Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Sociohistoire des régimes argumentifs en démocratie

Juliette Rennes
p. 493-494

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Juliette Rennes, maîtresse de conférences

Théories et analyses de discours en sociologie

1Le séminaire de cette année portait sur l’articulation entre discours, argumentation et acteurs sociaux. Trois types de questionnements empiriques et méthodologiques ont été explorés : une première série de séances a porté sur l’analyse des cadres de contraintes qui pèsent sur la production des discours publics : nous nous sommes intéressés aux normes et polices du discours public depuis la fin du XIXe siècle (notamment avec l’intervention de Cédric Passard) et aux possibilités d’articulation entre analyse d’entretiens (avec des producteurs de discours publics) et analyse de corpus textuels institutionnels notamment à partir des travaux de Claire Oger. Une deuxième série de séances a porté sur les possibilités d’articulation entre analyse sociologique des caractéristiques sociales des acteurs et approche argumentative des stratégies discursives des énonciateurs/locuteurs, point que nous avons examiné à partir de différents terrains de recherche (l’ethos parlementaire avec Raphaël Micheli, les accents sociaux avec Maria Candea et les identités « transgenre » avec Luca Greco). Enfin, les quatre dernières séances ont porté sur les analyses de la représentation/catégorisation discursive des acteurs sociaux (notamment à travers certains outils de la Critical Discourse Analysis, présentés dans le séminaire par Assimakis Tseronis) et les approches sociologiques des représentations sociales et des processus de stéréotypages (notamment relatifs au genre, aux minorités sexuelles et aux migrants). Ce sont donc d’abord des articulations entre diverses approches méthodologiques que ce premier séminaire visait à rendre possibles en particulier pour des étudiants et doctorants de sciences sociales peu familiers des outils de l’analyse de discours ; l’année prochaine, on poursuivrà l’exploration de telles articulations en déplaçant l’échelle d’analyse de l’acteur social vers celle des rapports sociaux tels qu’ils peuvent être appréhendés, sous des angles très différents, dans les disciplines du discours et dans les enquêtes sociologiques et historiques.

Publications

  • « Illégitimer des distinctions en droit. Stratégies politiques et enjeux épistémologiques », Politix, juin 2011, n° 94, « Discriminations et droit ».
  • « Les formes de la contestation. Sociologie des mobilisations et théories de l’argumentation », A contrario, 2011, n° 16, « L’argumentation au carrefour des disciplines : sciences du langage et sciences sociales ».
  • « The French republican model and women’s access to professional work. Issues and controversies in France from the 1870’s to the 1930’s », Gender and History, vol. 23, n° 2, 2011, p. 341-366.
  • Avec Simon Susen, « La fragilité de la réalité. Entretien avec Luc Boltanski », Mouvements, n° 64, 2010, p. 149-164.
  • Avec Bruno Frère et Marta Roca, « Critique-Action. Lutter, jouer, désobéir », Dossier de Mouvements coordonné, n° 65, 2011.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Juliette Rennes, « Sociohistoire des régimes argumentifs en démocratie », Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 493-494.

Référence électronique

Juliette Rennes, « Sociohistoire des régimes argumentifs en démocratie », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2012, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21295

Haut de page

Auteur

Juliette Rennes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals