Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 2. - Prospections

Taulignan (Drôme). Saint-Martin

Responsable d’opération : Jean-Claude Mège
p. 245

Entrées d’index

Année de l'opération :

2011
Haut de page

Texte intégral

1Une campagne de relevés et d’étude a été menée en 2011 sur les vestiges de la chapelle de Saint-Martin-des-Ormeaux, aujourd’hui inclus dans des bâtiments agricoles. L’abside semi-circulaire a disparu. La nef unique, à quatre travées, est divisée en deux niveaux par un plancher. L’édifice a été surélevé aux xviie et xviiie s.

2L’appareillage mis en œuvre sur chacun des murs est hétérogène. Composés de grès roux d’origine locale, les modules rectangulaires, irréguliers, sont montés à joint fin ; ces joints sont absents sur le mur sud, de facture beaucoup plus grossière. Les trous de boulin peu nombreux sur ce dernier mur sont plus abondants sur les murs est et sur la façade percée d’un simple oculus. Le mur sud présente à mi-longueur un repentir repérable sur la face interne par une différence de hauteur entre les travées 1 et 2, et 3 et 4.

3À l’intérieur, côté nord, au rez-de-chaussée, il y a dans chaque travée est (3e et 4e), un profond arc de décharge en moellons calcaires réguliers. Côté sud le parement régulier a totalement disparu dans la partie basse, mais il subsiste à l’étage au niveau des sommets des arcs de décharge. À l’ouest, l’appareil en moellons rectangulaires réguliers est conservé sur les parements nord, ouest et sud. Dans la 2e travée s’ouvrait, vers le sud, un porche en partie conservé. La 1re travée montre un « arcosolium » triangulaire. À l’étage, au nord et au sud, les maçonneries anciennes des 3e et 4e travées sont bien conservées. Une moulure en simple quart de rond court tout le long de la retombée de la voûte conservée sur près d’un mètre de hauteur. Des piles rectangulaires soutenaient les arcs doubleaux de la voûte en plein-cintre. Une hauteur de cinquante centimètres sépare, au niveau du repentir, les 1re et 2e travées des 3e et 4e, ces dernières étant plus élevées.

4L’élargissement de la route longeant le mur nord a détruit une trentaine de sépultures dont la chronologie s’étend du vie-viie s. (tombes sous tuiles) au milieu du xxe s. Un sarcophage monolithe trapézoïdal datable des viie-viiie s. a été mis au jour dans les 3e et 4e travées, vide et sans couvercle. Il présente un coussinet entaillé d’une cavité céphalique (longueur : 1,99 m ; largeur à la tête : 0,77 m ; largeur au pied : 0,55 cm ; il est profond de 0,39 m).

5Deux fragments de chancel à entrelacs décoré de 3 brins tressés (ixe-xe s.) proviennent de la chapelle.

6L’édifice a connu plusieurs étapes de construction identifiées par des indices architecturaux ou archéologiques. L’implantation est attribuable au vie ou viie s. sur un terrain vide de vestiges post-antiques. Un lieu de culte y serait construit, puis remanié aux viiie-xe s. Du xie s. subsistent les 2 travées ouest. Le bâtiment est repris fin xiie ou début xiiie s. selon un axe très légèrement divergeant avec jetée d’une voûte en plein-cintre reposant sur une moulure en quart de rond caractéristique du début du xiiie s. Nous ne savons rien des bâtiments annexes qui ont probablement existé au Moyen Âge.

Taulignan, Saint-Martin.

Taulignan, Saint-Martin.

Plan et trame : J.-P. Berger

Haut de page

Table des illustrations

Titre Taulignan, Saint-Martin.
Crédits Plan et trame : J.-P. Berger
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10082/img-1.jpg
Fichier image/, 481k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Mège, « Taulignan (Drôme). Saint-Martin », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 245.

Référence électronique

Jean-Claude Mège, « Taulignan (Drôme). Saint-Martin » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 16 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10082

Haut de page

Auteur

Jean-Claude Mège

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Claude Mège

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals