Skip to navigation – Site map
Enseignements EHESS
Histoire
Problèmes généraux

Politiques des sciences

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame, Sophie Desrosiers, Mary Picone and Michel Barthélémy
p. 122-123

Full text

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame (*), directeurs d’études
Sophie Desrosiers, Mary Picone, maîtres de conférences
Michel Barthélémy, chargé de recherche au CNRS

1L’angle de vue de ce séminaire est de faire entendre le point de vue critique des membres de la communauté académique au sens large à l’égard des réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche mises en place en particulier depuis 2007, mais également avant cette période, en les replaçant dans leur contexte. Ce point de vue concerne tant la forme – qui se caractérise, selon ces acteurs et observateurs de la politique gouvernementale en matière d’enseignement supérieur et de recherche, par un manque de concertation entre le pouvoir politique et les instances de représentation de la communauté concernée – que le fond, c’est-à-dire le détail des projets et mesures pris par le désormais précédent gouvernement dans ce domaine.

2Période électorale oblige, le séminaire s’est intéressé aux programmes et propositions de partis politiques (EE-LV, Front de gauche, PS) concernant le secteur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et la recherche. Il a également donné la parole à des représentants syndicaux ainsi qu’à des élus des instances délibératives de l’enseignement supérieur et de la recherche. Les points particulièrement controversés de la politique gouvernementale du gouvernement Fillon (la réforme du statut des enseignants-chercheurs ; la formation des enseignants ; la LRU et la restructuration des instances décisionnelles dans l’université ; le financement de la recherche par projets aux dépens des crédits récurrents ; l’évaluation des personnels, des équipes, des établissements, des organismes et des formations, etc.) ont été examinés dans le cadre de séances dédiées.

3Enfin, la place de l’université et de la recherche dans la société, envisagée dans ses développements temporels et historiques, ainsi que le développement d’alternatives à une vision et à une pratique reposant sur la compétition généralisée des personnes et des institutions de formation du supérieur, ont complété le tableau de cette année de séminaire. Comme les années précédentes, le tout est retranscrit sur le site du séminaire (http:// pds.hypotheses.org).

Top of page

References

Bibliographical reference

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame, Sophie Desrosiers, Mary Picone and Michel Barthélémy, « Politiques des sciences », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 122-123.

Electronic reference

Michel Agier, Robert Descimon, Christian Topalov, Claude Calame, Sophie Desrosiers, Mary Picone and Michel Barthélémy, « Politiques des sciences », Annuaire de l’EHESS [Online],  | 2013, Online since 16 July 2015, connection on 18 August 2019. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/21674

Top of page

About the authors

Michel Agier

By this author

Robert Descimon

By this author

Christian Topalov

By this author

Claude Calame

By this author

Sophie Desrosiers

By this author

Mary Picone

By this author

Michel Barthélémy

By this author

Top of page

Copyright

EHESS

Top of page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals