Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Igoville (Eure). Le Fort d’Igoville

Responsable d’opération : Cyril Marcigny et Vincent Carpentier
p. 264

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010, 2011, 2012
Haut de page

Texte intégral

1En 2010-2011, des fouilles préventives ont été menées sur près d’une trentaine d’hectares sur les communes d’Alizay et d’Igoville, près de Pont-de-l’Arche, dans la vallée de Seine. Ces fouilles ont notamment fourni l’occasion de rouvrir un dossier clos depuis les années quatre-vingts : celui du « fort » et du pont carolingien d’Igoville, construit dans les années 862-873 par ordre de Charles le Chauve dans le but de contrer les raids vikings sur Chartres et Paris. Ce castrum avait déjà donné lieu à une série de sondages d’ampleur limitée au tout début des années soixante-dix, sous la conduite de l’archéologue anglais Brian Dearden. À cette occasion, le rempart de la fortification avait été en partie identifié, de même qu’un poutrage calciné formant l’ossature de l’un des talus le ceinturant. Les dates 14C obtenues sur ces poutres avaient confirmé l’attribution de la fortification au ixe s.

2Une partie de cette enceinte quadrangulaire, située dans l’emprise des fouilles préventives de 2010, a pu être dégagée et étudiée sur un peu plus de 4 ha. Il s’agit de l’angle NE du castrum carolingien. Trois puissants retranchements, sous la forme de fossés concentriques larges de 15 à 20 m pour une profondeur comprise entre 4 et 5 m, ont été mis au jour et fouillés. Ces trois fossés étaient chacun bordés de talus de terre, encore partiellement conservés. L’un d’entre eux, identifié par B. Dearden, était renforcé d’un poutrage de chêne. Le comblement de ces fossés a livré un mobilier abondant, essentiellement métallique, dont les datations s’échelonnent du ixe au xve s. (monnaies, armement, boucles diverses, méreaux, etc.). La série atteste les phases successives d’occupation militaire de la forteresse, dans la seconde moitié du ixe s., au xiie-xiiie puis au xive-xve s.

3Plusieurs grands fours culinaires ainsi que quelques ensembles de trous de poteau ont également été mis au jour à l’extérieur de l’enceinte, et datés du ixe s. À proximité de ces fours, deux petits groupes funéraires comprenant respectivement trois et onze sépultures ont été étudiés et datés par 14C de la même époque. Il s’agit d’inhumations individuelles, n’ayant subi aucun recoupement, et toutes orientées O-E, la tête se situant à l’ouest. Plusieurs sépultures revêtent un caractère atypique, avec des postures en chien de fusil ou des dépôts de faune évoquant un rituel funéraire peu conforme aux usages carolingiens. L’étude en cours a d’ores et déjà révélé que les corps présentent divers stigmates d’usure squelettique liés à des travaux de force et à des conditions de vie pénibles. Il pourrait dès lors s’agir d’une population de basse condition affectée aux travaux de mise en défense du site, hypothèse qui recoupe certaines informations produites dans les sources écrites, capitulaires de Charles le Chauve, dont l’édit de Pîtres de 864, ou Annales de saint Bertin. La confrontation des données archéologiques et de ces sources écrites est actuellement en cours.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cyril Marcigny et Vincent Carpentier, « Igoville (Eure). Le Fort d’Igoville », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 264.

Référence électronique

Cyril Marcigny, Vincent Carpentier, « Igoville (Eure). Le Fort d’Igoville » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 23 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10131

Haut de page

Auteurs

Cyril Marcigny

Articles du même auteur

Vincent Carpentier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Cyril Marcigny

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Vincent Carpentier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals