Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Sociologie historique des instruments symboliques

Éric Brian
p. 431-432

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Éric Brian, directeur d’études

1Ce séminaire est parti du constat que la sociologie a le plus souvent traité par le mépris l’incertitude des choses. Certes il y a bien des sciences sociales et économiques des risques par exemple, mais elles relèvent plus de la socio-technique que d’une conception fondamentale de la théorie sociale, théorie qui de plus devrait indiquer ses conséquences en vue de l’objectivation des phénomènes. Toutefois, plusieurs auteurs ont récemment pris soin de mentionner l’Incertitude dans la panoplie des questions sociologiques pertinentes mais sans prendre suffisamment garde semble-t-il à l’intrication des approches sociologiques, mathématiques, économiques, historiques et épistémologiques de ces questions.

2Au cours des séances, on a donc examiné comment les sciences sociales évitent le plus souvent de les traiter frontalement, comment quelques auteurs importants l’ont cependant fait, comment le plus souvent on cherche à « réduire » les faits d’incertitude plutôt qu’à les analyser, enfin comment il est possible envisager une sociologie des réponses savantes ou profanes aux formes d’incertitude. Plusieurs exemples ont été tirés de travaux récents (sur les finances ou sur les rapports de genres) ou bien de diverses recherches en cours conduites par des étudiantes et étudiants en master ou en doctorat : Naoko Abé sur les mouvements corporels des usagers d’une ligne de métro parisien, Olivier Daudé sur divers aspects de la philosophie des probabilités, Pierre de Larminat sur des procédures d’anticipation mises en œuvre par des gestionnaires de fonds financiers, Yann Renisio sur les formes de financement dans la sociologie américaine contemporaine, Rémi Sinthon sur des trajectoires de reconversions sociales et de déclassement ou encore Mathias Thura sur l’analyse d’improvisations situées).

3À la mi-juin 2010, comme l’année précédente, le séminaire s’est transporté (avec le soutien des départements de sciences sociales et de philosophie de l’École normale supérieure) à l’Institut pour la philosophie de l’Université de Vienne (Autriche) pour deux journées communes avec le séminaire d’Élisabeth Nemeth. Une vingtaine d’étudiants parisiens et viennois ont alors présenté leurs travaux ou bien des analyses de publications de sociologie, d’histoire ou de philosophie relatives à la recherche scientifique et à l’enseignement universitaire.

4Pendant le premier semestre de l’année universitaire 2009-2010, Éric Brian a exercé les fonctions de directeur adjoint scientifique de l’Institut des sciences humaines et sociales (InSHS) du CNRS. Tout au long de l’année, il a dirigé la Revue de synthèse (Springer) et l’unité de recherches « Histoire et populations » (UR11) à l’INED. Au cours de l’année, il a donné des exposés dans les universités de Vienne (Autriche), de Séville (Espagne), au Zentrum für interdisziplinäre Forschung (ZiF) de Bielefeld (Allemagne) et dans diverses universités parisiennes (Université Paris-IV/Sorbonne, Paris-V/Descartes, Paris-IX/Dauphine, ENS, EHESS).

Publications

  • Comment tremble la main invisible. Incertitude et marchés. Paris, Springer, 2009, XVIII, 198 p.
  • « Des plans d’expérience un siècle avant Ronad A. Fisher », dans Historia de la probabilidad y la estadística (IV), sous la dir. de Jesús Basulto Santos et Juan José García del Hoyo, Huelva, Université de Huelva, 2009, p. 153-174.
  • « Aléas, normes sociales et limites de la performativité », dans Nouvelles normes financières. S’organiser face à la crise, sous la dir. de Christian Walter, Paris, Springer, 2010, p. 191-219.
  • « Maurice Halbwachs ou l’invention de la complexité sociale », dans Maurice Halbwachs, La Théorie de l’Homme moyen. Essai sur Quetelet et la statistique morale, Chilly-Mazarin, Éditions Sciences en situation, 2010, p. V-XII.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Brian, « Sociologie historique des instruments symboliques », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 431-432.

Référence électronique

Éric Brian, « Sociologie historique des instruments symboliques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 19 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20691

Haut de page

Auteur

Éric Brian

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals