Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Population, épidémies, santé

Patrice Bourdelais
p. 210-211

Texte intégral

Patrice Bourdelais, directeur d’études

Le défi de la grippe AH1N1

1Le programme du séminaire a été remanié quelques semaines avant la rentrée du fait de la survenue de la pandémie de grippe A. Comment des historiens des épidémies pouvaient-il se désintéresser d’une telle actualité qui permet d’observer, de façon continue et quasi expérimentale, les diverses dimensions de la construction sociale d’une épidémie ? Dès le mois d’avril 2009, avec une force inexorable, la construction sociale de l’épidémie s’était déroulée sous nos yeux. Il m’a semblé qu’il s’agissait d’une occasion rare de mobiliser nos possibilités d’analyse tout en les enrichissant au contact de l’expérience. Que peuvent apporter les sciences sociales et une approche historienne à la compréhension du phénomène épidémique actuel ? L’élargissement du questionnaire par nos disciplines permet-il de mieux rendre compte de l’attitude de l’OMS, de la mobilisation internationale, des actions gouvernementales, de la réaction des professionnels de santé et des populations ? Comment peut-on aller au-delà de la simple restitution du nombre de cas et de décès, de l’enchaînement des déclarations, des décisions et de la façon dont les médias les traitent ? Qu’advient-il du principe de précaution ? La biolégitimité peut-elle finalement se retourner contre les pouvoirs en place ? Que se passe-t-il autour de la question du, ou des, vaccins ? Une relation de transparence et de confiance ne peut-elle finalement pas s’établir entre les populations et le pouvoir politique en période d’épidémie ? Au carrefour de l’histoire et de l’anthropologie de la maladie comment raisonner aujourd’hui sur la gestion et les effets du risque épidémique ?

2Autant de questions qui ont structuré le séminaire.

3Les différentes dimensions de l’épidémie ont été prises en charge par plusieurs groupes de participants qui ont conduit des recherches, régulièrement discutées au cours du séminaire. Une première analyse a permis de mettre en évidence le rôle crucial de l’OMS dans la construction de la pandémie comme risque majeur, la première priorité consistait donc à déterminer de quelles manières l’OMS était parvenue à faire adopter sa définition et son agenda d’action, au point qu’ils ont été acceptés avec des réserves limitées par les différentes administrations nationales. Le second volet a concerné le rôle des médias, en particulier de la presse quotidienne française qui a été analysée sur l’ensemble de la période de l’épidémie afin de déterminer quelques thèmes dominaient suivant les phases de la pandémie et quelles notions étaient le plus fréquemment liées ensemble. La question de la vaccination ne pouvait rester à l’écart de la recherche tant elle a occupé de place dans les médias et a été à l’origine d’un énorme échec de l’engagement de l’État dans son entreprise sans précédent de vaccinations massives. Deux orientations ont été privilégiées : l’une analyse la façon dont l’OMS et les laboratoires préparent la réponse vaccinale, l’autre se concentre sur la façon dont le principe de la vaccination lui-même est adopté. Enfin, parce qu’il est à l’origine de l’erreur de jugement de l’OMS, l’article d’épidémiologie sur l’épidémie mexicaine à partir duquel s’échafaudent les perspectives de développement puis la déclaration officielle de l’état de « pandémie » a été analysé afin de mieux identifier les éléments qui ont permis une interprétation maximaliste.

4Le séminaire à accueilli Nicole Leduc (professeure à l’Université de Montréal, invitée par le master Erasmus-Mundus PhoenixEM), qui a développé la question des enjeux de l’interdisciplinarité dans la recherche en santé publique, ainsi que Christian Chevandier (professeur d’histoire à l’Université du Havre), qui a présenté ses travaux sur l’histoire des infirmières et des hôpitaux parisiens.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Bourdelais, « Population, épidémies, santé », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 210-211.

Référence électronique

Patrice Bourdelais, « Population, épidémies, santé », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 18 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20501

Haut de page

Auteur

Patrice Bourdelais

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals