Navigation – Plan du site

AccueilNuméros57In memoriam : Jehan Desanges (192...

In memoriam : Jehan Desanges (1929-2021)

Azedine Beschaouch
p. 5-18

Texte intégral

1Le 25 mars 2021, à Paris, Jehan Desanges nous a quittés. Il était dans sa quatre-vingt-douzième année, étant né à Nantes le 3 janvier 1929.

2Un mois à peine avant sa disparition il discutait avec moi, au téléphone, une question de toponymie africo-romaine et, comme à l’accoutumée, rien de sa souffrance physique ne transparaissait. Il était en possession de tous ses moyens, en latiniste rigoureux et philologue averti, mais également en historien, ami fidèle de la géographie.

3À l’homme et au savant, une amitié, jamais démentie, m’a lié pendant presque une soixantaine d’années. C’est, en effet, en mars 1963, que je fis sa connaissance, à Sousse (l’antique Hadrumetum, baptisée Sôzousa vers la fin de l’époque byzantine), lors du second Colloque d’archéologie et d’histoire. Il était maître-assistant d’histoire ancienne à l’Université de Dakar, après avoir été professeur au Lycée d’Alger et chargé de cours à l’Institut des Hautes Études de Tunis. La qualité de ses premières publications l’avait précocement fait connaître et leurs thèmes indiquaient déjà l’orientation décisive de ses principales recherches.

4Son premier livre – Catalogue des tribus africaines de l’Antiquité classique à l’ouest du Nil – paru à Dakar en 1962, confirmait son intérêt porté sur les structures tribales de l’Afrique, sous la domination romaine. Ses articles le dirigeaient très tôt vers Pline l’Ancien et la toponymie (À propos du triomphe de Cornelius Balbus – en 19 avant J.-C.) ou bien vers la géographie historique, avec une étude intitulée Mauretania ulterior Tingitana et une autre très éclairante : Étendue et importance du Byzacium, avant la création, sous Dioclétien, de la province de Byzacène.

5Pour ma part, j’étais initié à l’archéologie et à l’épigraphie, mais je n’avais alors pour titre que le modeste « Pensionnaire étranger de l’École normale supérieure ». Un inuidus, bien en cours dans les allées du pouvoir tunisien, voulut m’empêcher de participer aux travaux du Colloque de Sousse, qu’honorait la présence prestigieuse de P. Boyancé, H.-G. Pflaum, G. Picard, P. Romanelli et W. Seston. J.D. prit ma défense spontanément, fit appel, en renfort, au soutien des inoubliables S. Lancel et P. Salama et finit par imposer ma participation.

6Les années passent et, peu à peu, j’ai appris à mieux connaître J.D. et à suivre le développement foisonnant et novateur de son œuvre, sur les champs si fertiles et passionnants de la toponymie et de la géographie historique de la Province proconsulaire d’Afrique. Je le fis d’autant mieux quand, après l’agrégation de grammaire et l’École française de Rome, j’eus le privilège insigne de diriger, pendant une décennie, l’Institut national d’Archéologie et d’Art (aujourd’hui Institut national du Patrimoine) de la Tunisie. Au sein de cette institution vénérable, j’ai pu intensifier les recherches sur le terrain, multiplier les prospections épigraphiques et obtenir de belles découvertes.

7Sachant que J.D. préparait l’établissement, la traduction et le commentaire du Livre V (1re partie, 1-46) de l’Histoire Naturelle de Pline l’Ancien – un fort volume de 521 pages paru en 1980 dans la Collection des Universités de France – je me hâtais de l’informer de la teneur des nouvelles inscriptions qui permettent d’identifier ou de localiser des cités : en particulier, parmi les trente villes libres mentionnées par Pline au paragraphe 30 (oppida libera xxx, ex quibus dicenda intus) :

8CANOPITANVM (grâce à la mention sur une borne de délimitation – que j’ai découverte dans la plaine de Mornag, à la sortie de l’ancienne Crétéville – d’une colonia CANOPITANA, sous le principat d’Hadrien),

9MATERENSE (dans la région de Bizerte, à Matar/Mateur, j’ai pu repérer une dédicace à Constantin, faite par la respublica municipi liberi MATARENSIS).

10En outre, ma localisation au lieu-dit Chouhoud el-Batin, non loin de Membressa (notre Mejez-el-Bab) et de Vallis (l’actuel Henchir Ballich, près de Sidi Médiène), d’ABITINA (ou bien Abitinae), la cité des célèbres martyrs africains, a autorisé J.D. à supposer qu’au nombre de ces trente villes libres pliniennes, AVINENSE représenterait Aui[t]nense, voire Aui[ti]nense, et par là, Auitna ou Auitina (avec la chute, dans le manuscrit de l’Histoire Naturelle, d’une ou deux lettres), autrement dit Abitna ou Abitina.

11De même, pour ce qui est des villes de citoyens romains mentionnées au paragraphe 29 (oppida ciuium Romanorum XV, ex quibus in mediterraneo dicenda), J.D. s’est référé à une inscription que je m’étais empressé de lui signaler – inscription fixant les Aquae Aptuccensium à Hammam Biadha, à l’ouest-sud-ouest d’Vchi Maius – pour reconnaître dans les vestiges du site dit Henchir Oudeka l’antique cité d’APTVCA, c’est-à-dire la ville de la liste plinienne Abutuca (paragraphe 29 : oppidaex quibusABVTVCENSE).

12Plus généralement, la lecture attentive de l’édition critique, avec traduction française et commentaire circonstancié, du Livre V (1-46) de l’Histoire Naturelle, montre l’ampleur de l’effort philologique, historique et géographique fourni. Pour des générations nous disposons sur l’Afrique des Romains, mais aussi, en partie, sur celle des Grecs, d’un ouvrage considérable, très fiable et quasi définitif.

13Une autre contribution essentielle aux études africaines a marqué l’itinéraire de J.D. Celui-ci a veillé (avec l’aide précieuse de M. Reddé) à la publication, en 1999, d’un recueil réunissant, en 406 pages, un bouquet de 39 études – des Scripta minora – sous le titre, emprunté à Aristote (en réalité un proverbe ancien !) Toujours Afrique apporte fait nouveau, pourvu d’une chaleureuse préface du Secrétaire perpétuel, tant regretté, de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, J. Leclant.

14Dès le mois de février 2000, j’ai fait hommage de ce livre splendide à l’Académie, en le déposant selon la tradition sur son Bureau. Ainsi j’ai eu l’avantage de mettre en exergue les résultats majeurs auxquels ont abouti ces longues et passionnantes recherches sur l’histoire et la géographie de l’Afrique antique.

15De nouveau, il est légitime que j’y insiste, après le départ de leur auteur.

16Ces études, patiemment menées, frappent par la fécondité des approches et la sûreté des analyses. Rien n’est laissé au hasard de l’imprécision et tout est fondé sur les sources littéraires antiques réexaminées avec une curiosité insatiable, à la lumière de nouvelles bases philologiques, d’une cartographie renouvelée et, autant que possible, des avancées enregistrées par l’archéologie et les données de l’épigraphie gréco-romaine.

17Tout mériterait d’être cité, et par le menu ! Je m’en tiendrai à quelques exemples, tout à fait démonstratifs :

18Le Périple d’Hannon (le fameux récit de voyage carthaginois sur les côtes atlantiques du continent africain qui a, maintes fois, donné lieu à des interprétations fantaisistes !) a fait l’objet d’une mise au point réellement exhaustive et a mis fin à une série de reconstructions fantasmagoriques. Par ses pénétrantes analyses et grâce à sa méthode pluridisciplinaire, J.D. a, d’abord, mis un terme définitif à l’âpreté des controverses. En le lisant, on ne peut que le suivre et renoncer à l’un « des lieux communs de la littérature érudite consacrée au monde punique … l’affirmation que l’or de l’Afrique occidentale a constitué l’une des principales richesses de l’État carthaginois ». À juste titre, il opte pour l’or espagnol, en suivant un témoignage méconnu de Strabon.

19Non moins importante est sa remarquable étude sur La localisation du Beau-Promontoire de Polybe. Cette localisation géographique engage une question essentielle d’histoire ancienne : à savoir la détermination des zones d’influence de Carthage et de Rome, avant les guerres puniques. Pour J.D. , le Beau-Promontoire est notre actuel cap Bon.

20Décisive aussi est la « découverte » de la mention d’un « curateur de la sauterelle ». De fait, pendant près d’un siècle, on lisait sur une inscription de Dougga (l’antique Thugga) qu’un certain C. Artorius Bassus, pontife, édile, duumvir, était membre de la curie Lucusta : cur(iae) Lucustae. Pourtant on ne savait que faire de cette extravagante curie. Grâce à une lecture, vraiment palmaris, J.D. proposa à la place cur(ator) lucustae, curateur de la sauterelle et, de la sorte, mit en évidence l’importance, dans l’Antiquité africaine, d’un fléau, l’invasion de nuées de criquets (lucustae) – dont j’ai personnellement connu, dans mes jeunes années, les effets dévastateurs à Carthage même. J’y ajoute que les archives de la Bibliothèque nationale de Tunis (que j’ai dirigée un temps, dans les années 1980) m’ont appris qu’à Gabès (l’antique Tacapes), par décret du Bey de Tunisie, un dignitaire fut chargé, en 1912, de présider un Comité de lutte contre l’invasion acridienne, somme toute un moderne curator lucustae

21Certes, il est obvie que c’est par inclination personnelle que j’ai privilégié tous ces exemples où j’ai reconnu la meilleure illustration des analyses pénétrantes de J.D. , de la justesse de ses vues et de la grande portée de son œuvre. Mais je ne voudrais pas donner l’impression de fixer des limites à une activité tant pédagogique que scientifique qui s’est étendue sur quelque soixante-cinq ans, depuis la publication du premier article, dans les Travaux de l’Institut de recherches sahariennes XIV, en 1956. L’intérêt pour Pline l’Ancien et l’Histoire Naturelle s’est poursuivi avec la publication, en 2008, dans la même Collection des Universités de France du Livre VI, 4e partie (L’Asie africaine sauf l’Égypte).

22De belle manière s’est également confirmé l’intérêt de J.D. pour les géographes grecs anciens, avec la parution en 2014, dans la même Collection, du tome XV/2 (livre XVII, 2e partie) de la Géographie de Strabon : L’Afrique, de l’Atlantique au golfe de Soloum, ouvrage édité en collaboration.

23Le large domaine qu’il a exploité et qu’illustre son œuvre si considérable justifie, à nos yeux, le bel aveu fait par le savant lui-même, le jour de la remise de son épée d’académicien, en Sorbonne, au Salon du Rectorat, le 16 mai 2013 :

24« … les recherches que je menais se situaient, comme d’autres mais peut-être plus que bien d’autres, à des carrefours ou sur des franges, en l’occurrence dans le cadre de l’Afrique antique, septentrionale, mais aussi grâce à l’influence de Jean Leclant, nilotique et érythréenne – carrefours de l’histoire, militaire, administrative et culturelle avec l’ethnographie et la géographie sous le double aspect de la géographie historique et de l’histoire de la connaissance géographique … ».

25Pareille activité (avec un enseignement universitaire de vingt années à l’Université de Nantes, entre 1964 et 1983 et sa direction d’études à l’École pratique des Hautes Études, IVe Section, entre 1983 et 1997, puis, en tant que retraité, entre 1997 et 2003, soit vingt années également) aurait largement suffi à remplir une vie. Mais l’on constate, avec une admiration non exagérée, que J.D. a eu le temps de préparer régulièrement le remarquable contenu de la Bibliographie analytique de l’Afrique antique, fondée avec notre regretté confrère S. Lancel et couvrant vingt-cinq années bibliographiques (1961-1985), en dix-neuf fascicules. Il a eu le temps, également, de rédiger de nombreuses notices de l’Encyclopédie berbère, qui lui doit tant, et d’effectuer trois séjours à l’Institute for Advanced Studies, à l’Université de Princeton et à l’Université de Cincinnati.

26De toute évidence, il ne s’agit pas d’établir un bilan, mais on ne peut pas conclure ce coup d’œil sur une vie bien remplie et une œuvre de premier ordre sans rappeler que Jehan Desanges était un membre actif et généreux de tant de Commissions scientifiques, universitaires ou pédagogiques ainsi que de nombreuses sociétés savantes. Dès 1976, enfin, il fut membre du Comité de rédaction d’Antiquités africaines, qui tient à rendre à sa chère mémoire un hommage motivé et mérité.

Requiescat in pace !

Azedine Beschaouch

Bibliographie africaine de Jehan Desanges

27Des écrits de Jehan Desanges ont été réunis dans le volume Toujours Afrique apporte fait nouveau. Scripta minora, M. Reddé (éd.), Paris (De l’archéologie à l’histoire) 1999, avec sa bibliographie aux p. 377-383 [infra no 226]. Des bibliographies ont été publiées aussi dans J.M. Candau Morón, F.J. Gonzáles Ponce, A.L. Chávez Reino (éd.), Libyae lustrare extrema : realidad y literatura en la visión grecorromana de África : homenaje al Prof. Jehan Desanges, Sevilla (Literatura 98), 2008, p. 13-22 et une liste presque complète peut être consultée à l’adresse https://www.aibl.fr/​IMG/​pdf/​Bibliographie_de_JD_pour_l_AIBL.pdf

28Nous n’avons pas inclus dans ce recueil les présentations de volumes faites dans les cadres de différents colloques et lors des réunions de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, ni les notices parues d’abord sous le titre « Géographie historique de l’Afrique antique » de 1982 à 1994, puis comme « Histoire de l’Afrique dans le monde gréco-romain », AEHE (IVsect.) de 1994 à 2004. Est exclue également la Bibliographie analytique de l’Afrique antique (avec S. Lancel), I-IV, BAA I, 1962-1965, p. 277-301 ; II, (1963-1964), BAA II, 1966-1967, p. 315-341 ; III (1965-1966), BAA III, 1968, p. 393-430, publié par la suite sous forme de fascicules indépendants : IV-IX (1967-1972), Paris-Huston 1970-1977 ; X-XII (1973-1976), Paris 1978-1980 ; XIII-XIX (1977-1985), Rome 1989.

29Nous avons mentionné les deux versions des mêmes travaux présentés aussi bien sous forme de notices dans des bulletins que d’études plus approfondies dans des revues ou des volumes collectifs.

1949

30« Le statut et les limites de la Nubie romaine », Chronique d’Égypte 44, p. 139-147, cf. 1969, cf. no 26.

1954

31« L’expédition de Cornélius Balbus au Sahara », RAf XCVIII, p. 41-83.

1956

32« À propos du triomphe de Cornélius Balbus », Travaux de l’Institut de Recherches sahariennes XIV, p. 213-214.

1957

33« Le triomphe de Cornélius Balbus (19 avant J.-C.) », RAf CI, p. 5-43.

1959

34« Deux inscriptions de Thuburbo Majus », CT VII, 26-27, p. 275-279.

35« La dernière retraite de Gélimer », CT VII, 28, p. 429-435.

1960

36« Mauretania ulterior Tingitana », BAM IV, p. 437-441.

1962

37Catalogue des tribus africaines de l’Antiquité classique à l’ouest du Nil, Dakar (Publications de la section d’Histoire de l’Université de Dakar 4).

1963

38« Étendue et importance du Byzacium avant la création, sous Dioclétien, de la province de Byzacène », CT XI, 44, p. 7-22.

39« Un témoignage peu connu de Procope sur la Numidie vandale et byzantine », Byzantion XXXIII, p. 41-69.

1964

40« Note sur la datation de l’expédition de Julius Maternus au pays d’Agisymba », Latomus XXIII, p. 713-725.

41« Les territoires gétules de Juba II », REA LXVI, p. 33-47.
https://www.persee.fr/​doc/​rea_0035-2004_1964_num_66_1_3713

1965

42CR de R. Bianchi Bandinelli, G. Caputo, E. Vergara Caffarelli, Leptis Magna, Roma 1963, RBPh 43, 1, p. 105-106.
https://www.persee.fr/​doc/​rbph_0035-0818_1965_num_43_1_2566_t1_0104_0000_2

1966

43« Le manuscrit (Ch) et la classe des recentiores perturbés de l’Histoire Naturelle de Pline l’Ancien »

et

44« Note complémentaire sur trois manuscrits recentiores de l’Histoire Naturelle de Pline l’Ancien », Latomus XXV, p. 508-525 et 895-899.

1967

45« Deux études de toponymie de l’Afrique romaine », dans Mélanges d’archéologie et d’histoire offerts à Charles Saumagne (= CT XV, 57-60), p. 103-111.

46« Une mention altérée d’Axoum dans l’Expositio totius mundi et gentium », Annales d’Éthiopie VII, p. 141-155.
https://www.persee.fr/​doc/​ethio_0066-2127_1978_num_11_1_907

47« Rex Muxitanorum Hiarbas (Justin, XVIII, 6, 1) », Philologus CXI, p. 304-308 [= no 226, p. 3-6].

48CR de J. Rougé, Recherches sur l’organisation du commerce maritime en Méditerranée sous l’empire romain, Paris (EPHE vie section, Centre de recherches historiques… XXI), RBPh 45, 2, p. 514-518.
https://www.persee.fr/​doc/​rbph_0035-0818_1967_num_45_2_2685_t1_0514_0000_2

1968

49« Un drame africain sous Auguste, le meurtre du proconsul L. Cornelius Lentulus par les Nasamons », dans J. Bibauw (éd.) Hommages à M. Renard, II. Histoire, histoire des religions, épigraphie, Bruxelles (Coll. Latomus 102), p. 197-213.

50« Recherches récentes sur le peuplement indigène et sur les structures traditionnelles de l’Afrique antique », dans H. J. Diesner, H. Barth, H. D. Zimmermann (éd.), Afrika und Rom in der Antike, Halle (Wissenschaftliche Beiträge der Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg 6), p. 121-134.

51« Les Romains à Premis (Kasr Ibrim) au iiie siècle après J.-C. ? », Meroitic Newsletter 1 (Octobre), p. 20.
https://sfdas.com/​IMG/​pdf/​meronews1.pdf

52« Vues grecques sur quelques aspects de la monarchie méroïtique », BIAO LXVI, p. 89-104, cf. no 30.

1969

53« Agylla d’Étrurie et Acylla d’Afrique », Latomus XXVIII, p. 460-462.

54« D’Axoum à l’Assam, aux portes de la Chine : le voyage du “Scholasticus de Thèbes” (entre 360 et 500 après J.-C.) », Historia (Wiesbaden) XVIII, p. 627-639.

55« Le statut et les limites de la Nubie romaine », Chronique d’Égypte XLIV, 87, p. 139-147, cf. no 1.

1970

56« L’Antiquité gréco-romaine et l’homme noir », REL XLVIII, p. 87-95.

57« Les chasseurs d’éléphants d’Abou-Simbel », dans Actes du 92e Congrès national des Sociétés savantes, Section d’archéologie, Strasbourg-Colmar 1967, Paris, p. 31-50.

1971

58« Un point de repère chronologique dans la période tardive du royaume de Méroé », Meroitic Newsletter 7 (Juillet), p. 2-5, cf. no 40.
https://sfdas.com/​IMG/​pdf/​meronews7.pdf.

59« Vues grecques sur quelques aspects de la monarchie méroïtique », dans S. Sinor (éd.), Proceedings of the 27th International congress of Orientalists, Ann Arbor, Michigan, 13th-19th August 1967, Wiesbaden, p. 134-135, cf. no 23.

1972

60« L’Afrique sur la carte d’Ebstorf », dans R. Chevallier (éd.), Actes du colloque international sur la cartographie ­archéologique et historique, Paris 24-26 janvier 1970, Tours, p. 33-35.

61« L’amphore de Tubusuctu (Maurétanie) et la datation de Teqorideamani, roi de Méroë », Meroitic Newsletter 11 (Décembre), p. 17-21, cf. no 45.
https://sfdas.com/​IMG/​pdf/​meronews11.pdf

62« Les raids des Blemmyes sous le règne de Valens, en 373-374 », dans Meroitic Newsletter 10 (Juillet), p. 32-34.
https://sfdas.com/​IMG/​pdf/​meronews10.pdf

63« Le statut des municipes d’après les données africaines », RD L, p. 353-373.

64CR de L.A. Thompson, J. Ferguson (éd.), Africa in Classical Antiquities. Nine Studies, Ibadan 1969.
https://www.persee.fr/​doc/​outre_0300-9513_1972_num_59_217_4697_t1_0710_0000_5

65CR de Mveng (R.P. Engelbert), Les sources grecques de l’histoire négro-africaine depuis Homère jusqu’à Strabon, Paris 1972, Revue française d’histoire d’outre-mer 219, p. 270-271.
https://www.persee.fr/​doc/​outre_0300-9513_1973_num_60_219_1682_t1_0270_0000_2

66CR de M. Rachet, Rome et les Berbères. Un problème militaire d’Auguste à Dioclétien, Bruxelles (Coll. Latomus 110) 1970, RBPh 50-51, p. 92-97.
https://www.persee.fr/​doc/​rbph_0035-0818_1972_num_50_1_2905_t1_0092_0000_2

1973

67« Diskussionsbeitrag zum Thema meroitische Chronologie », dans F. Hintze (éd.), Sudan in Altertum. 1. Internationale Tagung für meroitistische Forschungen in Berlin 1971 (= Meroitica 1), Berlin, p. 145.

68CR de N. Duval, Recherches archéologiques à Sbeitla, I. Les basiliques de Sbeitla à deux sanctuaires opposés (Basiliques I, II et IV), Paris (BEFAR 218) 1971, RBPh 51, 1, 1973, p. 86-87.

1974

69« Un point de repère dans la chronologie du royaume de Méroë à la fin de l’époque tétrarchique », dans Mélanges d’histoire ancienne offerts à W. Seston, Paris (Publ. de la Sorbonne, s. Études, 9), p. 161-165, cf. no 29.

70« Vtica, Tucca et la Cirta de Salluste », dans R. Chevallier (éd.), Littérature gréco-romaine et géographie historique. Mélanges offerts à R. Dion, Paris (Caesarodunum 9 bis), p. 143-150 [= no 226, p. 103-110].

1975

71« L’Afrique noire et le monde méditerranéen dans l’Antiquité (Éthiopiens et Gréco-Romains) », Revue française d’histoire d’outre-mer 228, p. 391-414.
https://www.persee.fr/​doc/​outre_0300-9513_1975_num_62_228_1849

72« Un curateur de la sauterelle sur la pertica de Carthage en 48/49 de notre ère », Eos, LXIV (1974-1975), p. 281-286, repris et complété dans no 52.

73CR de M.S. Bassignano, Il flaminato nelle province romane d’Africa, Roma 1974, RBPh 53-54, p. 1314-1316.
https://www.persee.fr/​doc/​rbph_0035-0818_1975_num_53_4_5533_t1_1314_0000_3

1976

74« L’amphore de Tubusuctu (Maurétanie) et la datation de Teqorideamani, roi de Méroë », dans R. Chevallier (éd.), Aiôn. Le temps chez les Romains, Paris (Caesarodunum 10 bis), p. 205-207, cf. no 32.

75[Comment], dans W.Y. Adams, Meroitic North and South. A Study in Cultural Contrasts (= Meroitica 2), Berlin, p. 29-33 (dépeuplement de la Basse-Nubie ; Nubae et Nobades).

76« L’iconographie du Noir dans l’Afrique du nord antique », dans L’image du Noir dans l’art occidental I, Paris-Freibourg (CH), p. 246-268 ; 308-312.

1977

77« Philologica quaedam necnon Aethiopic », dans Hommages à Léopold Sédar Senghor. Langues, littérature, histoire anciennes, Dakar, p. 107-120.

78« Sur quelques rapports toponymiques entre l’Ibérie et l’Afrique Mineure dans l’Antiquité », dans La toponymie antique. Actes du colloque de Strasbourg, 12-14 juin 1975, Leiden (Travaux du CRPOGA 4), p. 249-264.

1978

79Recherches sur l’activité des Méditerranéens aux confins de l’Afrique, Roma (CEFR 38).
https://www.persee.fr/​doc/​efr_0000-0000_1978_ths_38_1

80« L’Afrique romaine et libyco-berbère (146-27 avant J.-C.) », dans Cl. Nicolet et alii (éd.), Rome et la conquête du monde méditerranéen, 2. Genèse d’un Empire, Paris (La Nouvelle Clio, 8 bis), p. 627-656.

81« Un curateur de la sauterelle sur la pertica de Carthage en 48/49 de notre ère », B.C.T.H., n.s. 10-11 B, [1974-1975], p. 135-141. reprend et complète no 43.

82« Le littoral africain du Bab el-Mandeb d’après les sources grecques et latines », Annales d’Éthiopie, XI, p. 83-101.
https://www.persee.fr/​doc/​ethio_0066-2127_1978_num_11_1_907

83« Le peuplement éthiopien à la lisière méridionale de l’Afrique du Nord d’après les témoignages textuels de l’Antiquité », dans Afrique Noire et monde méditerranéen dans l’Antiquité, Colloque de Dakar, 19-24 janvier 1976, Dakar-Abidjan, p. 29-41 ; discussion p. 42-53.

84« Remarques critiques sur l’hypothèse d’une importation de l’or africain dans le monde phénico-punique », dans M. Galley (éd.), Actes du 2e Congrès international d’étude des cultures de la Méditerranée occidentale II, Alger, p. 52-5. [= no 226, p. 49-55].

1979

85« Quae ad mercandum pertinuerint inter Africam Romanam et medias Africae regiones », dans G. Farenga Ussani (éd.), Africa et Roma, Acta Omnium Gentium ac Nationum Conventus Latinis Litteris Linguaeque Fovendis  : a die XIII ad diem XVI mensis Aprilis  : a. MDCCCCLXXVII Dacariae habiti, Roma, p. 218-229 (en latin).

86« Quelques observations sur l’Ouest africain chez Ptolémée », Revue française d’histoire d’outre-mer 242-243, p. 95-100, cf. no 63.
https://www.persee.fr/​doc/​outre_0300-9513_1979_num_66_242_2180.

1980

87Pline l’Ancien, Histoire naturelle, l. V, 1-46, Ire partie. L’Afrique du Nord, texte établi, traduit et commenté, Paris (Les Belles Lettres).

88« Permanence d’une structure indigène en marge de l’administration romaine : la Numidie traditionnelle », dans Hommages à J. Lassus, II ( = AntAfr 15), p. 77-89 [= no 226, p. 181-196].
https://www.persee.fr/​doc/​antaf_0066-4871_1980_num_15_1_1037

89« Un princeps gentis à Sétif », BCTH n.s. 12-14 B [1976-78], p. 123-129.

90« 17. Les Protoberbères », dans Histoire générale de l’Afrique, II. Afrique ancienne, G. Mokhtar (éd.), Paris, p. 453-473.

1981

91« Le point sur le Périple d’Hannon, controverses et publications récentes », dans Nantes, Afrique, Amérique, Nantes (Enquêtes et Documents VI), p. 13-29 [= no 226, p. 15-28].

