Skip to navigation – Site map

HomeNumérosAnnuaire 2008-2009Enseignements EHESSSociologieMondes naturels et mondes culture...

Enseignements EHESS
Sociologie

Mondes naturels et mondes culturels. Sociologie historique des configurations de savoir

Jean-Louis Fabiani
p. 434-435

Index terms

Subject index :

Sociologie
Top of page

Full text

Jean-Louis Fabiani, directeur d’études

Macro-théories : processus, historicisation, généralisation

1Les enseignements ont eu lieu cette année sur le site de la Vieille Charité à Marseille. J’ai participé aux enseignements communs du master en traitant à partir de textes classiques et contemporains la question du rapport entre l’individu et le social. Le séminaire principal a porté, dans le prolongement des recherches précédentes, sur la question de la place des macro théories dans les procédures du raisonnement sociologique. Si l’on considère la production en sciences sociales des trente dernières années, on peut avoir des sentiments partagés. D’un côté, les constructions macro théoriques (ce qu’on appelle « grande théorie ») semblent appartenir à un âge métaphysique de la sociologie. Personne n’oserait se définir comme un nouvel Émile Durkheim, ni même comme un Talcott Parsons. D’un autre côté, un intérêt pour la théorie générale n’a cessé de se manifester, sous une forme réflexive (Pierre Bourdieu) ou presque parodique (Jeffrey Alexander).

2Que peut faire un sociologue voué au terrain et à l’empirisme irréductible de son objet, au sens qu’Olivier Sschwartz donne à cette notion, de la grande théorie, particulièrement si l’on est convaincu, comme Anselm Strauss, que les meilleures théories sont « grounded », c’est-à-dire « issues du terrain » ? Le séminaire a délibérément pris un tour « reconstructionniste », sans négliger cependant les dynamiques engendrées par les offensives successives menées contre les grandes théories (« déconstructionnisme », mais aussi différents tournants, linguistique, historique, etc.). L’idée, au moins prospective, était de proposer de nouveaux cadres comparatifs et des schèmes conceptuels réorganisés capables d’affronter et d’intégrer les constats des différents tournants critiques des dernières décennies. Au cours des discussions, j’ai entrecroisé deux types de textes : les premiers, que je nomme théories « endogènes », sont produits par des sociologues qui n’abandonnent jamais les spécificités épistémologiques de leur champ : Erving Goffman, Anselm Strauss, James Coleman, Andrew Abbott, Harrison White, Randall Collins, Pierre Bourdieu, Luc Boltanski et Laurent Thevenot, Margaret Somers.

3Les seconds, que j’appelle « exogènes », ne sont pas produits par des sociologues empiriques, mais par des philosophes ou par des théoriciens intéressés par les processus historiques : Jürgen Habermas, Axel Honneth, Michel Foucault, Bruno Latour.

4Au cours de l’année, j’ai présenté les principaux éléments de ce travail à l’Institute for Public Knowledge (New York University), à la New School for Social Research, à l’Université Yale et à l’Université de Graz (Autriche). Mon travail sur les publics et sur les intellectuels a fait l’objet de présentations à des colloques : Berlin (colloque Durkheim, Université Humboldt), Vienne (Festivals et Mega-events), Thoune (Culture et économie), Budapest (Robert Merton Conference) et Yerevan (39e congrès mondial de l’Institut international de sociologie).

Publications

  • « Le jazz a-t-il été un art moyen ? », dans Les arts moyens aujourd’hui, sous la dir. de F. Gaudez, t. 1, Paris, L’Harmattan, 2008.
  • « Marseille et son projet culturel », L’observatoire des politiques culturelles, n° 34, décembre 2008, p. 28-30.
  • « Attribuçao de autoria em obras de arte : A questao da evidencia na historia da arte », dans Imagem-Conhecimento. Antropologia, cinema, e outros dialogos, sous la dir. d’Andréa Barbosa, Edgar Teodoro da Cunha et Rose Satiko Gitirana Hikiji, São Paulo, Papirus Editoria, 2009, p. 85-98.
  • « Corsica looking for America », Fora, n° 5, juillet 2009, p. 4-5.
Top of page

References

Bibliographical reference

Jean-Louis Fabiani, « Mondes naturels et mondes culturels. Sociologie historique des configurations de savoir », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 434-435.

Electronic reference

Jean-Louis Fabiani, « Mondes naturels et mondes culturels. Sociologie historique des configurations de savoir », Annuaire de l’EHESS [Online],  | 2010, Online since 01 June 2015, connection on 17 January 2021. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20079

Top of page

About the author

Jean-Louis Fabiani

By this author

Top of page

Copyright

EHESS

Top of page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search