Navigation – Plan du site

Accueil

Hommage à Sandrine Musso

Hommage à Sandrine Musso

Anthropologue engagée, Sandrine Musso a fait partie de l'équipe fondatrice d'Anthropologie & Santé en 2010. Elle a publié à plusieurs reprises dans la revue, et très récemment co-dirigé notre dernier dossier thématique ('Expériences et politiques des «crises» en santé humaine et environnementale').

Sandrine est décédée le 7 août dernier des suites d'un cancer.

Son départ laisse un grand vide, en particulier dans le monde de l'anthropologie de la santé.

Des hommages présentant son parcours, ses publications et ses valeurs ont commencé à lui être rendus : par l'association Amades avec laquelle elle a beaucoup travaillé, par le Centre Norbert Elias dont elle était membre, par le site Seronet (association AIDES), par Chowra Makaremi.

Des événements scientifiques seront organisés ultérieurement autour de son travail. A&S participera aussi, dans les mois à venir, à prolonger et porter l'engagement scientifique de Sandrine.

Présentation


***

Anthropologie & Santé est une revue scientifique semestrielle, créée en 2010 et soutenue par l’association Amades, par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS et également par deux de ses unités de recherche : le Cermes3 et le Centre Norbert Elias. Elle se donne pour premier objectif de témoigner des recherches élaborées par les différentes tendances dans le champ de l’anthropologie de la santé et de la maladie : anthropologie critique des pratiques de soins, des systèmes de santé et des institutions ; anthropologie clinique ; anthropologie politique de la santé ; anthropologie médicale appliquée ; etc.

Première revue francophone consacrée aux travaux récents dans ce champ, elle publie des articles issus de recherches empiriques, de réflexions méthodologiques et épistémologiques, d’élaborations théoriques, et des essais critiques de l’oeuvre d’un auteur, rédigés en langue française. Elle accueille les contributions de chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs, français ou étrangers.

***


Loi de programmation de la recherche (LPR) - Le comité de rédaction de la revue Anthropologie & Santé dénonce les objectifs de cette loi. La LPR votée par l'actuelle majorité parlementaire et sénatoriale modifie profondément les institutions de la recherche et de l'enseignement supérieur dans le sens d'une plus grande subordination de celle-ci et de ses instances au pouvoir politique en la dépouillant de son indépendance.

Le Parlement des 157 revues dénonce cette loi, souligne l'absence de concertation et la brutalité des moyens employée par le gouvernement dans le processus d'adoption de cette loi (procédure accélérée pendant les confinements du printemps et de l'automne), appelle les future.es candidat.es aux élections républicaines à s'engager dans une voie de concertation avec l'ESR afin de réécrire une loi qui soit profitable à tous/toutes et dégage la recherche et l'enseignement supérieur des pièges délétères de l'hypercompétition à laquelle les condamne l'actuelle loi.

En ce sens de sauvegarde des principes républicains, il déclare s'opposer aux dispositions néfastes aux libertés fondamentales contenues dans le projet de loi Sécurité Globale qui font écho aux restrictions des libertés dans le champ académique.

Dernier numéro en ligne
22 | 2021
Expériences et politiques des «crises» en santé humaine, animale et environnementale

Experiences and politics of human, animal and environmental health "crises"
Couverture A&S 22
Informations sur cette image
Crédits : Rostichep, Pixabay

Ce dossier d’Anthropologie & Santé fait suite à trois journées d’études organisées au printemps 2019 au Centre Norbert Elias, puis ouvert à d’autres chercheurs. Sa préparation a été télescopée par la « crise » mondiale du Covid-19, que les articles proposés ne documentent pas directement mais qu’ils permettent de mettre en perspective. L’introduction du dossier y fait par contre largement mention. Nous explorons la polysémie de la notion de « crise » et tentons d’appréhender sa portée heuristique dans les sciences sociales, qu’elle soit prise dans ses acceptions « objectives » ou qu’elle soit mobilisée à des fins qui sont explicitées par les acteurs sociaux. Nous choisissons de regarder sous la même lampe les « crises » en santé humaine, animale et environnementale dans des contextes divers, à travers une livraison de textes portant sur des objets thématiques variés. Mise en visibilité ou invisibilité de « crises », limites de l’expertise scientifique, place prépondérante du capitalisme, importance des questions de temporalités et des échelles d’observation, à la fois politiques et globales et intimes et locales, nous mettons en évidence différents phénomènes sociaux et étapes qui jalonnent les expériences de la « crise » en santé.

Actualités

Calenda - Sociologie de la santé

AMADES, site de l'association

  • Logo Amades
  • Logo Cermes3
  • Logo Centre Norbert Elias
  • Logo SESSTIM
  • Logo Emerging Sources Citation Index
  • Logo ERIH Plus
  • Logo LiSSa
  • Logo Centre National du Livre
  • Logo EuroPub
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search