Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Problèmes généraux

Séminaire alternatif

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame, Sophie Desrosiers, Mary Picone et Michel Barthélémy
p. 145-146

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame, directeurs d’études
Sophie Desrosiers, Mary Picone, maîtres de conférences
Michel Barthelemy, chargé de recherche au CNRS

Les politiques des sciences. Séminaire alternatif

1Le séminaire « Politiques des sciences » se veut un observatoire des réformes gouvernementales en matière universitaire. Son originalité consiste à les appréhender dans leurs effets et significations observables pour les membres du milieu de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il a donc été largement orienté par le souci de rendre compte de l’attitude réflexive du milieu académique qui s’est développée autour des aspects problématiques de la mise en œuvre de ces mesures - attitude qui a donné lieu à une série d’initiatives en retour de la communauté (séminaires, colloques, publications, mobilisations diverses), qui se questionne sur quelle prise et quelle place il lui est possible de se donner au regard des mutations profondes auxquelles elle se trouve confrontée. Un enjeu majeur qui ressort de ces attentes et questionnements est d’éviter d’être les jouets passifs de mesures dont la mise en œuvre, prise dans le cadre européen de la création d’une « économie de la connaissance », n’a pas été précédée ni accompagnée d’une concertation avec la communauté éducative. À ce titre, le séminaire suit dans la durée le cours de la critique initiée par des membres de la communauté universitaire sur les effets de ces réformes, en dissonance avec la dominante du discours public sur ces sujets. Le séminaire a pour vocation également de mettre en rapport ce mouvement dialectique entre des descriptions et analyses différentes voire conflictuelles autour d’un même objet - la réforme de l’Enseignement supérieur et de la Recherche - selon que celui-ci est présenté par ses initiateurs, les pouvoirs publics, ou par ses critiques, en s’intéressant aux actions conduites par les uns et les autres à l’appui de leur vision respective des choses. Nous avons néanmoins privilégié le regard et l’expérience en quelque sorte de la « base », des acteurs et observateurs de terrain que sont les chercheurs et enseignants-chercheurs, que leur intérêt pour ce qui advient découle du fait que cela concerne leur domaine de recherche, leur activité syndicale ou d’élus des instances de gouvernement des établissements d’enseignement supérieur et organismes de recherche, ou tout simplement d’un concernement dû au fait d’être membre de cette communauté professionnelle et de se soucier de son identité, de son avenir et de sa place dans la société.

2Les thèmes abordés au cours de l’année ont étéc « l’autonomie » universitaire et ses faux-semblants ; la restructuration du dispositif de recherche autour du cas des Labex (« laboratoires d’excellence ») ; l’Europe (Lisbonne, Bologne) dans le tournant managérial de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France ; la précarité dans l’Enseignement supérieur et la Recherche ; la place du premier cycle dans l’Enseignement supérieur ; la place de l’université dans l’Enseignement supérieur et la Recherche ; l’organisation de la recherche et de l’enseignement supérieur dans les pays du Sud ; l’application des règles du « nouveau management public » dans le champ psychiatrique ; les fondements et modalités politiques et juridiques de la résistance à l’application de lois et textes réglementaires au sein de l’Enseignement supérieur et la Recherche ; les circonstances et conditions de l’organisation des mobilisations universitaires sous la forme de collectifs ; les dispositifs participatifs et les rapports entre la science et la société civile.

3Les interventions et débats du séminaire sont conservés et disponibles sur le site : http://pds.hypotheses.org/​

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame, Sophie Desrosiers, Mary Picone et Michel Barthélémy, « Séminaire alternatif », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 145-146.

Référence électronique

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame, Sophie Desrosiers, Mary Picone et Michel Barthélémy, « Séminaire alternatif », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21027

Haut de page

Auteurs

Michel Agier

Articles du même auteur

Robert Descimon

Articles du même auteur

Christian Topalov

Articles du même auteur

Claude Calame

Articles du même auteur

Sophie Desrosiers

Articles du même auteur

Mary Picone

Articles du même auteur

Michel Barthélémy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals