Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire des sciences

Histoire de la psychologie et de la psychopathologie

Jacqueline Carroy
p. 166-167

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jacqueline Carroy, directrice d’études

Récits de rêve, récits de cas (XIXe-XXe siècles)

1Le rêve, aux XIXe et XXe siècles, a été surtout étudié dans le cadre d’approches rétrospectives inspirées par la neurobiologie, la psychologie et la psychanalyse, ou encore d’investigations sur l’imaginaire, la littérature et l’art. Mais il l’a été plus rarement dans celui d’une histoire intellectuelle, culturelle et sociale des sciences, attentive aux interactions entre acteurs, pratiques et discours. On s’est proposé, au cours de cette année, de reconstruire des cultures savantes du rêve qui ne nous sont plus tout à fait familières et qui sont cependant à l’origine de notre modernité dans la mesure où, notamment, elles ont servi de terreau à la psychanalyse. Pour ce faire, on a mis l’accent, à partir de quelques exemples, sur des mises en récit et en circulation des rêves liées au projet d’élaborer une science de l’homme qui dort. Le séminaire a été consacré aussi à l’analyse de quelques clefs des songes du XIXe siècle et aux relations que celles-ci ont entretenues avec la science des rêves du temps, notamment par le biais de récits oniriques ou d’anecdotes qui se sont transmis entre ces deux types de publications. On s’est interrogé ainsi, plus généralement, sur le rapport entre analyse et interprétation des rêves au XIXe siècle.

2À la fin de l’année, on a repris en détail quelques dossiers historiques de cas célèbres ou moins connus de patient(e)s et de sujet(e)s qui ont inspiré ou inspirent psychiatres, psychologues et psychanalystes. En contrepoint par rapport aux perspectives développées au premier semestre, on s’est interrogé sur des mises en récit de cas et sur leurs enjeux.

3Ce séminaire a accueilli, le 20 janvier 2011, Vincent Barras (Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique, Centre hospitalo-universitaire vaudois/Faculté de biologie et de médecine-Université de Lausanne, invité à l’EHESS) qui a fait un exposé intitulé : Neurologie fin-de-siècle : langage, mouvement et pathologie. Le 10 mars 2011, Claire Gantet (maître de conférences à l’Université de Paris-1/Panthéon-Sorbonne) y a parlé sur Rêve et rire en Allemagne, 1500-1800.

Publications

  • « C’est ce diable de Lucien », Piper, n° 2, août 2011, p. 1-14.
  • « La formation française de Freud », Sciences humaines, décembre 2010/janvier-février 2011, n°21, p. 14-15.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacqueline Carroy, « Histoire de la psychologie et de la psychopathologie », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 166-167.

Référence électronique

Jacqueline Carroy, « Histoire de la psychologie et de la psychopathologie », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21042

Haut de page

Auteur

Jacqueline Carroy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals