Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Boussac (Creuse). Rue des Fossés

Responsable d’opération : Guillaume Demeure
p. 254-255

Entrées d’index

Année de l'opération:

2012
Haut de page

Texte intégral

1La courte intervention menée au pied de l’une des tours de l’enceinte de Boussac visait à reconnaître le profil du fossé défensif de la ville aménagé au cours du xvs. grâce à un sondage de 15 m de long sur 5 m de large implanté perpendiculairement à l’enceinte. L’objectif principal a été atteint en dépit de problèmes liés à la remontée d’eau et à la multiplicité des réseaux.

2En limite ouest de l’emprise de fouille, un mur de parcelle reprenait le tracé du mur d’enceinte. Une tour circulaire, en partie noyée dans le bâti actuel, était installée en position saillante par rapport à cette enceinte. Bien qu’elle soit très remaniée, une archère-canonnière à fente de visée cruciforme subsistait sur son flanc sud. Elle permettait un tir flanquant le long du mur d’enceinte. Il n’a pas été possible de pénétrer à l’intérieur de la tour.

3Au pied de l’enceinte, le substrat est apparu rapidement, 0,20 m sous le niveau actuel. Il formait un replat d’environ 2,80 m de long avant l’escarpe du fossé. Ce dernier se développait selon un profil en cuvette sur une dizaine de mètres de large pour une profondeur maximale de 3 m. À cause des divers réseaux, la contrescarpe n’était que partiellement conservée, elle était confortée par un muret avant un nouveau replat du substrat. Le fossé s’étendait donc sous la moitié ouest de la rue et sous les maisons du même côté.

4Les premiers niveaux de comblements du fossé indiquent qu’il était autrefois en eau, ce que corroborent les informations portées par le cadastre napoléonien sur la partie nord de la rue des Fossés ; la zone concernée par la fouille était alors déjà comblée.

5Le mobilier recueilli dans les comblements est extrêmement pauvre et se limite à quelques tessons de céramique. Seule une structure excavée, de dimensions réduites mais profonde de plus de 2 m, installée sur le replat à l’angle de l’enceinte et de la tour, a livré du mobilier en grande quantité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Demeure, « Boussac (Creuse). Rue des Fossés »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 254-255.

Référence électronique

Guillaume Demeure, « Boussac (Creuse). Rue des Fossés » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 09 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10106

Haut de page

Auteur

Guillaume Demeure

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Guillaume Demeure

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals