Navigation – Plan du site

AccueilNumérosAnnuaire 2009-2010Enseignements EHESSHistoireHistoire et civilisations de l’Eu...Histoire et historiographies du «...

Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire et historiographies du « XVIIe siècle français »

Christian Jouhaud
p. 229-230

Texte intégral

Christian Jouhaud, directeur d’études

Écriture et événement

1Cette année encore le séminaire a fonctionné selon un principe d’alternance entre des séances vouées à la poursuite du travail sur la « journée des dupes » et des séances centrées sur un historiographique « retour au baroque ». L’événement des 10 et 11 novembre 1630 n’a plus été abordé à partir de ses périphéries historiques et historiographiques, mais des problèmes posés par son écriture actuelle. Et d’abord avec la question de sa temporalité propre : quand le fait-on commencer depuis le XVIIIe siècle, et aujourd’hui quand on a à l’écrire ? Et, d’autre part, peut-on saisir le moment où son interprétation commence, dans le temps même de l’action ? La dernière séance du séminaire a été consacrée à une comparaison des « mises en scène » de l’événement dans les Mémoires du temps et de sa mise en histoire sur la scène du théâtre historique au début du XIXe siècle.

2Les séances consacrées au « baroque » se sont appuyées sur deux dossiers. Le premier a été constitué autour des activités du Centre International de Synthèse du Baroque créé à Montauban par Félix Castan, de ses colloques et de sa revue. Ce travail a été conduit en collaboration avec Guy Catusse qui fut un des acteurs de cette aventure montalbanaise. Le second dossier a été plus classiquement historiographique. On a croisé la lecture faite par Marc Fumaroli du Baroque et classicisme de Victor-Lucien Tapié (dans la longue préface donnée à une réédition de cet ouvrage) avec le travail de Pierre Charpentrat. La lecture précise des textes a révélé, par delà d’évidentes différences idéologiques et méthodologiques, la manière dont le « baroque » pouvait servir de marqueur pour comprendre des manières antagonistes de construire la présence du passé dans des lieux et des œuvres qui ont traversé le temps. Le séminaire a également accueilli un exposé de Marie Lezowsky, doctorante, sur l’écriture de l’histoire à Milan au début du XVIIe siècle.

Publications

  • « Continuer à dire la toute-puissance », Penser/Rêver, printemps 2009, n° 15, p. 125-138.
  • « À propos d’un cas d’avidité historienne », Penser/Rêver, automne 2009, n° 16, p. 129-140.
  • « Un emportement, un enterrement, un enlèvement. Trois épisodes d’émotion publique (1647, 1661, 1655) », Littératures classiques, n° 68, 2009, p. 285-296.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Jouhaud, « Histoire et historiographies du « XVIIe siècle français » »Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 229-230.

Référence électronique

Christian Jouhaud, « Histoire et historiographies du « XVIIe siècle français » »Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 26 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20516

Haut de page

Auteur

Christian Jouhaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search