Skip to navigation – Site map

Appel à contributions pour le Numéro spécial XXe Anniversaire d’AoFood : « Nourritures festives »

Publiée pour la première fois en 2001, la revue Anthropology of Food fêtera son vingtième anniversaire l’année prochaine. Depuis sa création, elle témoigne de la diversité et de la richesse des recherches élaborées par les différentes tendances dans le champ de l’anthropologie de l’alimentation, de l’environnement, de l’agriculture et de la santé : anthropologie critique des pratiques alimentaires et des institutions ; anthropologie du corps ; anthropologie politique ; anthropologie appliquée de l'alimentation ; anthropologie du goût, etc. Ces tendances ont été explorées sur tous les continents et rendues accessibles dans les quatre langues de publication du journal (français, anglais, espagnol et portugais).

À l’occasion de cet anniversaire, ce numéro extra ordinaire qui sera consacré aux « Nourritures festives » se situe à la croisée de ces réflexions. En effet, les nourritures en temps de célébrations font preuve de richesse à plein d’égards. Tel ce repas d’investiture du Président Barack Obama en 2009 aux États-Unis, événement politique hautement symbolique, à connotations historiques, dont le menu avait été composé selon les préférences de et en hommage à Abraham Lincoln, 16e Président américain (1861-1865) ayant aboli l’esclavage dans le pays en 1865. Ou encore tels les mets dévalorisés (viandes issues de l’élevage) pourtant consommés lors des mariages Chachi (population autochtone de l’Équateur). La consommation rituelle de ces aliments dénigrés, censés être ingérés uniquement par les êtres non Chachi, rétablirait l’ordre social et préviendrait les catastrophes climatiques et les tremblements de terre. Ou enfin, ces repas festifs de Norouz, le Nouvel An iranien en 2020. Norouz a été célébré par la communauté iranienne, malgré la pandémie de COVID-19, en utilisant différentes applications numériques (Skype, WhatsApp, etc.), redéfinissant alors la commensalité.

Sur cet avant-goût festif, l’objectif est de publier ce numéro en 2021. Il vise à traiter de la thématique de l’alimentation des jours de fêtes sous différents angles :

-Modes d’approvisionnement dont les achats

-préparations, cuisine

-nourritures et transgression,

-choix des mets,

-lieux de consommation (maisons, restaurants, cours et jardins, lieux de sépulture, etc.),

-repas, commensalité et convives,

-consommation d’alcool et ivresse,

-souvenirs des repas de fêtes,

-contextes socio-culturels différents (immigration, villes, etc.)

-nouvelles technologies.

Le comité directeur propose d’accueillir, outre quelques articles académiques, des formes d'écriture de l'anthropologie moins formelles qu'à l'accoutumée, telles que :

-Des interviews ou des témoignages d’acteurs/trices de la recherche dans le domaine de l’alimentation,

-Des comptes rendus de terrain,

-De l’ethnographie digitale ainsi que de l’anthropologie visuelle

-Des récits d'anecdotes en lien avec les enquêtes de terrain, la valorisation de la recherche, la socialisation à la recherche, etc.

  • 1 *Ces média ne pouvant être hébergés sur les serveurs d’OpenEdition, ils doivent se trouver sur une (...)
  • 2 idem

Nous souhaiterions pour ce numéro que des formats variés tels que textes, croquis, bandes dessinées, photographies, vidéos1 ou encore podcasts2 puissent être mobilisés.

Les textes des propositions doivent être adressés sous forme d'un fichier .doc ou .docx) de moins de 10 Mo (sauf vidéos, podcasts et cas particuliers) à Isabelle Techoueyres ( i[dot]techoueyres(at)orange[dot]fr )  pour le 28 août au plus tard. Une fois la proposition acceptée, les productions définitives devront être envoyées pour le 30 décembre 2020.

Les textes ne doivent pas dépasser 8000 mots (espaces compris) et nous vous demandons de respecter la mise en forme indiquée dans le Guide aux auteurs.

Notes

1 *Ces média ne pouvant être hébergés sur les serveurs d’OpenEdition, ils doivent se trouver sur une plateforme d’hébergement externe (tels : http://www.archive.org ; http://medihal.archives-ouvertes.fr; http://www.slideshare.net ; http://www.vimeo.com ; http://www.dailymotion.com; http://www.youtube.com ; http://www.deezer.com ; https://www.canal-u.tv/​ - La plupart des plateformes proposent désormais des lecteurs audio ou vidéo permettant de lire des fichiers téléchargés sous divers formats. Le choix de la plateforme doit prendre en compte la problématique de l’archivage et de la pérennité des données ainsi que les conditions d’accès aux services à l’avenir.) Ces médias (fichiers distants) peuvent toutefois être affichés dans le corps du texte d’un article.

2 idem

Top of page