92« Quelques observations sur l’Ouest africain chez Ptolémée », dans J. Devisse et alii (éd.), 2 000 ans d’histoire africaine. Le sol, la parole, l’écrit. Mélanges R. Mauny 1, Paris (Bibliothèque d’histoire d’outre-mer, Études 5-6-1), p. 395-400 [=  no 226, p. 145-150], cf. no 57.
https://www.persee.fr/​doc/​sfhom_1768-7144_1981_mel_5_1_948

93CR de G. Camps, Berbères. Aux marges de l’histoire, Toulouse 1980, Revue française d’histoire d’outre-mer 250-253, p. 491-493.
https://www.persee.fr/​doc/​outre_0300-9513_1981_num_68_250_2323_t1_0491_0000_2

1983

94« L’hellénisme dans le royaume de Méroë », dans Graeco-Arabica II, Athēna, p. 275-296.

95« Des interprètes chez les Gorilles. Réflexions sur un artifice dans le Périple d’Hannon », dans Atti del I Congresso internazionale di studi fenici e punici, Roma, 1-5 novembre 1979, I, Roma (Collezione di Studi fenici 16), p. 267-270 [= no 226, p. 29-32]

96(avec S. Lancel), « L’apport des nouvelles lettres à la géographie historique de l’Afrique antique et de l’Église d’Afrique », dans Cl. Lepelley, J. Divjak (éd.), Les lettres de saint Augustin découvertes par Johannes Divjak  : communications présentées au colloque des 21 et 21 septembre 1982, Paris, p. 87-99.

1984

97« Aperçus sur les contacts transsahariens d’après les sources classiques », L’Universo LXIV, 5, p. 132-138 ; 195-197 [=  no 226, p. 239-247].

98« Rome et les riverains de la mer Rouge au iiie siècle de notre ère. Aperçus récents et nouveaux problèmes », Ktèma 9, p. 249-260 [=  no 226, p. 345-360].

99Encyclopédie berbère 1 (Abadir – Acridophagie), notices

100« Abannae (ou Abanni ?) », p. 56.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​770.

101(avec S. Chaker) « Abaritana ou Auaritana provincia », p. 57-59.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​772

102« Abenna », p. 77.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​787

1985

103« Le découpage sectoriel de la Méditerranée en bordure de l’Afrique du Nord dans le vocabulaire des géographes de l’Antiquité », dans M. Galley, L. Ladjimi Sebaï (éd), L’homme méditerranéen et la mer, Actes du 3e Congrès international d’études des cultures de la Méditerranée occidentale (Jerba, avril 1981), Tunis, p. 44-52 [=  no 226, p. 95-102].

104Reallexicon für Antike und Christentum, Suppl. Bd. I, notice Afrika, p. 228-239.

105Encyclopédie berbère 2 (Ad – Ağuh-n-Tahlé), notices

106« Adurmakhidae », p. 156-157.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​866

107(avec G. Camps), « Aethiopes », p. 168-181.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​877

108« Aezari », p. 181-182.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​878

109« Aganginae », p. 242-243.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​878

110« Agisymba », p. 259-261.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​918

111CR de H. Bénichou Safar, Les tombes de Carthage. Topographie, structures, inscriptions et rites funéraires, Paris 1982, RHR 202-203, p. 297-299.
https://www.persee.fr/​doc/​rhr_0035-1423_1985_num_202_3_2712

1986

112« De Timée à Strabon, la polémique sur le climat de l’Afrique du Nord et ses effets », dans CTHS Montpellier 1986, p. 27-34 [=  no 226, p. 87-93].

113« Le regard de Strabon sur l’Afrique du Nord », dans L. Serra (éd.), Gli interscambi culturali e sociœconomici fra l’Africa settentrionale e l’Europa mediterranea, Atti del congresso internazionale, Amalfi, 5-8 dicembre 1983, Napoli, p. 309-319 [ = no 226, p. 115-123].

114(avec E. Séguenny), « Sarapis dans le royaume de Kouch », Chronique d’Égypte LXI, 122, p. 324-329.

115Encyclopédie berbère 3 (Ahaggar – Alī ben Ghaniya), notices

116« Akhaemeneis », p. 415.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2397

117« Akouensii », p. 425-426.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2402

118Encyclopédie berbère 4 (Alger – Amzwar), notices

119« Alitambi », p. 529.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2446

120« Alitemnii », p. 529.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2447

121« Ammōnii », p. 599-560.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2478

1987

122« La Cirta de Salluste et celle de Fronton », dans L’Africa romana IV 1987, p. 133-135 [=  no 226, p. 111-114].
http://eprints.uniss.it/​3656/​1/​Mastino_A_AttiCongresso_1987_Africa_T1.pdf

123« Les sources de Pline dans sa description de la Troglodytique et de l’Éthiopie », dans Pline l’Ancien témoin de son temps, Conventus Pliniani Internationalis, Namneti, 22-26 October 1985, Habiti, Acta Edenda Curarunt, Salamanca-Nantes, p. 277-292.

1988

124« Les affluents de la rive droite du Nil dans la géographie antique », dans T. Beyene (éd.). Proceedings of the 8th international Conference of Ethiopian Studies, University of Addis Abeba, Huntingdon, I, p. 137-144.

125« Échinades ou Sporades ? Pline l’Ancien (IV, 53), lecteur distrait de Méla (II, 111) », CH XXXIII, p. 345-360 [ = no 226, p. 361-372].

126« Les rapports du pouvoir et de l’espace dans la formation de l’Empire romain », RPh LXII, p. 309-314.

127« Les relations de l’Empire romain avec l’Afrique nilotique et érythréenne, d’Auguste à Probus », dans ANRW 11.10.1, Berlin-New York, p. 3-43.

128« Le uicus Abaris et l’Abaritana provincia », BCTH n.s. 18B [1982], p. 87-94.

129(avec M. Mollat du Jourdin), Les routes millénaires, Paris (Origines).

130Encyclopédie berbère 5 (Anacutas – Anti-Atlas), notices

131« Anacutas », p. 631.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2491

132« Anagombri », p. 631.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2492

133« Anatikoli », p. 632.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2494

134« Anatis », p. 633.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2495

135« Aneiritae ou Aneritae », p. 657.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2505

1989

136« Arabes et Arabie en terre d’Afrique dans la géographie antique », dans T. Fahd (éd.), L’Arabie préislamique et son environnement historique et culturel, Leiden ( = Travaux du CRPOGA 10), p. 413-429 [=  no 226, p. 325-338].

137« La localisation du “Beau-Promontoire« de Polybe », Karthago XXII, p. 21-31 [= no 226, 1999, p. 57-70].

138« Rom und das Innere Afrikas », dans H. Duchhardt, J.A. Schlumberger, p. Segl (éd.), Afrika. Entdeckung und Erforschung eines Kontinents, Köln-Wien (Bayreuther Historische Kolloquien 3), p. 31-50.

139« Saltus et uicus P(h)osphorianus en Numidie », dans L’Africa romana VI 1989, p. 283-291.
http://eprints.uniss.it/​3216/​1/​Mastino_A_AttiCongresso_1989_Africa%5BV1%5D.pdf

140« Le sens du terme “corne” dans le vocabulaire géographique des Grecs et des Romains  : à propos du Périple d’Hannon ».

et

141« L’hellénisme dans le royaume protégé de Maurétanie (25 av. J.-C.-40 ap. J.-C.) »

et

142« Les Portus Diuini ont-ils existé ? »,

143BCTH n.s. 20-21B [1984-1985], respectivement p. 29-34 [=  no 226, p. 33-38]; 53-61 [= no 226, p. 163-172]; 143.

144Encyclopédie berbère 6 (Antilopes – Arzuges), notices

145« Aphrikerones », p. 808.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2561

146« Apotomitae », p. 811.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2563

147« Arankae », p. 849.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2574

148« Araraukeles ou Acrauceles », p. 850.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2575

149« Arekidae », p. 878.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2583

150« Arokkae », p. 911.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2595

151« Artennites », p. 939.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2601

152« Arzuges », p. 948-949.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2606

153Encyclopédie berbère 7 (Asarakae – Aurès), notices

154« Asarakae », p. 953.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1181

155« AsbystaeAsbytae », p. 953.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1182

156« Asphodelodes », p. 977.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1194

157« AstakouresAstakouroi », p. 1004.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1203

158« Astrices », p. 1005.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1204

159« Atarantes », p. 1008.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1208

160« Athakae », p. 1011.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1210

161« Atlantes », p. 1013.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1212

162(avec J. Riser), « Atlas », p. 1013-1026.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1213

1990

163« Sur quelques erreurs de Strabon à propos de Carthage et de son territoire », dans Hommages à M. Sznycer, I ( = Semitica 38), p. 95-100 [=  no 226, p. 79-86].

164« Le statut des cités africaines chez les géographes et dans les itinéraires de l’Empire romain », Latomus XLIX, p. 816-825, cf.  no 167.

165« La toponymie de l’Afrique du Nord antique. Bilan des recherches depuis 1965 », dans L’Afrique 1990, p. 251-272.
https://www.persee.fr/​doc/​efr_0000-0000_1990_act_134_1_3878

166Encyclopédie berbère 8 (Aurès – Azrou), notices

167« Ausees », p. 1169.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​145

168« Auskhisae/Auskhitae », p. 1169.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​148

169« Austoriani / Austur », p. 1169.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​149

170« Autolatae / Autololes / Autoleles », p. 1175-1176.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​154

171« Avastomastes », p. 1189.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​171

1991

172« Bilan des travaux consacrés depuis 1970 au Périple anonyme de la mer Erythrée », dans Graeco-Arabica IV, Athēna, p. 11-20.

173Encyclopédie berbère 9 (Baal – Ben Yasla), notices

174« Babii ou Kababii », p. 1294.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1242

175« Bacchuiana (gens) », p. 1298-1299
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1246

176« Baiurae », p. 1316.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1256

177« Bakales », p. 1316-1317.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1257

178« Bakatae », p. 1317.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2546

179« Ballii », p. 1323.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1271

180« Banioubae/Baniurae », p. 1333-1334.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1282

181« Baniouri », p. 1334.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1283

182« Bantourari », p. 1334.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1284

183« Baquates », p. 1334-1336.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1285

184« Barcaei/Barkitae », p. 1360.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1293

185« Bassakhitae », p. 1378.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1300

186Encyclopédie berbère 10 (Beni Isguen – Bouzeis), notice

187« Bouzeis », p. 1601.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1803

1992

188« Lixos dans les sources littéraires grecques et latines »;

et

189« Sources littéraires antiques sur Lixos »

dans

190Lixus. Actes du colloque organisé par l’INSAP avec le concours de l’ÉFR ( = CEFR 166), Roma, respectivement p. 1-6 [=  no 226 1999, p. 7-14] et 405-409.

191« Bilan des recherches sur les sources grecques et latines de l’histoire de la Nubie antique dans les trente dernières années », dans Ch. Bonnet (éd.), Études nubiennes. Conférence de Genève. Actes du VIIe Congrès international d’études nubiennes, 3-8 septembre 1990, I. Communications principales, Genève, p. 363-378.

192« Des éléphants, ou artisans, et des quarante-cinq rois des Éthiopiens (Pline l’Ancien, VI, 186) », dans P.O. Schols, R. Pankhurst, W. Witakowski (éd.), Orbis Aethiopicus. Studia in honorem Stanislaus Chojnacki natali septuagesimo quinto dicata, septuagesimo septimo oblata, Albstadt (Bibliotheca nubica), p. 83-87.

193« Auguste a-t-il confirmé une décision de Juba II dans l’administration interne du royaume protégé de Maurétanie ? », BCTH n.s. 23, p. 218-220.

194« Le fonds Révoil du Musée de l’Homme (Héïs, Somalie, 1881). Aperçus préliminaires », REA XCIV, p. 99-105.
https://www.persee.fr/​doc/​rea_0035-2004_1992_num_94_1_4485

195« Une notion ambiguë  : la gens africaine. Réflexions et doutes »

et

196« Note sur une inscription funéraire des environs de Naciria »

et

197« Un prêtre “arzugius« à Mactar »,

198BCTH n.s. 22B, [1987-1989], respectivement p. 169-176 ; 269-270 ; 284-285.

199Encyclopédie berbère 11 (Bracelets – Caprarienses), notices

200« Buzakii », p. 1670.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1884

201« Byzacium, Byzacène », p. 1674-1677.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1886

202« Cafaves », p. 1706.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1900

203« Canarii », p. 1755.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2886

204« Cantauriani », p. 1756.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2054

205« Caprarienses », p 1756.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2055

1993

206(avec E.M. Stern, p. Ballet), Sur les routes antiques de 1’Azanie et de l’Inde. Le fonds Révoil du Musée del’Homme (Heïs et Damo, en Somalie), Paris (MAIB-L n.s. 13).

207« L’ethnographie astrologique de l’Afrique dans la Tétrabible de Ptolémée », dans J. Drouin et alii (éd.), À la croisée des études libyco-berbères. Mélanges offerts à P. Galand-Pernet et L. Galand (C.R. du Groupe linguistique d’études chamito-sémitiques, suppl. 15), p. 61-71 [=  no 226, p. 151-161].

208« Diodore de Sicile et les Éthiopiens d’Occident », CRAI 137, 2, p. 525-537.
https://www.persee.fr/​doc/​crai_0065-0536_1993_num_137_2_15234

209« Pline l’Ancien et Méroë », dans Studies in Ancient Art and Civilization, Krakow (Prace archeologiczne I. 6) p. 27-40.

210« Le statut des cités africaines chez les géographes et dans les itinéraires de l’Empire romain », dans La città mediterranea. Atti del Congresso internazionale di Bari, 4-7 maggio di 1988, Napoli, p. 135-146, cf. no 127.

211Encyclopédie berbère 12 (Capsa – Cheval), notices

212« Capsitani », p. 1770.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2628

213« Caunes », p. 1834.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2074

214« Chellenses », p. 1893.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2354

1994

215« Une mention des Abaritani dans Arnobe ? », dans Y. Le Bohec (éd.), L’Afrique, la Gaule, la religion à l’époque romaine. Mélanges à la mémoire de Marcel Le Glay, Bruxelles (= Coll. Latomus 226), p. 95-99.

216« Les très grandes villes du monde romain d’après les géographes de langue latine », MEFRA 106, p. 901-919.
https://www.persee.fr/​doc/​mefr_0223-5102_1994_num_106_2_1865

217(avec M. Reddé), « La côte africaine du Bab el-Mandeb dans l’Antiquité », avec des appendices de A. Berthelet, J. Chavaillon, J.-Y. Empereur, dans C. Berger, G. Clerc, N. Grimal (éd.), Hommages à Jean Leclant, 3, Paris-Le Caire (IFAO-Bibliothèque d’études 106/3, Publ. IFAO 741), p. 161-194.

218« Historical Introduction »

et

219« The Indigenous Kingdoms and the Hellenization of North Africa », dans M. Seefried-Brouillet (éd.), From Hannibal to Saint Augustine. Ancient Art of North Africa from the Musée du Louvre, Catalogue of the exposition, Michael C. Carlos Museum Atlanta 19 II – 29 V 1994; Crocker Art Museum Sacramento, Calif., 17 IX – 13 XI 1994; Milwakee Art Museum 2 XII 1994 – 5 II 1995, Atlanta, respectivement p. 20-21, 68-71.

220Encyclopédie berbère 13 (chèvre-columniaten), notices

221« Cinithi(i) », p. 1958.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2284

222« Cinyphii », p. 1960-1961.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2287

223« Cisippades », p. 1977.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2291

224Encyclopédie berbère 14 (Conseil – Danse), notice

225« Curbissenses », p. 2158.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2350

226CR de J. Leclant, G. Clerc, Inventaire bibliographique des Isiaca (IBIS). Répertoire des travaux relatifs à la diffusion des cultes isiaques 1940-1969 (R-Z), Leiden (EPRO XVIII) 1991 REA 96, 3-4, p. 633.
https://www.persee.fr/​doc/​rea_0035-2004_1994_num_96_3_4599_t1_0633_0000_2

1995

227« La face cachée de l’Afrique selon Pomponius Méla », Geographia Antiqua 3-4 [1994-1995], p. 79-89 [=  no 226, p. 131-144], cf. no 197.

228« Libyens noirs ou Libyens noircis ? », dans R. Cernorkian (éd.), L’Homme méditerranéen. Mélanges offerts à Gabriel Camps, Aix-en-Provence, p. 209-214.

229« Massinissa et Carthage entre la deuxième et la troisième guerre punique, un problème de chronologie », dans M.H. Fantar, M. Ghaki (éd.), Actes du IIIe Congrès international des études phéniciennes et puniques (Tunis, 11-16 novembre 1991), I, Tunis, p. 352-358 [=  no 226, p. 71-78].

230« Quelques considérations sur l’usage du grec dans les ports de l’Afrique romaine », dans G. Christides(éd.), V International Congress on Graeco-Oriental and Graeco-African Studies (= Graeco-Arabica VI), p. 27-36 [=  no 226, p. 173-179].
https://2lib.org/​book/​5610523/​8b703d ?id =5610523&secret =8b703d

231« Sur un épisode de la vie du poète africain p. Annius Florus », BCTH n.s. 24B, p. 83-88.

232Encyclopédie berbère 15 (Daphnitae – Djado), notices

233« Daphniotae », p. 2223.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2212

234« Dapsolibues », p. 2223.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2213

235« Dara ou Darat », p. 2229-2230.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2216

236« Daradae/Darat(h)iae », p. 2230.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2217

237« Darae », p. 2230.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2218

238« Daukhitae », p. 2245.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2225

239« Davares », p. 2245-2246.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2226

240« Derbikkae », p. 2276.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2240

241« Dermoneis », p. 2283.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2245

242Encyclopédie berbère 16 (Djalut – Dougga), notice

243« Dolopes », p. 2509-2510.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2201

1996

244« À propos de Masties, imperator berbère et chrétien », Ktèma XXI, p. 183-188.

245« La face cachée de l’Afrique selon Pomponius Méla », BSAF [1994], p. 104-106, cf.  no 181.
https://www.persee.fr/​doc/​bsnaf_0081-1181_1996_num_1994_1_9907

246« Géographie de l’Afrique et philologie dans deux passages de la Chorographie de Méla », dans L’Africa romana XIII 1996, p. 343-350 [ = no 226, p. 123-131].
http://eprints.uniss.it/​5821/​1/​Khanoussi_M_Africa_romana_2000_1.pdf

247« Sur la mer hippale, au souffle du vent hippale », TOΠOI Orient-Occident VI, 2, p. 665-670 [= no 226, p. 339-344].
https://www.persee.fr/​doc/​topoi_1161-9473_1996_num_6_2_1686

248Encyclopédie berbère 17 (Douiret – Europaei), notices

249« Druitae », p. 2555.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2120

250« Elaeōnes », p. 2595-2596.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2132

251« Ēloulii », p. 2611.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2138

252« Enabasi », p. 2627.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2145

253« Enipi », p. 2643.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2155

254« Erebidae », p. 2677.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2165

255« Eropae », p. 2682.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2167

1997

256« Regards de géographes anciens sur l’Afrique Mineure », dans Regards sur la Méditerranée. Actes du VIIe colloque de la villa « Kérylos  « à Beaulieu-sur-Mer, 4-5 octobre 1996 ( = Cahiers de la villa « Kérylos  « 7), Paris, p. 39-60.
https://www.persee.fr/​doc/​keryl_1275-6229_1997_act_7_1_959

257« Un témoignage masqué sur Juba II et les troubles de Gétulie », dans Hommages à Georges Souville, I (=  AntAfr 33), p. 111-113.
https://www.persee.fr/​doc/​antaf_0066-4871_1997_num_33_1_1270

258« Thugga dans les sources littéraires », dans M. Khanoussi, L. Maurin (éd.), Dougga (Thugga). Études épigraphiques, Bordeaux (Ausonius Études 1), p. 21-25.

259« Préface », dans M. Coltelloni-Trannoy, Le royaume de Maurétanie sous Juba II et Ptolémée, (25 av. J,-C – 40 ap. J.-C.), Paris (Études d’Antiquités africaines), p. 7.
https://www.persee.fr/​doc/​etaf_0768-2352_1997_mon_2_1 ?q =auteurs

260Encyclopédie berbère 18 (Escargotières-Figuig), notice

261« Feratenses », p. 2766.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2035

1998

262« Du bon usage d’Agatharchide ou de la nécessité de la Quellenforschung », dans p. Arnaud, p. Counillon (éd.), Geographica historica, Bordeaux-Nice, p. 69-82, cf. no 233.

263« Promenade plinienne », dans B. Colombat, P. Mattei (éd.), Curiosité historique et intérêts philologiques  : hommage à Serge Lancel, Grenoble (Recherches et travaux, Université Stendhal, 54), p. 43-51.

264Encyclopédie berbère 19 (Filage-Gastel), notices

265« Fluminenses », p. 2862.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1946

266« Fraxinenses », p. 2934.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1969

267« Frexes », p. 2935.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1970

268« Gadabitani », p. 2953.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1981

269« Gamphasantes », p. 2961-2962.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1987

270« Garamantes », p. 2969-2971.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1993

271Encyclopédie berbère 20 (Gauda-Girrei), notices

272« Gedalusii », p. 3007.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1859

273« Gépheis », p. 3063.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1909

274« Gétules », p. 3063-3065.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1910

275« Giligamae », p. 3137.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1929

276« Gindanes », p. 3137.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1930

277« Girrei/Girrhaei », p. 3148.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1935

1999

278Toujours Afrique apporte fait nouveau. Scripta minora, M. Reddé(éd.), Paris (De l’archéologie à l’histoire).

279« La Commission dite “de l’Afrique du Nord” au sein du CTHS  : origine, évolution et perspectives », dans CTHS Nice 1999, p. 11-24.

280« Réflexions sur l’organisation de l’espace selon la latitude dans l’Afrique du Nord antique », dans Cl. Lepelley, X. Dupuis (éd.), Frontières et limites géographiques de l’Afrique du Nord antique. Hommage à Pierre Salama, Paris (Histoire ancienne et médiévale 56), p. 27-41.

281« Red Sea », dans G.W. Bowersock, P.R.L. Brown, O. Grabar (éd.), Late Antiquity. A Guide to the Postclassical World, Cambridge-London, p. 664-665.

282Encyclopédie berbère 21 (Gland-Hadjarien), notices

283« Gōniōtae », p. 3167.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1743

284« Guzantes », p. 3259.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1826

2000

285« L’Antiquité classique a-t-elle connu le sucre de canne ? », dans Le sucre, de l’Antiquité à son destin antillais, Actes du 123e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Section d’histoire des sciences et des techniques, Section d’histoire moderne et contemporaine, Antilles-Guyane, 1998, Paris, p. 43-54.

286« D’une Corne à l’autre  : retour sur le Périple d’Hannon », dans Actas del IVo Congreso internacional de estudios fenicios y púnicos, Cádiz, 2-6 de Octubre de 1995, I, Cádiz, p. 141-146 [=  no 226, p. 39-48].

287« Du bon usage d’Agatharchide ou de la nécessité de la Quellenforschung », dans V. Christides (éd.), Proceedings of the Sixth International Congress of Graeco-Oriental and African Studies, Nicosia 30 april – 5 may 1996, Nicosia (=  Graeco-Arabica VII-VIII), p. 107-121, cf. no 212.

288« Un fantôme d’ethnique  : les Aethnauiri de la Confédération cirtéenne (ILAlg, II, 1, 831) », CRAI 144, 2, p. 513-517.
https://www.persee.fr/​doc/​crai_0065-0536_2000_num_144_2_16139

289Encyclopédie berbère 22 (Hadrumetum-Hidjaba), notices

290« Haliardi », p. 3328-3329.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1643

291« Harmiae », p. 3401.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1660

292« Herpeditani », p. 3451-3452.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1725

293« Hesperii (Ethiopiens) », p. 3452-3453.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1726

294Encyclopédie berbère 23 (Hiempsal-Icosium), notices

295« Iangaukani ou Anagaukani », p. 3563-3564.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1620

296« Icampenses », p. 3606.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1630

297CR de E.M. Ruprechtsberger, Die Garamanten. Geschichte und Kultur eines libyschen Völkes in der Sahara, Mainz-am-Rhein, 1997, RBPh 78, 1, p. 260-261.
https://www.persee.fr/​doc/​rbph_0035-0818_2000_num_78_1_7086_t1_0260_0000_2

2001

298« Bérénice comblée d’or  : la ville ou la princesse ? », CRAI 145, 2, p. 1187-1195.
https://www.persee.fr/​doc/​crai_0065-0536_2001_num_145_2_16329

299« De la Marmarique à la Maurétanie. Nouvelles données en matière de mouvements de population », AntAfr 37, p. 81-91.
https://www.persee.fr/​doc/​antaf_0066-4871_2001_num_37_1_1335

300« Les îles Fortunées et leur environnement africain d’après Pomponius Méla et Pline l’Ancien », dans C. Hamdoune (éd.), Vbique amici. Mélanges offerts à J.-M. Lassère, Montpellier (CERCAM), p. 19-34.

301« Le témoignage de Strabon (XVII, 3, 2-8) sur la Maurousie et l’Éthiopie occidentale », dans Actes des 1res journées nationales d’Archéologie et du Patrimoine, Rabat, 1-4 juillet 1998, 2. Archéologie préislamique, Rabat (SMAP), p. 19-24.

302Encyclopédie Berbère 24 (Ida-Issamadanen), notices

303« Iesalenses », p. 3642.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1533

304« Ifuraces », p. 3667.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1548

305« Ikhthyophagi », p. 3684.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1558

306« Iobakkhi », p. 3767.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1581

307« Iontii », p. 3679.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1584

308« Isaflenses », p. 3771-3772.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1586

2002

309« De Soloum à Alexandrie  : la côte de Marmarique et de la Libye Maréotis vue par le géographe grec Strabon (XVII, 1, 14) », GeogrAnt X-XI, p. 3-12, cf. no 277.

2003

310« Djerba, saint Hippolyte et le Stadiasme », dans J.-P. Bost, J.-M. Roddaz, F. Tassaux (éd.), Itinéraire de Saintes à Dougga. Mélanges offerts à Louis Maurin, Bordeaux (Ausonius Mémoires 9), 2003, p. 301-304, cf. no 259.

311« Le Sahara dans l’Antiquité, lien, obstacle ou barrière ? », dans M.H. Fantar (éd.) Le Sahara, lien entre les peuples et les cultures. Actes du colloque, Douz, 19-22 décembre 2002, Tunis (Chaire Ben Ali pour le dialogue des civilisations et des religions, Colloques et tables rondes), p. 49-57.

312Reallexicon für Antike und Christentum, Suppl. Bd. II (avec S. Lancel, S. Ristow), notice « Byzacena (Byzacium) », col. 233-266.

313Encyclopédie berbère 25 (Isseqqemâren-Juba), notice « Iubalena (Natio) », p. 3805.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1453

2004

314« Considérations sur les documents écrits de langue grecque et l’usage de cette langue dans le Maghreb antique », dans M.H. Fantar, A. Siraj (éd.), Débuts de l’écriture au Maghreb. Actes des colloques, Casablanca, 17-18 janvier et 18-19 avril 2002, Casablanca, p. 159-165.

315« Djerba, saint Hippolyte et le Stadiasme », dans Les îles méditerranéennes relais de civilisations, Kerkena (Rives méditerranéennes IV) p. 79-86, cf. no 254.

316« Préface »

et

317« La documentation africaine du Σταδιασμὸς τῆς μεγάλης θαλάσσης  : un problème de datation »,

dans

318G.K. Livadas (éd.), Festschrift in honour of V. Christides, Athena (Graeco-Arabica IX-X), respectivement p. 15-18 et p. 105-120.

319« Pline l’Ancien et l’Istrie  : anomalies et hypothèses », CRAI 148, 3, p. 1181-1203.
https://www.persee.fr/​doc/​crai_0065-0536_2004_num_148_3_22776

320« In memoriam : Maurice Euzennat (1926-2004) », Aouras 2, p. 3-4.

2005

321« Pour une enquête phonétique sur la toponymie de l’Afrique du Nord antique », dans A.M. Di Tolla (éd.), Studi berberi e mediterranei. Miscellanea offerta in onore di Luigi Serra (= StudMagr n.s. III), p. 19-27.

322Encyclopédie berbère 27 (Kairouan – Kifan Bel-Ghomari), notices

323« Kallitae », p. 4112.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1314

324« Kaukani », p. 4117.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1320

325« Keltiones », p. 4147-4148.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1334

326« Kernaei », p. 4178.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1344

327« Kerophaei », p. 4178-4179.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1345

328« Ketiani », p. 4188.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1347

329« Khattani », p. 4233.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1353

330« Khitouae », p. 4245.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1360

331« Khouritae », p. 4245.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​1362

2006

332« Africains des marges vus par des lettrés africains dans l’Anthologia Latina », AntAfr 42, p. 125-138, cf. no 296.
https://www.persee.fr/​doc/​antaf_0066-4871_2006_num_42_1_1413 cf. 2009

333« Aperçu sur les sources classiques relatives à la Numidie méridionale », Aouras 3, p. 53-63.

334« De Soloum à Alexandrie », BSAF [2002], p. 252-253, cf. no 253.
https://www.persee.fr/​doc/​bsnaf_0081-1181_2006_num_2001_1_10553

335« Témoignages antiques sur le fléau acridien », dans L’homme face aux calamités naturelles dans l’Antiquité et au Moyen Âge (=  no Cahiers de la villa « Kérylos  « 17), Paris, p. 221-235.
https://www.persee.fr/​doc/​keryl_1275-6229_2006_act_17_1_1128

336« La toponymie du périple d’Hannon dans la Géographie de Ptolémée », dans Le monde et les mots. Mélanges Germaine Aujac (=  no Pallas 72), p. 21-34, cf. no 353.

337« Serge Lancel (1928-2005) et l’Algérie », Aouras 3, p. 7-8.

2007

338« Aspects de l’hellénisme dans l’Afrique du Nord antique », dans La Méditerranée d’une rive à l’autre  : culture classique et cultures périphériques. Actes du 17e colloque de la villa « Kérylos  « à Beaulieu-sur-Mer, 20-21 octobre 2006 (=  no Cahiers de la villa « Kérylos  « 18), Paris, p. 167-184.
https://www.persee.fr/​doc/​keryl_1275-6229_2007_act_18_1_1143

2008

339Pline l’Ancien, Histoire naturelle, l. VI, 4e partie. L’Asie africaine sauf l’Égypte, les dimensions et les climats du monde habité, texte établi, traduit et commenté, Paris (Les Belles Lettres).

340« In memoriam Serge Lancel », dans SEMPAM Tripoli 2008, p. 9.
https://www.persee.fr/​doc/​etaf_0768-2352_2008_act_1_1_887

341Encyclopédie berbère 28-29 (Kirtēsii – Lutte), notices

342« Kirtēsii », p. 4251.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​96

343« Klimatides », p. 4251.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​98

344« Koidamousii », p. 4269-4270.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​106

345« Lasanikes », p. 4361.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​316

346« Leukœ Aethiopes, p. 4366.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​326

347« Libuarkhae », p. 4374-4375.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​329

348« Libyes Aegyptii », p. 4393-4394.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​341

349« Libyoaethiopes », p. 4394.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​342

350« Libyphéniciens », p. 4394-4395.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​343

351« Lixitae », p. 4439-4440.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​362

352« Longopori », p. 4440.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​363

353« Lotophages », p. 4440-4441.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​364

354« Lunxamatae », p. 4447.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​369

2009

355« Africains des marges vus par des lettrés africains dans l’Anthologia Latina », BSAF [2007], p. 179-180, résumé du no 274.
https://www.persee.fr/​doc/​bsnaf_0081-1181_2009_num_2007_1_10751

356« L’Afrique dans les Ethnika de Stéphane de Byzance », dans J.P. Monferrer-Sala, V. Christides, Th. Papadopoulos (éd.), East and West. Essays on Byzantine and Arab Worlds in the Middle Ages, Piscataway NJ (Gorgias Eastern Christian Studies 15), 2009, p. 3-15, cf. no 398.

357« Yves Modéran et “l’Afrique oubliée” », AntAfr 45, p. 13-14.
https://www.persee.fr/​doc/​antaf_0066-4871_2009_num_45_1_1484

2010

358« La politique des Byzantins à l’égard des Maures  : à propos d’un livre récent », Aouras 6, p. 295-304.

359« Quelques travaux récents sur la géographie historique de l’Afrique », dans G. Bartoloni et alii (éd.), Tiro, Cartagine, Lixus. Atti del Convegno internazionale in onore di Maria Giulia Amadasi Guzzo, Roma, 24-25 novembre 2008, IV, Roma (Quaderni di Vicino Oriente 4), p. 93-102.

360(avec N. Duval, Cl. Lepelley, S. Saint-Amans) édition de la Carte des routes et des cités de l’Est de l’Africa à la fin de l’Antiquité, d’après le tracé de Pierre Salama, Turnhout.

361« Préface », dans N. Benseddik, Esculape et Hygie en Afrique. Recherches sur les cultes guérisseurs, 1, Paris (MAIB-L n.s. 44), p. 7-8.

362Encyclopédie berbère 30 (Maaziz-Matmata), notices

363« Macares », p. 4455-4456.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​379

364« Maccues/Makkoii », p. 4456-4457.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​381

365« Macurebi/Makkhourebi », p. 4468-4469.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​395

366« Makatoutae », p. 4531.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​423

367« Maketae », p. 4531-4532.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​424

368« Makhlues/Mkhrues », p. 4532-4533.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​425

369« Makhoures », p. 4533.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​426

370« Makhousii », p. 4533-4534.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​427

371« Makhrues (cf. Makhlues) », p. 4534.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​428

372« Makhuni », p. 4534.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​429

373« Makkhourēbi (cf. Macurebi) », p. 4534.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​430

374« Makkoi », p. 4534-4535.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​431

375« Makkourae », p. 4535.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​432

376« Malkhoubii/Marcubi », p. 4543.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​439

377« Malkoae », p. 4543.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​440

378« Mampsari », p. 4553.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​445

379« Mandori », p. 4554.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​446

380« Manrali », p. 4554.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​447

381« Mareotae », p. 4603.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​464

382« Marmaridae/Marmarides », p. 4626-4627.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​475

383« Masaesyli/Masaesyles », p. 4630-4631.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​478

384« Masathi », p. 4631.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​479

385« Masinissenses », p. 4643.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​486

386« Maskesben », p. 4643.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​487

387« Massyles/Massyli », p. 4662-4663.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​497

388« Mastitae », p. 4675.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​505

389« Mastraciani ou Mastracii ( ?) », p. 4675-4676.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​506

390Encyclopédie berbère 31 (Matmora-Meẓrag), notices

391« Maures (Antiquité)  : Mauri, Maurēnsii, Maurousii », p. 4710-4712.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​516

392« Mausoli », p. 4777-4778.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​533

393« Maxues », p. 4799.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​537

394« Mazues », p. 4810.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​540

395« Mecales », p. 4810-4811.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​541

396« Mélanogétules », p. 4855.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​555

397Encyclopédie berbère 32 (Mgild-Mzab), notices

398« Miaidii », p. 4983.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​136

399« Midēni », p. 5005.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​598

400« Mikatani », p. 5019.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​602

401« Milidii », p. 5028-5029.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​607

402« Mimakes », p. 5029-5030.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​608

403« Motoutourii », p. 5077.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​627

404« Moukhthousii », p. 5090-5091.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​637

405« Moukōni », p. 5091.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​638

406« Moutourgoures », p. 5099.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​642

407« Mue/Mui », p. 5100.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​646

408« Mukēni », p. 5104.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​651

409« Musones », p. 5144.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​668

410« Musuni(I) », p. 5155-5156.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​672

411« Muxitani », p. 5156-5157.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​673

2011

412« Denis Roques et les tribus de la Libye antique », Ktèma, 36, p. 5-13.
https://www.persee.fr/​doc/​ktema_0221-5896_2011_num_36_1_1626

413« L’Itinerarium maritimum et l’Afrique Mineure », dans E. Chatzake (éd.), Aphieroma sten Krete. ‘E arabokratia sten Crete 824/826 – 961 m. Ch.’ Erakleio 1e Oktobriou 2010 ; 12u Diethnous synedriu anatolikon kai afrikanikon spudon ‘O ellenikos kai arabikos kosmos’, Delphoi, 7-10 Maïu 2009, Erakleion (Graeco-Arabica ad Cretam dicata XI), p. 219-228.

