Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Sociologie du sujet vulnérable

Philippe Bataille et Véronique Fournier
p. 453-454

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Philippe Bataille, directeur d’études
Véronique Fournier, docteur et responsable de l’unité fonctionnelle d’éthique clinique à l’hôpital Cochin

Éthique clinique et démocratie sanitaire

1Les douze séances du séminaire nous ont permis de revenir sur la méthode de l’éthique clinique. La réflexion n’a toutefois pas uniquement porté sur la référence aux quatre principes qui en définissent le périmètre : autonomie, justice, bienfaisance, non-malfaisance. Nous avons plutôt recherché une explication au succès du développement de l’éthique clinique en France, en lien avec l’idéal de démocratie sanitaire qui inspire actuellement les réformes de l’organisation sanitaire. Retour a notamment été fait sur la récente prise de parole du malade sur différents aspects de son expérience clinique et de sa maladie.

2Introduire des cas cliniques dans la réflexion de chacun des participants au séminaire nous a permis d’aborder – bien plus concrètement que cela n’est fait habituellement – les difficultés éthiques qui se posent dans le champ de la décision médicale. Nous avons retravaillé des notions omniprésentes dans le champ de l’éthique médicale et de la pratique clinique. Celle d’autonomie du patient par exemple, que nous savons menacée par la référence à sa vulnérabilité.

3Bien d’autres transformations en profondeur de la relation médicale ont été mises en évidence. Comme de se référer à des idéaux humanitaires et universalistes pour traiter d’un cas que l’on sait pourtant unique et singulier. Ou bien d’en appeler à une éthique solidaire pour sortir de l’isolement dans lequel vous plongent certaines situations désespérées en médecine, surtout du côté des patients et de leur famille. Nous avons également revisité des demandes orientées vers la médecine, alors qu’elles sont pourtant réputées inaudibles et irrecevables sur le plan de la morale médicale, par exemple les demandes d’assistance à la procréation.

4En fin d’année, le séminaire s’est penché sur sa principale hypothèse de travail. Elle suppose désormais que le patient est un agent éthique, quelles que soient ses attentes à l’égard de la médecine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Bataille et Véronique Fournier, « Sociologie du sujet vulnérable », Annuaire de l’EHESS,  | 2011, 453-454.

Référence électronique

Philippe Bataille et Véronique Fournier, « Sociologie du sujet vulnérable », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2011, mis en ligne le 15 juin 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/20707

Haut de page

Auteurs

Philippe Bataille

Articles du même auteur

Véronique Fournier

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals