Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Signes, formes, représentations

Anthropologie du visuel

Georges Didi-Huberman
p. 516-517

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Georges Didi-Huberman, maître de conférences

Peuples exposés (politique de l’imagination, suite)

1On s’est interrogé cette année sur l’exposition des peuples, en se fondant sur une injonction de méthode que l’on trouve, notamment, dans les « Thèses sur le concept d’histoire » de Walter Benjamin (1940) pour qui faire de l’histoire, ce serait d’abord donner la parole aux « sans-nom », une notion que nous avons thématisée, pour notre compte, sous l’appellation de figurants. Nous avons d’abord interrogé, dans la tradition iconographique depuis le Moyen Âge, la pratique des « portraits de groupe » en relation avec une certaine idée du civisme, chez Leon Battista Alberti, notamment. Puis, nous avons étudié la représentation des peuples à travers quelques moments forts tels que les gravures de Jacques Callot, la pittura di genere basso en Italie, les séries de Francisco Goya, ainsi que tout ce qui, au XIXe siècle en France, a fait des « misérables » un motif esthétique, littéraire et politique fondamental. Puis, nous avons abordé la question du figurant au cinéma, en repartant de La sortie des usines Lumière et en s’attardant sur les choix politico-esthétiques de S.-M. Eisenstein, puis de Pier Paolo Pasolini.

Publications

  • Quand les images prennent position. L’œil de l’histoire, I, Paris, Éditions de Minuit, 2009.
  • Survivance des lucioles, Paris, Éditions de Minuit, 2009.
  • « Das Bild als Klage », dans Tränen, sous la dir. de B. Söntgen et G. Spiekermann, Munich, Wilhelm Fink Verlag, 2008, p. 283-300.
  • « Ouvrir un ciel derrière chaque geste », dans Benjamin-Studien, 1, sous la dir. de D. Weidner et S. Weigel, Munich, Wilhelm Fink Verlag, 2008, p. 13-25.
  • « Geste, fêlure, terre », dans Gestes à l’œuvre, sous la dir. de B. Formis, Cherbourg, De L’Incidence Éditeur-ESBACO, 2008, p. 17-35.
  • •« L’œil de l’expérience », Vivre le sens. Centre Roland-Barthes, Paris, Le Seuil, 2008, p. 147-177.
  • « Ölümün Sütü » [« Le lait de la mort »], trad. [turque] O. Türkay, Doxa, n° 7, 2008, p. 60-79.
  • « Image, histoire, désastre », dans L’Image et les traversées de l’histoire. Documents, médias et pratiques artistiques, sous la dir. d’I. Alzieu et D. Clévenot, Pau, Presses universitaires de Pau, 2008 (« Figures de l’art », XV), p. 25-39.
  • « Ce que nous voyons, ce qui nous regarde [fin] » (trad. japonaise Shin Tanabe], Delta. Revue internationale pour la poésie expérimentale, n° 25, 2008, p. 39-47.
  • « Ouvrir un ciel derrière chaque geste », Letteratura & Arte, n° 6, 2008, p. 61-69.
  • « Imagens de lamentaçào, imagens lamentáveis ? » [trad. L Lima], Revista de comunicação e linguagens, n° 39, 2008, p. 63-71.
  • « Estrella de los tiempos » [trad. Ν. Janssens], dans La Noche española. Flamenco, vanguardia y cultura popular, 1865-1936, sous la dir. de P. Molins et P. G. Romero, Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, 2008, p. 160-169.
  • « Star of the Times » [trad. R. Gill], dans The Spanish Night. Flamenco, Avant-Garde and Popular Culture, 1865-1936, sous la dir. de P. Molins et P. G. Romero, Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, 2008, p. 160-169.
  • « La chambre claire-obscure », Le Magazine littéraire, n° 482, 2009, p. 87-88.
  • « El poder de las imágenes », [entretien avec Celia Diez Huertas], Exit Book, n° 10, 2009, p. 64-73.
  • « La Chute d’Icare de Pieter Bruegel » [1990], Les plus beaux textes de l’histoire de l’art, éd. P. Sterckx, Paris, TTM-Beaux-Arts Éditions, 2009, p. 68-70.
  • « Giuseppe Penone » [2000], Les plus beaux textes de l’histoire de l’art, éd. P. Sterckx, Paris, TTM-Beaux-Arts Éditions, 2009, p. 262-265.
  • « L’immagine brucia » [trad. S. Guindani], dans Teorie dell’immagine. Il dibattito contemporaneo, sous la dir. d’A. Pinotti et A. Somaini, Milan, Raffaello Cortina Editore, 2009, p. 241-268.
  • « Gestes survivants, corps politiques », CentQuatrRevue, n° 1, 2009, p. 11-14.
  • « Comment l’image produit du futur », [propos recueillis par Alexandre Mare], Revue des Deux Mondes, 2009, n° 5, p. 160-168.
  • « Akú politiku obrazov ? », [propos recueillis par Michaela Fiservová], Filozofia [Bratislava], LXIV, 2009, n° 5, p. 492-500.
  • « No se define el tiempo... » [trad. J. Barja], Matador, L, 2009, p. 146-147.
  • « Der Strich, die Strähne (le trait, la traîne) », trad. M. Lukasser et W. Pichler, dans Öffnungen. Zur Theorie und Geschichte der Zeichnung, sous la dir. de F. Teja Bach et W. Pichler, Munich, Wilhelm Fink Verlag, 2009, p. 285-299.
  • « La communauté des lucioles », The Bijlmer Spinoza Newspaper, n° 53, juin 2009 (supplément), p. 1-22.
  • « Pasolini ou la recherche des peuples perdus ». Les Cahiers du Musée national d’An moderne, n° 108, 2009, p. 86-115.
  • « People exposed, people as extras » [trad. S. Lillis], Radical Philosophy, n° 156, 2009, p. 16-22.
  • « L’envisagement du monde. Aspects, espèces, espaces d’humanité », Philippe Bazin. La radicalisation du monde, Paris, L’Atelier d’édition-Filigranes Éditions, 2009, p. 254-271.
  • « Aesthetic Immanence » [trad, anonyme], dans Dynamics and Performativity of Imagination. The Image between the Visible and the Invisible, sous la dir. de B. Huppauf et C. Wulf, New York-Londres, Routledge, 2009, p. 42-55.
  • « Le lucciole di Pasolini non sono scomparse » [trad. F. Galimberti], La Repubblica, xxxiv, n° 219, 16 septembre 2009, p. 1 et 44-45.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Georges Didi-Huberman, « Anthropologie du visuel », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 516-517.

Référence électronique

Georges Didi-Huberman, « Anthropologie du visuel », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20151

Haut de page

Auteur

Georges Didi-Huberman

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals