Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43Chronique des fouilles médiévales...II. - Constructions et habitats e...II 1. – Opérations de terrainSalins-les-Bains (Jura). Camp du ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Salins-les-Bains (Jura). Camp du Château

Responsable d’opération : Philippe Gandel
p. 236

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Depuis 2002, un programme de recherche pluridisciplinaire est engagé sur les sites de hauteur de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge dans le département du Jura. Cette forme d’occupation, sans doute parce qu’elle a été envisagée comme un épiphénomène, n’a guère été prise en considération dans les recherches régionales antérieures. Pourtant, ces fortifications de hauteur, qui répondent à des initiatives et à des fonctions sans doute multiples, jouent vraisemblablement un rôle déterminant dans l’occupation du territoire.

2Des fouilles programmées sont effectuées depuis 2010 sur le plateau de Château-sur-Salins, à 3,5 km à l’ouest de Salins-les-Bains, une agglomération particulièrement dynamique, dotée d’au moins cinq édifices religieux dès le haut Moyen Âge. L’ensemble correspond à un plateau qui couvre une superficie d’environ 20 ha dont deux pôles séparés de 800 m sont occupés durant le haut Moyen Âge. Les recherches se focalisent sur le point culminant du plateau, dans un secteur dénommé Camp du Château où des habitats et un système de fortification ont déjà été identifiés.

3En 2012 les fouilles ont porté sur un édifice religieux qui s’inscrit dans un espace de 14,35 m par 18 m et couvre une superficie de 258 m2. Cette église orientée à nef unique est caractérisée par un plan en tau avec chevet carré et galeries latérales. Au point culminant du plateau et en bordure de falaise, visible dans un très large rayon, son emplacement ne doit rien au hasard. Il procède de la mise en scène d’un repère monumental, voire de la volonté d’afficher un pouvoir. Le rôle funéraire est assuré par des formae, des sarcophages et des tombes maçonnées de plan naviforme qui situent la durée de l’occupation entre le vie et le ixe s. Cet édifice pourrait avoir été construit autour de la tombe d’un personnage important et réservé à un groupe restreint : famille d’un propriétaire élargie à une communauté domaniale, voire une communauté religieuse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Gandel, « Salins-les-Bains (Jura). Camp du Château »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 236.

Référence électronique

Philippe Gandel, « Salins-les-Bains (Jura). Camp du Château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 03 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10065 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.10065

Haut de page

Responsable d’opération

Philippe Gandel

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search