414« Quelques textes latins en supplément aux Fontes Historiae Nubiorum », dans A. Mettouchi (éd.), “Parcours berbères”. Mélanges offerts à Paulette Galand-Pernet et Lionel Galand pour leur 90e anniversaire, Köln (Berber Studies 33), p. 143-151.

415« La toponymie du périple d’Hannon dans la Géographie de Ptolémée », BSAF [2004-2005], p. 46-47, résumé du no 278.
https://www.persee.fr/​doc/​bsnaf_0081-1181_2011_num_2004_1_10834

2012

416« L’Afrique dans les Ethnika de Stéphane de Byzance », dans Visions de l’Occident romain. Hommages à Yann Le Bohec, Paris I, p. 153-155. cf. no 398.

417« L’Aurès des Maurousii et la reconstitution par A. Berthier et son École du Bellum Iugurthinum », dans Hommages à Pierre Morizot (= Aouras 7), p. 79-94.

418« L’excursus de Pline l’Ancien sur la navigation de mousson, et la datation de ses sources », dans M.-F. Boussac, J.-Fr. Salles, M. Yon (éd.), Autour du périple de la Mer Érithrée. Actes du séminaire, Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée – Jean Pouilloux, 13-14 décembre 2010, ( = ΤΟΠΟΙ Orient-Occident, suppl. 11), Lyon, p. 63-73.
https://www.persee.fr/​doc/​topoi_1764-0733_2012_act_11_1_2677

419« Le témoignage de Strabon sur la Cyrénaïque. Questions historiques et philologiques », dans J.-Chr. Couvenhes (éd.), L’hellénisme d’une rive à l’autre de la Méditerranée. Mélanges offerts à André Laronde, Paris (De l’archéologie à l’histoire), p. 215-224.

420Encyclopédie berbère 33 (N-Nektiberes), notices

421« Nababes », p. 5214.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2662

422« Nabathrae », p. 5215.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2663

423« Nabuxi », p. 5215-5216.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2665

424« Naffur », p. 5216-5217.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2666

425« Nagmus », p. 5217.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2668

426« Nakamousii (var. Nakbusii) », p. 5236.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2673

427« Nanosbeis », p. 5236.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2674

428« Nasamons », p. 5252-5256.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2676

429« Natembeis », p. 5259.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2681

430« Nathabres », p. 5259.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2682

431« Nattabutes », p. 5259-5260.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2683

432« Nektiberes », p. 5410.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2708

433Encyclopédie berbère 34 (Nemencha-Nybgenii), notices

434« Nesimi », p. 5536.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2734

435« Nicibes/Nicives », p. 5552-5553.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2739

436« Nigitimi », p. 5553.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2740

437« Nigize », p. 5553-5554.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2741

438« Nigritae/Nigrites », p. 5554-5555.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2742

439« Nitriotae », p. 5558.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2744

440« Noubae », p. 5621.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2759

441« Nugbenitae », p. 5631.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2764

442« Nukpii/Nuktii », p. 5631-5632.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2766

443« Numides/Numidae », p. 5668-5669.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2770

444« Nunti(i) », p. 5678.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2773

445« Nuptii », p. 5678-5679.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2774

2013

446« Les articulations de l’Afrique Mineure dans le Périple du pseudo-Scylax », dans A. Cheyns, L. Isebaert (dir.), Heureux qui comme Ulysse…, Hommage à Monique Mund-Dopchie, Louvain-la-Neuve (Transversalités 7), p. 63-75.

447« Quand Diodore de Sicile égare les “Taureaux” d’Agatharchide », dans Leclant l’Africain. Hommage à Jean Leclant (= Archéo-Nil 23), p. 111-114.

448Encyclopédie berbère 35 (Oasitae-Ortaias), notices

449« Oasitae », p. 5695.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2790

450« Odrangidae », p. 5705-5706.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2796

451« Oebillae ou obilae », p. 5708-5709.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2798

452« Oechalices/oukhalik(k)eis », p. 5709.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2799

453« Ogdaemi », p. 5719.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2805

454« Orpheis », p. 5855.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2831

455Encyclopédie berbère 36 (Oryx-Ozoutae), notices

456« Ouarsenis/Anc(h)orarius mons (?) » : note complémentaire sur le nom latin, p. 5945-5946.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2854

457« Ouerbikae », p. 5967.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2854

458« Ouerœis », p. 5968.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2860

459« Ouoloubiliani », p. 5979.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2866

460« Ours : Période antique, sources littéraires », p. 5983-5984.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2868

461« Ouzalae ou Ouzarae », p. 6009-6010.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2879

462« Ozoutae », p. 6010.
https://journals.openedition.org/​encyclopedieberbere/​2881

2014

463(avec B. Laudenbach), Strabon, Géographie, t. XV, l. XVII, 2e partie (L’Afrique de l’Atlantique au golfe de Soloum), Paris (Les Belles Lettres)

2015

464« L’Afrique dans les Ethnika de Stéphane de Byzance », BSAF [2008], p. 122-123, résumé du no 298.
https://www.persee.fr/​doc/​bsnaf_0081-1181_2015_num_2008_1_11992

465« Pline l’Ancien géographe  : éditer, traduire et commenter », BSAF [2010] p. 40-60.
https://www.persee.fr/​doc/​bsnaf_0081-1181_2015_num_2010_1_12051

466Encyclopédie berbère 37 (Pacte-Phonologie), notices

467« Panebi », p. 6087.

468« Perorsi », p. 6216-6217.

469« Pharousii/Pharusii/Perusii », p. 6217-6219.

470« Phazanii », p. 6219.

471Encyclopédie berbère 38 (Phouti-Protoberbère), notices

472« Phouti », p. 6259.

473« Plumes. Emblèmes de la chefferie dans l’Afrique antique », p. 6283-6284.

474« Polygamie dans l’Afrique du Nord antique », p. 6353-6354.

475« Prosoditae », 6480.

476Encyclopédie berbère 39 (Protohistoire-Quinquegentanei), notice « Psylles », p. 6605-6606.

2016

477« Remarques sur les notions de “haut” et de “bas” dans la géographie antique de l’Afrique », dans F.J. González Ponce, E.J. Gómez Espelosín, A.L. Chávez Reino (éd.), La lettra y la carta. Descripción verbal y representación gráfica en los diseños terrestres grecolatinos. Estudios en honor de Pietro Janni, Sévilla (Monografías de GAHIA I), p. 275-282.

2017

478« Bilan des recherches sur les escales gréco-romaines le long de la côte africaine de la mer Rouge et du golfe d’Aden dans le dernier quart de siècle », dans V. Christides (éd.), International congress on graeco-oriental and African studies and colloquium East and West  : Greek-Arabian Relations Athena, (Graeco-Arabica XII), p. 271-291, cf. no 411.

479« Bilan des recherches sur les escales gréco-romaines le long de la côte africaine de la mer Rouge et du golfe d’Aden dans le dernier quart de siècle », dans D. Marcotte (éd.), Méditerranée et Océan indien. Deux mondes en miroir (ΤΟΠΟΙ, suppl. 15), p. 25-44, cf. no 410.

480« Le Masinissa de Strabon », dans S. Hachi, F. Kherbouche (éd.), Actes du colloque international La Numidie, Masinissa et l’histoire, Constantine, 14-16 2016, Alger (= Libyca, n.s., 2), p. 87-91.

481« Métagonion, une expression de la localisation relative ? », dans N. Bouloux, G. Tolias, A. Dan (éd.), Orbis disciplinae. Hommages en l’honneur de Patrick Gautier Dalché, Turnhout, p. 347-353.

482« Strabo’s Libya », dans D. Dueck (éd.), The Routledge Companion to Strabo, London – New York, p. 102-109.

483« Témoignage. La création de la SoPHAU », dans Cinquantenaire de la SoPHAU, 1966-2016. Regards croisés sur l’histoire ancienne en France, Besançon (ISTA 1932), p. 19-22.

484« Le voyage d’Annon le Libyen dans l’Indikè d’Arrien », Ikosim 6, p. 59-63.

485Encyclopédie berbère 41 (Rif – Rusuccenses), notices

486« Rouaditae », p. 7049.

487« Rusuccenses », p. 7103.

2020

488« Dans les variations du temps et de l’espace, un tableau réussi : la Libye chez Strabon », Ikosim 9, p. 37-44.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Jehan Desanges
URL http://journals.openedition.org/antafr/docannexe/image/3745/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 725k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Azedine Beschaouch, « In memoriam : Jehan Desanges (1929-2021) »Antiquités africaines, 57 | 2021, 5-18.

Référence électronique

Azedine Beschaouch, « In memoriam : Jehan Desanges (1929-2021) »Antiquités africaines [En ligne], 57 | 2021, mis en ligne le 31 décembre 2021, consulté le 05 juillet 2022. URL : http://journals.openedition.org/antafr/3745 ; DOI : https://doi.org/10.4000/antafr.3745

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre Camille Jullian
  • Logo Aix-Marseille Université
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search