Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Économie

Structures macroéconomiques

Georges de Ménil
p. 549-550

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

Georges de Ménil, directeur d’études

Sécurité sociale, croissance et risque

1La crise économique et financière qui ébranle le monde depuis 2008 oblige les économistes à repenser les fondements de leurs analyses.

2C’est la nature même des dérèglements, plus que leur ampleur, qui met en cause nos hypothèses et nos raisonnements. Car cette crise ne vient pas de l’extérieur. Les marchés ne subissent pas les conséquences de tel ou tel dérèglement des structures de relations internationales ou des systèmes politiques. L’origine des déséquilibres vient des marchés eux-mêmes. Les innovations financières qui étaient sensées mobiliser des ressources pour une croissance plus forte et stable se sont avérées des instruments de destruction massive.

3Les percées subtiles qui ont permis à la science économique de formaliser la dynamique des marchés ne sont pas erronées. Malheureusement, l’utilisation qui en a été faite a vraisemblablement été trop naïve. Nous nous sommes collectivement laissé emballer par l’élégance de nos formules, et avons perdu de vue un certain bon sens qui aurait dû nous alerter sur leurs limites.

4Quels sont les enseignements à retenir ? Le débat fait feu. D’un côté, ceux qui prônent une intervention éclairée de l’État. De l’autre, ceux qui craignent que les interventions publiques déresponsabilisent les marchés et encouragent leurs acteurs à prendre encore plus de risques. La réponse est peut-être entre les deux.

5Cette année, le séminaire, ainsi que ma propre recherche, a porté en grande partie sur la question : comment intégrer une prise de conscience de la volatilité des marchés financiers dans la problématique des retraites ? Au stade initial où nous en sommes, il semble que dans le monde plus difficile que nous percevons, les arbitrages anciens restent à l’ordre du jour.

6Pendant l’année, j’ai présidé les colloques semi-annuels d’Economic Policy, revue trimestrielle de l’École d’économie de Paris, du Centre for economic policy research (Londres) et du Centre for economic studies (CESIfo, Munich), dont je suis cofondateur : Paris, octobre 2008 ; Bruxelles, avril 2009.

7Je suis également intervenu dans un colloque en hommage à Raymond Barre organisé au Sénat par l’Institut de France et la Fondation nationale des sciences politiques, sur le thème, « Raymond Barre, l’économiste », 11 septembre 2009.

Publications

  • « La Crise, après le 15 septembre », Commentaire, vol. 31, n° 124, hiver 2008-2009, p. 973-978.
  • « Anatomie de la crise financière », Commentaire, vol. 32, n° 126, été 2009, p. 315-321.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Georges de Ménil, « Structures macroéconomiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 549-550.

Référence électronique

Georges de Ménil, « Structures macroéconomiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 24 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20191

Haut de page

Auteur

Georges de Ménil

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals