Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire urbaine. Pratiques, aménagements, représentations

Isabelle Backouche
p. 214-215

Texte intégral

Isabelle Backouche, maître de conférences

Analyser le changement urbain

1Après quelques séances méthodologiques sur les vertus, et les biais induits par l’analyse monographique, et en prenant en compte les effets de la variation et de l’emboîtement des échelles, le séminaire à mis en œuvre les questionnements élaborés en commun sur le cas parisien. Il s’agissait de déployer une réflexion sur les liens qui peuvent exister entre les projets d’aménagement du centre de Paris, à diverses époques et selon des argumentaires variables, et la perspective de la croissance de la capitale depuis le XIXe siècle. La question à été envisagée à partir d’études de cas portant sur les figures qu’a pu emprunter cette problématique urbaine, selon la façon dont les acteurs de chacune des époques abordent le problème. La confrontation entre les projets émanant d’organismes officiels et ceux offerts par des écrivains, des architectes et des hommes politiques isolés met en valeur la richesse des scénarios possibles pour penser la croissance de Paris.

2En associant l’analyse des diagnostics et des projets conçus à propos de la Ville de Paris depuis les années 1930 jusque dans les années 1960, à celle des réalisations éventuelles, nous avons discuté les combinaisons variables qui ont pu exister entre deux ordres de choses. D’une part, la question récurrente depuis le XIXe siècle de la rénovation du centre de Paris, notamment à partir du cas des îlots insalubres. Quelles sont les solutions envisagées ? Quels sont les obstacles ? ou au contraire les accélérateurs ? D’autre part, la question de l’aménagement des marges et des interventions souhaitables pour penser la capitale à une échelle grandissante.

3Les argumentaires varient, les préconisations sont contrastées, et certaines réalisations profiteront d’un contexte politique qui autorise une forme d’accélération, passant outre les hésitations et les controverses, au début des années 1940. Il s’agit d’un moment de passage à l’acte après un demi-siècle de réflexion et d’initiatives avortées. À partir de « cas pratiques », empruntés à l’ordre des idées comme à l’ordre des réalisations – et la dualité est ici importante – il s’est agi d’historiciser la question des liens entre aménagement du centre de la capitale et aménagement des marges, de faire valoir les différentes figures qu’elle a pu revêtir au XXe siècle, ainsi que les continuités dont elle relève.

Publications

  • « Mesurer le changement urbain à la périphérie parisienne. Les usages du Bassin de La Villette au XIXe siècle », Histoire & Mesure, 2010, XXV-1, p. 47-86.
  • « Classement, déclassement, reclassement des espaces urbains français (XIXe-XXe siècles). Le cas des parvis de cathédrales », dans Classement, DÉclassement, REclassement, sous la dir. de Gilles Chabaud, Limoges, Pulim, 2011, p. 383-404.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Backouche, « Histoire urbaine. Pratiques, aménagements, représentations », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 214-215.

Référence électronique

Isabelle Backouche, « Histoire urbaine. Pratiques, aménagements, représentations », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 20 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21083

Haut de page

Auteur

Isabelle Backouche

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals