Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde ibérique

Histoire et anthropologie du monde ibérique

Wolfgang Kaiser, Bernard Vincent, Jean-Frédéric Schaub, Jordi Canal, Catarina Madeira Santos, Natalia Muchnik, Enric Porqueres i Gené, Jean-Paul Zuñiga, Frédérique Langue et Grégoire Salinero
p. 287-288

Texte intégral

Wolfgang Kaiser, Bernard Vincent, Jean-Frédéric Schaub, directeurs d’études
Jordi Canal, Catarina Madeira Santos, Natalia Muchnik, Enric Porqueres i Gené, Jean-Paul Zuñiga, maîtres de conférences à l’EHESS
Frédérique Langue, chargée de recherche au CNRS
Grégoire Salinero, maître de conférences à l’Université Paris-I/Panthéon-Sorbonne

Histoire et anthropologie du monde ibérique

1Cette année, particulièrement intense avec vingt-six interventions encadrées par des discutants, nous nous sommes intéressés à plusieurs thèmes en combinant des interventions historiques avec d’autres anthropologiques et littéraires. Tout d’abord nous avons abordé des sujets reprenant des thématiques traitées les années précédentes, en particulier autour des minorités, de l’histoire politique et de l’historiographie.

2Prolongeant les travaux sur la servitude et l’esclavage réalisés au sein du groupe, trois séances ont été consacrées au monde servile : Celia Cussen (Université de Santiago du Chili) a présenté « El santo mulato de Lima colonial : Fray Martín de Porres » ; Bernard Vincent, « La dévotion aux saints noirs en Espagne depuis le XVIe siècle » tandis que Mariza Carvalho Soares (Universidade Federal do Rio de Janeiro), est intervenue sur « La question du “gentilismo” et la conversion des Africains dans la doctrine ecclésiastique catholique au Brésil (XVIIIe siècle) ».

3Cette axe « minorités » a finalement été enrichi par les présentations d’Isabelle Poutrin (Université Paris-XIII/Paris-Nord), « Baptêmes forcés, théorie et pratique : la conversion des musulmans de Valence, août 1521 » et de Luis Bernabe Pons (Université d’Alicante), « La resistancia cultural de los moriscos de Granada ».

4En ce qui concerne l’histoire de la famille, Maria Luisa Candau, (Université de Huelva) a présenté une conférence sur « Literatura Moral y Género en el Barroco : Los “Avisos” como fórmula de adoctrinamiento » ; tandis qu’un dossier anthroponymie, débuté il y a quelques années, a bénéficié des présentations de João de Pina Cabrai (Université de Lisbonne), « La vérité des noms de personne », et de Grégoire Salinero (Université Paris-I/Panthéon-Sorbonne), « Mobilité et anthroponymie à l’époque moderne ».

5Enfin la question historiographique a été abordée à travers l’un des exemples du renouveau dans les approches historiques contemporaines, en particulier l’« histoire politique renouvelée ». C’est dans ce cadre que se sont inscrites les conférences de Rafael Serrano Garcia (Université de Valladolid), intitulée, « La renovación historiográfica en torno al republicanismo español » et celle de Maria Angeles Perez Samper (Université de Barcelone), « La figura de la reina en la monarquía española de la edad moderna, en el contexto europeo ».

6La problématique fédératrice cette année s’est ensuite articulée autour de la construction des espaces politique, religieux et économique. Nous avons initié nos débats par un exposé de Charlotte Vorms (ENS) sur les « Usages du droit et du non-droit dans l’administration de la ville périphérique. Madrid 1860-1923 ». L’édification des frontières physiques de la nation était au cœur de l’exposé d’Iris Kantor (Université de São Paulo), « Les cartes de la nation ». Elle était également au centre de la présentation de Fernando Chavarria (EHESS), « La frontera ceremonial y la frontera real : reflexiones entorno a las consecuencias del Tratado de los Pirineos en la comarca del Bidasoa (1659-1701) ».

7La circulation, quant à elle, a occupé cinq de nos participants : Miguel Angel Melon (Université d’Extrémadure), « Traspasar las fronteras e historiar el desorden. Contrabandistas, bandoleros y militares sin honor en la España del siglo XVIII. Nuevas perspectivas de investigación en historia social » ; Xabier Lamikis (University College – Londres), « Colaboración transatlántica en el comercio colonial español del siglo XVIII : el problema de las “recíprocas consignaciones” » ; Carlos Alberto Gonzalez (Université de Séville), « Sobre libreros y mercaderes en la Carrera de Indias del siglo XVI » ; Zoltan Bidermann (University College – Londres), « Territorialité et empire : l’étrange cas des portugais en Asie » et Pedro Cardim (Université nouvelle de Lisbonne), « L’expansion de la couronne portugaise et le statut politique des territoires ».

8Le vécu des espaces nationaux a été également abordé par le biais de la littérature et de l’architecture avec quatre conférences : Afrânio Garcia (EHESS), « La construction littéraire de la nation. La valorisation du métissage comme emblème de la nationalité » ; Werner Mackenbach (Université de Postdam), « Entre el olvido, la denuncia y el perdón. Violencia y narración en América central » ; Livia Apa (Università degli Studi di Napoli « L’Orientale »), « En dehors/dedans Cap Vert : littérature de la et sur la diaspora capverdienne » ; Luis Sazatornil (Université de Cantabria), « España en París. Arquitectura, identidad y estereotipos nacionales en las exposiciones universales ».

9La place de la religion dans la constitution des espaces politico-administratifs a été exposée par Sol Serrano (Université de Santiago du Chili), « Securalización y cristianización : los ritmos latinoamericanos. El caso chileno en el siglo XIX » et Bertrand Haan (Université Paris IV/Sorbonne), « Philippe II défenseur de la foi en Europe ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Wolfgang Kaiser, Bernard Vincent, Jean-Frédéric Schaub, Jordi Canal, Catarina Madeira Santos, Natalia Muchnik, Enric Porqueres i Gené, Jean-Paul Zuñiga, Frédérique Langue et Grégoire Salinero, « Histoire et anthropologie du monde ibérique », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 287-288.

Référence électronique

Wolfgang Kaiser, Bernard Vincent, Jean-Frédéric Schaub, Jordi Canal, Catarina Madeira Santos, Natalia Muchnik, Enric Porqueres i Gené, Jean-Paul Zuñiga, Frédérique Langue et Grégoire Salinero, « Histoire et anthropologie du monde ibérique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 20 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20570

Haut de page

Auteurs

Wolfgang Kaiser

Articles du même auteur

Bernard Vincent

Articles du même auteur

Jean-Frédéric Schaub

Articles du même auteur

Jordi Canal

Articles du même auteur

Catarina Madeira Santos

Articles du même auteur

Natalia Muchnik

Articles du même auteur

Enric Porqueres i Gené

Articles du même auteur

Jean-Paul Zuñiga

Articles du même auteur

Frédérique Langue

Articles du même auteur

Grégoire Salinero

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals