Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Publié par l’association pour l’anthropologie du changement social et du développement (APAD), Anthropologie & développement prend la suite du Bulletin de l'APAD. La revue promeut des recherches visant à une compréhension des interactions entre les dynamiques de changement social et les politiques et interventions de développement. Son champ porte tant sur l'action publique dans les pays "en développement" ou touchés par des crises humanitaires et politiques, que sur les politiques et pratiques des institutions d'aide. La revue a également vocation à valoriser le dialogue entre chercheurs en sciences sociales et praticiens du développement.

 

Motion du Bureau de l’APAD et du Comité éditorial de la revue Anthropologie & développement

Association internationale rassemblant des chercheurs du "Nord" et des "Suds", l’association pour l’anthropologie du changement social et du développement (APAD) est particulièrement préoccupée par les premières orientations esquissées pour la future Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LLPR).

Les recherches menées par les membres de l’APAD sur l’action publique dans les pays soumis à l’ajustement structurel et aux réformes néolibérales attestent des effets désastreux de la course aux financements,de la précarisation systématique des contrats et de la compétition généralisée. Ces effets pèsent en particulier sur la qualité de l’enseignement et de la recherche menée dans les institutions du Sud.

En France, alors que l’enseignement supérieur et la recherche sont confrontés depuis de nombreuses années déjà à des restrictions budgétaires affectant leurs personnels et leurs conditions de travail, certaines dispositions de la LPPR poussent plus loin la logique inégalitaire et managériale qui sape déjà les principes d’une recherche libre et indépendante et d’une Université ouverte à toutes et tous.

Nous dénonçons ainsi collectivement les principes de base de la réforme en préparation, en solidarité avec nos collègues français, et nous appelons à une réforme de fond, renforçant une recherche publique indépendante et de qualité, respectueuse du travail de tous.

Vous trouverez ici des informations sur la LPPR et les raisons de la mobilisation de nombreuses revues scientifiques ; Et , la liste des revues mobilisées (128 à ce jour) et les motions.

Dernier numéro en ligne
50 | 2019
Varia

Sous la direction de Alexis Roy et Magali Chelpi-den Hamer
  • Logo Association APAD
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search