Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Sociologie de l’éducation

Jean-Richard Cytermann
p. 482-483

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Jean-Richard Cytermann, professeur associé

1. Les réformes de l’université française au regard du contexte international. 2. Les évolutions du système éducatif français : adaptations ou remise en cause du modèle éducatif français traditionnel

1La première partie du séminaire était consacrée aux réformes de l’enseignement supérieur en France et aux problématiques qui leur sont liées dans une logique comparative. Les premières séances ont montré qu’à la fois ces réformes ne s’inscrivaient pas uniquement dans un processus de rupture mais dans une continuité par rapport à des politiques entreprises depuis vingt ans et que les réformes françaises de l’enseignement supérieur et de la recherche avaient une analogie réelle avec des réformes entreprises dans de nombreux pays européens. Une attention particulière a été portée à quelques réformes emblématiques avec le bilan de dix ans d’applications du LMD en France et les controverses autour de la loi libertés et responsabilité des universités. Parallèlement, ces réformes ont été abordées du point de vue d’un président des universités devant s’approprier des compétences nouvelles dans un environnement qui a beaucoup changé. Il était en même temps intéressant de regarder les évolutions récentes de ce qui est un des modèles implicites des réformes entreprises, à savoir les universités américaines. Enfin, a été abordée la question de l’équité du système d’enseignement supérieur français avec la présentation d’une recherche qui conclut à une relative démocratisation de l’enseignement supérieur en France et une comparaison sur l’équité de différents systèmes d’enseignement supérieur (France, USA et Finlande) avec quelques conclusions qui remettent en cause des idées acquises (échec du premier cycle en France ou inéquité du système américain).

Les réformes de l’enseignement scolaire

2Paradoxalement peut-être il est plus juste de parler de rupture ou au moins de tournant en matière d’enseignement scolaire, où les réformes récentes entreprises remettent en cause un consensus de trente ans, au-delà des alternances politiques. Ce tournant intervient dans une logique, celle du nouveau management public et de son application en France à travers la LOLF et la RGPP, qui mettent systématiquement en relation la dépense liée à une politique publique avec les résultats de cette politique publique avec toutes les dérives d’interprétation des résultats possibles. Or, en même temps, les résultats des différentes évaluations, qu’elles soient nationales ou internationales comme celles menées par l’OCDE sont convergents pour montrer une dégradation certaine sur moyenne période des résultats des élèves français, et particulièrement des résultats les plus faibles, même si cette constatation, au dire des comparaisons internationales, n’est pas spécifique à la France. Un exemple des remises en cause de politiques éducatives est donné par le modèle de la scolarisation à deux ans, qui a tendance à baisser, dans la mesure où ses effets bénéfiques sont limités par rapport aux coûts élevés dans un contexte de pénurie budgétaire. Enfin, est présentée une autre rupture, celle de l’irruption du droit dans la sphère scolaire, jusque-là protégée, dans des domaines liés aux grands principes de l’éducation (laïcité, égalité ou équité) ou à des questions de vie scolaire (procédures disciplinaires).

Publications

  • « Vers un classement européen des universités », dans le Système éducatif français à l’heure européenne, Administration et Éducation, n° 121, 2009, p. 113-118.
  • « Mise en œuvre de la loi organique aux lois de finance et justice éducative », dans Repenser la justice dans le domaine de l’éducation et de la formation, sous la dir. de J.-L. Derouet et M.-C. Derouet-Besson, Peter Lang/INRP, 2009, p. 285-293.
  • « L’évolution de la fonction de conseil dans les instances françaises d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche », dans L’évaluation à l’université, Évaluer ou conseiller ?, sous la dir. de V. Bedin, Presses universitaires de Rennes, 2009, p. 128-139.
  • Le coût de l’éducation dans le système éducatif en France, sous la dir. de B. Toulemonde, Les notices de la Documentation française, 2009.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Richard Cytermann, « Sociologie de l’éducation », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 482-483.

Référence électronique

Jean-Richard Cytermann, « Sociologie de l’éducation », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20119

Haut de page

Auteur

Jean-Richard Cytermann

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals