Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Vézelay (Yonne). Cloître

Responsable d’opération : Christian Sapin
p. 243

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1À la suite de sondages préparatoires, une fouille ouverte a été réalisée en mai-juin 2012 sur une surface engagée (200 m²) au sud de l’abbatiale de Vézelay où se trouvaient à l’origine les bâtiments monastiques. Ceux-ci ont été détruits progressivement entre le xvie et le xviiie s., à l’exception de l’aile orientale restaurée par Viollet-le-Duc, avec la galerie orientale du cloître entièrement reconstituée par l’architecte. Les recherches de 2012 ont permis de retrouver plusieurs maçonneries correspondant au cellier médiéval et à la galerie occidentale du cloître. Le cellier arasé avait été creusé dans le terrain naturel. La position des voûtes a pu être en partie restituée, mais le sol n’a pas été atteint. La fouille a dû s’arrêter pour des raisons de sécurité à plus de 5 m de profondeur.

2La galerie occidentale du cloître, également retrouvée en fouille, présente un double état xiie-xiiie s. avec les vestiges d’un sol de carreaux glaçurés et un élément de banquette encore en place en élévation. Le sol rocheux aplani est apparu en plusieurs endroits sans qu’on puisse déceler sur la surface trop limitée des traces d’aménagement. Vers le sud, en direction de la pente, un mètre de mur en opus spicatum, antérieur à tous les niveaux, semble correspondre aux premières installations carolingiennes. Le mur est reconnu jusqu’à présent sur une faible distance. La nature de la construction, et les mortiers très semblables à ceux analysés pour cette période à Saint-Germain d’Auxerre, distincts des liants des autres structures, placeraient la maçonnerie à l’époque carolingienne : les analyses 14C ont confirmé depuis cette hypothèse. La suite de la fouille au sud, en 2013, offrira d’autres aspects mais déjà on peut admettre que pour la première fois est apparu un témoin de la refondation de l’abbaye. Rappelons que celle-ci, d’abord fondée dans la vallée, est établie à la fin du ixe s. sur la colline proche où, recevant au xie s. les reliques de sainte Madeleine, elle deviendra le centre d’un pèlerinage important, avec au siècle suivant une nouvelle église, chef d’œuvre connu de l’art roman. Avec la campagne de 2012, nous remontons aux origines tout en progressant dans la restitution du dispositif du cloître médiéval. En plus des investigations au sol, une vaste campagne de prospections géophysiques (géo-radar), assurée par le laboratoire Sisyphe de Paris VI, a permis de situer la position de la galerie sud et du réfectoire détruit avant le xviie et jusqu’alors ignoré de la documentation et des sources.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Sapin, « Vézelay (Yonne). Cloître », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 243.

Référence électronique

Christian Sapin, « Vézelay (Yonne). Cloître » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 27 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10074

Haut de page

Auteur

Christian Sapin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christian Sapin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals