Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Médiations théoriques et pratiques de l’anthropologie

Jean-Pierre Dozon
p. 373-374

Texte intégral

Jean-Pierre Dozon, directeur d’études

Expériences anthropologiques et exercices de réflexivité, 2

1Entame l’an passé, mais en alternance avec des exposés d’étudiants en cours de rédaction de thèse, le séminaire a débuté par deux séances d’exposés de Jean-Pierre Dozon. La première a eu pour thème « Indépendances africaines et africanisme : d’une commémoration l’autre ». Ce qui a consisté à mettre en regard le cinquantenaire des indépendances africaines avec celui de la revue Cahiers d’Études africaines, soit à confronter un demi-siècle d’histoires politiques et d’histoires de productions de connaissances.

2La seconde s’est intéressée aux sources de l’anthropologie du développement, c’est-à-dire à trois décennies de production de savoirs (1950-1980), spécialement liés à l’Afrique, durant lesquelles le développement fut tout à la fois un objet intellectuel, un objet d’application et d’expertise et un objet de critiques ou de dénonciations. Dans le prolongement de cette séance, Laetitia Atlani-Duault, maître de conférences à l’Université Paris-X/Nanterre, a exposé les différences approches et positions théoriques qui animent le champ actuel de l’anthropologie du développement et de l’aide humanitaire. Puis, Jean Copans, professeur émérite à l’Université Paris Descartes, a présenté, suite à la publication de son ouvrage sur le sujet, un demi-siècle d’africanisme africain, spécialement francophone, dans sa triple dimension d’histoire intellectuelle, politique et institutionnelle. Et Issaka Bakayogo, professeur à l’Université de Bamako au Mali, renouant avec la démarche adoptée l’an passé sur les différentes scènes nationales de l’africanisme, a proposé une retrospective de la scène africaniste post- Marcel Griaule au Mali.

3Les autres séances ont été consacrées à des exposés d’étudiants et à leurs discussions. Paul Missioumbou a traité du « jeu de grandeurs dans la gestion du contentieux successoral au Gabon ». Carolina de Rosis des « Corps dociles, sujets en révolte : dépendance et militantisme dans le mouvement associatif des personnes vivant avec le VIH, d’Addis-Abeba à Gondar (Ethiopie) ». Puis Doris Ehazouambela a parlé de « L’islam au Gabon : une minorité musulmane entre conversion, mémoire et politique ». Suivi par Chiara Brocco dont l’exposé a porté sur « La diaspora ivoirienne en France et en Italie. Le cas des Ivoiriens de la Via Dell’Avvenire à Pianura (Naples) ». Enfin Oumou Kouayaté a fait une présentation sur « La société civile ivoirienne : genèse et contradictions depuis l’indépendance en août 1960 » et Kae Amo sur « Les figures d’étudiants croyants au Sénégal : l’éducation, la politisation et les nouvelles identités religieuses ».

Publications

  • « Ceci n’est pas une confrérie. Les métamorphoses de la muridiiyya au Sénégal », Cahiers d’Études africaines, 50 (2-3-4), 2010, n° 198-199-200, p. 857-879.
  • « Le sida en Afrique sub-saharienne. Problème culturel ou problème de politique publique », dans Maladie et santé selon les sociétés et les cultures, sous la dir. de Maurice Godelier, Paris, PUF, 2011.
  • Avec Laëtitia Altani-Duault, « Colonisation, développement, aide humanitaire. Pour une anthropologie de l’aide internationale », Ethnologie française, 41,3, 2011, p. 393-403.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Dozon, « Médiations théoriques et pratiques de l’anthropologie », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 373-374.

Référence électronique

Jean-Pierre Dozon, « Médiations théoriques et pratiques de l’anthropologie », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 26 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21201

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Dozon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals