Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Échanges, interactions culturelles en Méditerranée antique

Cecilia D’Ercole
p. 290-291

Texte intégral

Cecilia d’Ercole, directrice d’études (en cours de nomination)

L’essaimage colonial grec en Méditerranée antique : espaces, réseaux économiques, interactions culturelles

1En raison de la procédure de nomination à l’EHESS, mon séminaire s’est déroulé cette année sur le second semestre uniquement, à compter du 3 mars 2011. Cette première série de séances a posé ainsi les jalons d’une enquête qui sera poursuivie et développée l’année prochaine, consacrée à l’essaimage des cités grecques en Méditerranée occidentale (Italie, Gaule, Ibérie, Lybie) et orientale (Mer Noire). Je considère en effet les déplacements des Grecs en Méditerranée comme un fait historique global, impliquant des questions économiques, politiques et culturelles à la fois. J’ai voulu ainsi dépasser l’opposition classique « cité-territoire » ou bien la dichotomie dépassée, mais jamais vraiment abandonnée, entre « colonies agraires » vs « colonies commerciales » pour explorer une approche « écologique » des ressources considérées comme un ensemble cohérent et particulier à chaque cité fondée. C’est là que la notion de microsystème économique peut donner à mon sens une signification nouvelle aux termes traditionnels du débat.

2Les interventions d’Irad Malkin (Université de Tel Aviv, 7 avril 2011) et d’Adrien Robu (Collège de France, 5 mai 2011) ont éclairé des aspects essentiels du rapport complexe qui s’instaure entre les apoikiai (les cités fondées) et leurs métropoles. Ces relations se concrétisent dans les différentes morphologies des nomima, terme très complexe qui désigne, dans les sociétés de la Grèce ancienne, plusieurs formes de normativité politique, sociale et religieuse, telles les institutions, les fêtes et le calendrier, les magistratures et les lois.

3Dans le cadre des activités scientifiques en connexion avec le thème de mon séminaire, j’ai coordonné et animé avec Alain Schnapp (Université de Paris-I/Panthéon-Sorbonne) le séminaire « Grecs et indigènes en Occident », qui a eu lieu chaque semaine, du 27 février au 5 mai 2011, à l’Université de Paris-I/Panthéon-Sorbonne (Institut d’Art et Archéologie, les jeudis de 14 h à 16h). J’évoquerai également mon intervention le 22 juin 2011 au colloque « Aurum », qui a eu lieu à l’Université Federico Il de Naples (21-23 juin 2011), sur « ll tema dell’oro nella colonizzazione greca, tra rappresentazione e realtà storica ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cecilia D’Ercole, « Échanges, interactions culturelles en Méditerranée antique », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 290-291.

Référence électronique

Cecilia D’Ercole, « Échanges, interactions culturelles en Méditerranée antique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 26 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21140

Haut de page

Auteur

Cecilia D’Ercole

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals