Navigation – Plan du site

Présentation

Anthropologie & Santé est une revue scientifique semestrielle, créée en 2010 et soutenue par l’association Amades, par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS et également par deux de ses unités de recherche : le Cermes3 et le Centre Norbert Elias. Elle se donne pour premier objectif de témoigner des recherches élaborées par les différentes tendances dans le champ de l’anthropologie de la santé et de la maladie : anthropologie critique des pratiques de soins, des systèmes de santé et des institutions ; anthropologie clinique ; anthropologie politique de la santé ; anthropologie médicale appliquée ; etc.

Première revue francophone consacrée aux travaux récents dans ce champ, elle publie des articles issus de recherches empiriques, de réflexions méthodologiques et épistémologiques, d’élaborations théoriques, et des essais critiques de l’oeuvre d’un auteur, rédigés en langue française. Elle accueille les contributions de chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs, français ou étrangers.

Dernier numéro en ligne
18 | 2019
Savoirs expérientiels et normes collectives d’automédication

Experiential knowledge and collective norms of self-medication
Couverture A&S 18
Informations sur cette image
Crédits : pixabay.com

Bien que se soigner par soi-même ne constitue aucunement un comportement contemporain, les pratiques actuelles comme les représentations qui les sous-tendent présentent des caractéristiques inédites, en lien avec les transformations récentes de l’expérience de la santé et de la maladie. La définition de l’automédication à laquelle se réfèrent les contributeurs de ce dossier relève d’une démarche inductive, fondée sur les significations que les acteurs accordent à leurs pratiques, sans présumer de la nature du recours employé (incorporation de remèdes, habitudes alimentaires, rituels comportementaux, activités physiques, etc.). Les articles réunis ont en commun d’examiner la manière dont s’articulent, au sein d’une population ou d’un territoire donnés, les conditions sociales d’existence, les « savoirs expérientiels » et les prescriptions collectives de comportement ou de consommation mobilisant des enjeux moraux. Ce cadre d’analyse, attentif aux déterminants sociaux comme aux systèmes de significations partagés, ainsi qu’aux dimensions biographiques et interpersonnelles, permet d’éclairer les pratiques mises en œuvre dans leur complexité.

Actualités

Appels en cours

Calenda - Sociologie de la santé

AMADES, site de l'association

  • Logo Amades
  • Logo CNRS – Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Cermes3
  • Logo Centre Norbert Elias
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Emerging Sources Citation Index
  • Logo ERIH Plus
  • Logo LiSSa
  • Logo Centre National du Livre
  • Logo SESSTIM
  • OpenEdition Journals