Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Niort (Deux-Sèvres). Place et rue du Temple, place du Donjon

Responsable d’opération : Céline Trézéguet
p. 222-223

Entrées d’index

Année de l'opération:

2012
Haut de page

Texte intégral

1De l’ancien couvent des Cordeliers, fondé au xiiie s. et à l’origine constitué d’une église, d’un cloître, de vastes jardins et d’un cimetière, le seul vestige encore visible est l’église, modifiée à plusieurs reprises avant d’être attribuée au début du xxe s. au culte protestant. Plus d’une dizaine de sépultures intactes datées des xvie-xviie s. ont été découvertes, permettant de mieux appréhender les limites de la nécropole de l’époque moderne. En outre, au pied de l’actuelle entrée du Temple, ont été dégagés un dallage et deux plates-tombes en parfait état de conservation. L’une, sculptée de burettes et d’une croix processionnelle, devait recouvrir la tombe d’un homme d’Église. L’autre, gravée d’une longue épitaphe, porte la date de 1482. Elles signalent probablement le sol de l’église primitive, car d’après plusieurs sources, le sol du bâtiment a dû être rehaussé vers 1675 pour remédier à de trop nombreuses inondations.

2En novembre 2011, les travaux avaient touché le secteur d’une place située au pied du donjon construit au xiie s., seul vestige conservé du château médiéval. La découverte d’une grande voûte maçonnée avait nécessité l’arrêt des terrassements et un diagnostic (janvier 2012) a révélé une occupation des xiiie et xive s., des carrières d’extraction de matériau et les voûtes d’un édifice dénommé « cave du commandant » attesté par des plans du xviiie s. D’autres terrassements ont non seulement révélé le prolongement de ces découvertes, mais aussi d’autres vestiges. Ainsi, un long mur, implanté en bordure de la place et orienté E-O, conservé sur une longueur d’environ 20 m et sur une hauteur d’1,50 m, a été dégagé ; il avait été soigneusement arasé lors de l’aménagement du secteur en esplanade au cours du xixe s. Parmi les blocs de construction, un fût de colonne retaillé et un bloc portant une marque lapidaire ont été repérés. À son extrémité est, le mur est percé d’un escalier conservé sur trois marches, portant de profondes traces d’usure qui témoignent d’un usage prolongé. D’après les plans anciens du xviiie s., il pourrait s’agir d’un mur qui délimitait le jardin du bâtiment appelé « maison du gouverneur » ou du « commandant du roi », ancienne résidence des gouverneurs du château, à l’intérieur même de son enceinte et occupée par le conseil municipal entre 1792 et 1866.

Niort, place du Temple, dalle funéraire et dallage.

Niort, place du Temple, dalle funéraire et dallage.

Cl. C. Trézéguet

Haut de page

Table des illustrations

Titre Niort, place du Temple, dalle funéraire et dallage.
Crédits Cl. C. Trézéguet
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10022/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 949k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Trézéguet, « Niort (Deux-Sèvres). Place et rue du Temple, place du Donjon »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 222-223.

Référence électronique

Céline Trézéguet, « Niort (Deux-Sèvres). Place et rue du Temple, place du Donjon » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 12 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10022

Haut de page

Auteur

Céline Trézéguet

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Céline Trézéguet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals