Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Travail, flexibilité et constitution du social

Bénédicte Zimmermann
p. 476-477

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Bénédicte Zimmermann, directrice d’études

Sociologie des parcours professionnels et du curriculum vitae

1L’objectif était d’approfondir la réflexion ouverte l’année précédente sur la notion de parcours pour en faire un objet d’étude à part entière. Un premier groupe de séances a consisté à formuler une problématique des parcours dans le travail. Carrière, développement professionnel, formation, capacités, genre, équilibre entre vie privée et vie professionnelle constituent les différentes dimensions dont nous avons choisi de privilégier l’analyse.

2Une fois posés les principaux concepts et éléments de problématique, un deuxième ensemble de séances a porté sur des questions de méthode. Comment étudier les parcours, comment les saisir ? Avec quelles sources, quels outils ? Quels sont les limites et les apports respectifs des approches quantitatives et qualitatives ? Autant de questions que nous avons traitées en explorant le statut du biographique et du récit, plus largement de la parole des personnes en sociologie.

3Dans un troisième temps, nous avons élaboré un dispositif d’enquête sur les parcours professionnels, à commencer par l’élaboration collective d’une grille d’enquête. Les participants ont ensuite été invités à utiliser cette grille pour mener un entretien dans leur propre domaine de recherche et à en proposer une analyse à partir des éléments de problématique et de méthode mis en place au cours des premières séances. Lorena Poblete, post-doctorante, Shao Fen Lee et Madlyne Samak, doctorantes, ont apporté leur pierre à ce chantier collectif en présentant les enseignements tirés de leurs recherches, respectivement sur les travailleurs autonomes en Argentine, les aides-soignantes en Île-de-France et les agriculteurs biologiques en région PACA.

4Enfin, l’actualité s’est cette année encore invitée dans nos séances. D’abord à travers l’accord national interprofessionnel sur « le développement de la formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels » conclu en janvier 2009 par les partenaires sociaux. Cet accord prévoit la création d’un fonds de sécurisation des parcours. En faisant du parcours une catégorie d’action publique, il a contribué à déplacer l’analyse vers des enjeux de politique publique. Ensuite, l’actualité s’est invitée à travers le mouvement de protestation des enseignants-chercheurs contre les réformes de leur statut, du CNRS et de la formation des maîtres. Ce mouvement a été l’occasion de développer une réflexion à chaud sur les parcours professionnels des enseignants-chercheurs et les conséquences des réformes annoncées. Ce sont tout particulièrement l’enchevêtrement et les tensions entre les parcours tels qu’ils sont institutionnellement formatés et les parcours comme expérience professionnelle et personnelle que nous avons ici cherché à thématiser.

Publications

  • Avec Delphine Corteel, Marion Lambert et Josiane Vero, « Capability for life long learning in French companies », dans Sensitising life course research ? Exploring Amartya Sen’s capability concept in comparative research on individual working lives, sous la dir. de Bartelheimer Peter, Moncel Nathalie, Cereq, Net. doc, n° 50, 2009, p. 115-157.
  • Avec Michael Werner, « Összehasonlítás, transzfer, összefonódás. Az histoire croisée módszere és a transznacionális kihivása », dans Határátlépésk. Kulturális határok reprezentációi, sous la dir. de Csúri Károly, Mihály Csilla, Szabó Judit, Budapest, Gondolat kiadó, 2009, p. 96-129.
  • Avec Laurent Geffroy et Odile Piriou, « Scientific expertise in policy-making : The case of work policy in France », dans Comparative perspectives on scientific policy advice, sous la dir. de Justus Lentsch, Peter Weingart, Opladen et Farmington Hills, Barbara Budrich Publishers, 2009, p. 83-115.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bénédicte Zimmermann, « Travail, flexibilité et constitution du social », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 476-477.

Référence électronique

Bénédicte Zimmermann, « Travail, flexibilité et constitution du social », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 24 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20115

Haut de page

Auteur

Bénédicte Zimmermann

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals