Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Problèmes généraux

Histoire politique, philosophie

Vincent Duclert, Perrine Simon-Nahum, Philippe Artières et Judith Revel
p. 143-144

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Vincent Duclert, professeur agrégé
Perrine Simon-Nahum, Philippe Artières, chargés de recherche au CNRS
Judith Revel, maître de conférences à l’Université Paris-I/Panthéon-Sorbonne

Histoire des engagements intellectuels à l’époque contemporaine. Le moment politique de la philosophie française

1Ce séminaire étudie la philosophie française lorsqu’à l’époque contemporaine (XIXe-XXIe siècle) elle se saisit d’objets et d’enjeux politiques et qu’elle en donne des résolutions philosophiques, plaçant alors les philosophes dans un rapport critique avec la politique, la société et les formes de l’engagement.

2Cette année a abordé la situation des années 1980-1990. Après une introduction consacrée aux « composantes philosophiques de l’engagement » pour ces deux décennies (Perrine Simon-Nahum), deux ensembles ont été proposés : « Le philosophe dans l’histoire : autour de Michel Foucault », avec «  L’Histoire de la folie au temps de la guerre d’Algérie », «  Le GIP, une GP avec un I comme “iatus” », « La Bastille, le PS et le philosophe » (Philippe Artières), un « Contrepoint. Pierre Bourdieu, un “engagement algérien” », « “Qu’est-ce que les Lumières ?”. Archéologie d’un fondement philosophique » (Vincent Duclert), « Le Courage de la vérité. “Dire-vrai” en politique » (Perrine Simon-Nahum), enfin « Les réceptions politiques de l’idée de la gouvernementalité. Engagements et désengagements » (Ferhat Taylan).

3La seconde partie du séminaire est allée « au cœur du politique » en abordant le « problème de la subjectivité » à travers des enquêtes successives : « Quel sujet pour le politique ? Balibar et le refus de l’“ontologie” », « Derrida, le spectre et ses enfants », « Jacques Rancière : la nuit des subjectivités » (Judith Revel), et «  Levinas et Derrida, deux penseurs de l’éthique. De Violence et métaphysique aux années 1980 » (Perrine Simon-Nahum).

Publications

Vincent Duclert

  • L’avenir de l’histoire, Paris, Armand Colin, 2010, 223 p.
  • L’affaire Dreyfus. Quand la justice éclaire la République, Toulouse, Éditions Privat, 2010, 535 p.
  • Avec Sophie Cœuré, Les archives, nouvelle édition actualisée et augmentée, Paris, Éditions La Découverte, coll. « Repères », 2011, 128 p.
  • Avec Edward Berenson et Christophe Prochasson (dir.), The French Republic. History, Values, Debates, Ithaca, Cornell University Press, 2011, 378 p.
  • Avec Jean-Pierre Babelon, Isabelle Backouche et Ariane James-Sarazin (dir.), Quel musée d’histoire pour la France ?, Paris, Éditions Armand Colin, coll. Éléments de réponse, série « Libertés d’historien », 2011, 192 p.
  • Avec Edward Berenson, « Transatlantic Histories of France », traduit par Arthur Goldhammer, dans The French Republic. History, Values, Debates, op. cit., p. 1-7.
  • « Beyond the "Republican Model" », traduit par Arthur Goldhammer, dans The French Republic. History, Values, Debates, op. cit., p. 367-371.
  • Avec Isabelle Backouche « Introduction », dans Quel musée d’histoire pour la France ?, op. cit., p. 5-12.
  • « La "Maison de l’Histoire de France". Histoire politique d’un projet présidentiel », dans Quel musée d’histoire pour la France ?, op. cit., p. 15-46.
  • Avec Isabelle Backouche, « Conclusion », dans Quel musée d’histoire pour la France ?, op. cit., p. 165-170.
  • Avec Jean-Pierre Babelon, Isabelle Backouche et Ariane James-Sarazin, « Douze recommandations pour la création d’un musée d’histoire », dans Quel musée d’histoire pour la France ?, op. cit., p. 171-173.
  • « Marcel Mauss, les socialistes et la justice. Deux textes (1900-1936) », Recherche socialiste, dossier « Les socialistes et la justice, XIXe-XXIe siècle », n° 50-51, janvier-juin 2010, p. 105-110.
  • « Penser la République. Jaurès en son temps et dans le nôtre », Cahier Jaurès, dossier « Pourquoi Jaurès ? », n° 200, avril-juin 2011, p. 97-106.
  • « Charles Péguy : le socialisme, la morale et la politique », dans La Revue socialiste, sous la dir. d’Alain Bergounioux, « La Morale en questions », n° 38, 2e trimestre 2010, p. 27-33.
  • « Sommes-nous toujours en République ? », dans La Revue socialiste, sous la dir. d’Alain Bergounioux, « La droite dans tous ses états », n° 41,1e trimestre 2011, p. 53-56.
  • « 1894, sauver Dreyfus ? », Le Nouvel Observateur hors série, « La grande histoire des gauches 1789-2010 », n° 75, avril-juin 2010, p. 34-36, suivi de « La lucidité de Péguy », p. 37.
  • « L’affaire Dreyfus. Le "faux Henry" », dans Les plus grands mensonges de l’histoire, sous la dir. d’Anthony Rowley, Paris, Fayard, coll. « Pluriel », 2011, p. 55-62.
  • « Une grande dame dans la République », Les dossiers de la Recherche, « L’héritage Marie Curie », numéro anniversaire 1911 -2011, hors-série n° 42, févier 2011, p. 54-57.
  • « Dreyfus Lucie », dans Destins de femmes. Religions, culture et société France - XIXe-XXe siècles, sous la dir. d’Anne Cova et Bruno Dumons, Paris, Letouzey et Ané, 2010, p. 161-164.
  • « El intelectual contra las tiranias. Filosofίa, historria y polίtica en el siglo XX », dans Jorge Semprùn o las espirales de la memoria, sous la dir. de Xavier Pla, Kassel, Editions Reichenberger, coll. « Problemata Literaria 70 », 2010, p. 31-52.
  • « Jaurès à Paris. La khâgne et l’École Normale Supérieure », dans Jaurès, enfant de Castres, sous la dir. de Jean-Pierre Rioux, actes du colloque des 23 et 24 octobre 2009, Castres, CNMJJ, 2011, p. 90-99.
  • « Jean Jaurès et la Turquie. La fêlure des massacres arméniens », dans Jaurès, du Tarn à l’Internationale, préface de Gilles Candar, Paris, Fondation Jean Jaurès, coll. « Les essais », 2011, p. 89-113.
  • « Les minorités démocrates en Turquie : un défi politique, intellectuel et social », dans Eurasie, au cœur de la sécurité mondiale, sous la dir. de Gaïdz Minassian, préface de Bertrand Badie, Paris, Éd. Autrement, p. 115-123.
  • « Les archives », dans Politiques et pratiques de la culture, sous la dir. de Philippe Poirier, Paris, La Documentation française, coll. « Les Notices », 2010, p. 91-102.
  • « L’information scientifique à l’École. Des pratiques à la politique », La Lettre de l’École, EHESS, janvier 2010.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Duclert, Perrine Simon-Nahum, Philippe Artières et Judith Revel, « Histoire politique, philosophie », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 143-144.

Référence électronique

Vincent Duclert, Perrine Simon-Nahum, Philippe Artières et Judith Revel, « Histoire politique, philosophie », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21026

Haut de page

Auteurs

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Perrine Simon-Nahum

Articles du même auteur

Philippe Artières

Articles du même auteur

Judith Revel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals