Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Moissac (Tarn-et-Garonne). La Ville

Responsable d’opération : Patrice Georges
p. 219

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1L’aménagement dit du Patus, zone située à l’ouest du cloître de l’abbaye de Moissac, est à l’origine d’un diagnostic, mené par l’Inrap, consistant en neuf sondages d’une surface totale de 120 m2, soit 5 % de la superficie totale de l’ensemble des parcelles concernées par ce projet (bâtiments compris).

2Tous les sondages peuvent être considérés comme positifs. Hormis d’importants remblais de destruction, signes de la disparition au cours de la période moderne de bâtiments environnants, et des tranchées de récupération de murs au même moment, les structures les plus anciennes relèvent du bas Moyen Âge. La découverte du mur occidental de la chapelle de « Tous-les-Saints » dans la parcelle où les études documentaires la plaçaient permet dorénavant de proposer une hypothèse quant à sa localisation précise. Ossements humains et sépultures signalent une activité funéraire médiévale à l’intérieur comme à l’extérieur de cette chapelle. Par ailleurs, les données stratigraphiques recueillies au cours de cette opération, cohérentes avec celles enregistrées au cours de diagnostics précédents et de fouilles beaucoup plus anciennes, toutes dans l’environnement de l’abbaye, sont importantes pour la compréhension de la genèse et de l’évolution du bourg monastique.

3Enfin, plusieurs structures, bien conservées, datées de la période moderne, sont également présentes. Si les vestiges liés à une prison détruite au cours du xixs. étaient attendus, l’information principale réside, comme pour un caveau découvert aux abords de l’église abbatiale, dans le faible enfouissement de ces vestiges. Les sondages ont été rebouchés à l’issue de cette opération. Les structures découvertes, épargnées par le projet d’aménagement au vu des observations précédentes, ont été tout ou partie préservées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Georges, « Moissac (Tarn-et-Garonne). La Ville », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 219.

Référence électronique

Patrice Georges, « Moissac (Tarn-et-Garonne). La Ville » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10012

Haut de page

Auteur

Patrice Georges

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrice Georges

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals