionnelle « Changeons le programme ! » pour analyser l’origine et les effets de ces « réformes » sur la place du savoir dans notre société, le rôle qu’elles semblent vouloir assigner aux chercheurs et l’incidence particulière qu’elles font courir sur le futur de disciplines comme l’anthropologie sociale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Galey, Cécile Barraud, André Iteanu et Stephen Headley, « Groupe de travail en anthropologie sociale comparative », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 408-409.

Référence électronique

Jean-Claude Galey, Cécile Barraud, André Iteanu et Stephen Headley, « Groupe de travail en anthropologie sociale comparative », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20057

Haut de page

Auteurs

Jean-Claude Galey

Articles du même auteur

Cécile Barraud

Articles du même auteur

André Iteanu

Articles du même auteur

Stephen Headley

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals