Skip to navigation – Site map

HomeNumérosAnnuaire 2010-2011Enseignements EHESSPsychologie et sciences cognitivesPsychologie cognitive, psychologi...

Enseignements EHESS
Psychologie et sciences cognitives

Psychologie cognitive, psychologie culturelle comparative

Blandine Bril
p. 569-570

Full text

Blandine Bril, directrice d’études

Le geste technique et son apprentissage

1L’utilisation d’outils est un domaine privilégié dès lors que l’on cherche à aborder sous différents angles les nombreuses composantes d’une activité humaine. Comprendre l’acquisition de la maîtrise de l’utilisation d’outils nécessite en effet l’intégration de diverses dimensions : psychologiques (organisation comportementale de l’activité, processus d’apprentissage), sociologiques (le contexte social de l’apprentissage), économiques (la position de l’outil dans le système économique).

2Dans un premier temps nous avons analysé la manière dont différents auteurs, J.-E. Marey, M. Mauss, A. Leroi-Gourhan, A.-G. Haudricourt ou encore N. Bernstein ont analysé les habiletés impliquées dans l’utilisation d’outils. Dans un second temps, dans une tentative d’intégration de travaux relevant de différentes disciplines (psychologie, anthropologie, biomécanique, neurosciences), nous avons proposé une définition de l’utilisation d’outils non pas à partir des propriétés isolées de l’objet qui en font un outil, mais des caractéristiques qui en font un moyen pour une fin. L’outil a ainsi été défini comme un « médiateur d’action ». D’une manière générale, un outil fait donc référence à la possibilité pour des entités particulières, de devenir, temporairement, partie de l’organisation comportementale d’un organisme, et plus spécifiquement d’en faire le support du comportement.

3Les dernières séances du séminaire ont été consacrées à nos travaux récents sur les comparaisons d’utilisation d’outils chez les primates humains et non humains.

Publications

  • Retour sur « Description du geste technique », Technique & Culture, 54-55 vol. 1, « Cultures matérielles », 2010, p. 242-259.
  • Avec Gilles Dietrich et Satoshi Hirata, « A Gibsonian motor analyis of the nut cracking technique », dans The chimpanzees of Bossou and Nimba : A cultural Primatology, sous la dir. de T. Matsuzawa et Y. Sugiyama, Tokyo, Spinger, 2011, p. 191-199.
  • Avec E. Gandon, R. Casanova, P. Sainton, T. Coyle, V. Roux et R. J. Bootsma, « A proxy of potters’ throwing skill : Ceramic vessels considered in terms of mechanical stress », Journal of Archaeological Science, 38, 2011, p. 1080-1089.
  • Avec Tetsushi Nonaka, « Nesting of asymmetric functions in human skilled bimanual action : Dynamics of hammering behaviour of professional stone bead craftsmen in India », Human Movement Science (mis en ligne le 4 mai), doi : 10.1016/j.humov.2010.08.013, 2011.
  • Avec Tetsushi Nonaka, « Dynamics of asymmetric bimanual coordination in dexterous too-use », dans Studies in Perception & Action X, sous la dir. d’E. Charles et L.-J. Smart, Philadelphia, Londres, Taylor & Francis Group, 2010, p. 224-229.
Top of page

References

Bibliographical reference

Blandine Bril, “Psychologie cognitive, psychologie culturelle comparative”Annuaire de l’EHESS,  | 2012, 569-570.

Electronic reference

Blandine Bril, “Psychologie cognitive, psychologie culturelle comparative”Annuaire de l’EHESS [Online],  | 2012, Online since 01 July 2015, connection on 24 July 2024. URL: http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21360

Top of page

About the author

Blandine Bril

By this author

Top of page

Copyright

The text and other elements (illustrations, imported files) are “All rights reserved”, unless otherwise stated.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search