Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Niort (Deux-Sèvres). Rue Léon Blum (partie ouest)

Responsable d’opération : Jean-Paul Nibodeau
p. 271

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1L’intervention conduite en 2012 est la dernière de quatre études archéologiques, étalées sur 20 ans, prescrites dans le cadre des aménagements de la ville de Niort autour de son monument phare, le donjon, seul vestige d’un château que les Plantagenêt avaient élevé à la fin du xiie s. Contrairement au diagnostic réalisé en janvier 2012 sur la portion orientale de la rue, cette opération n’a livré que très peu d’informations du fait de sa localisation sur la branche nord du fossé qui entoure le donjon et à cause des nombreux réseaux qui parcourent le sous-sol de la rue. Le plus destructeur est un gros collecteur d’assainissement (diamètre 1,80 m) dont la largeur de la tranchée dépasse parfois 4 m et dont la profondeur atteint au moins 5,70 m.

2Les sondages n’ont donc pas permis de localiser les bords du fossé que les plans du xviiie s. situent à la périphérie nord de la rue. La canalisation d’assainissement en a vraisemblablement recoupé la contrescarpe. Dans la partie basse de la rue, une portion de stratigraphie a été observée sur une hauteur de 2,50 m, quelques niveaux d’occupation y montrent une circulation sur les remblais du fossé dès la fin du Moyen Âge ou le début de l’époque moderne. Ils correspondent probablement au chemin qui conduisait à la porte nord de l’enceinte basse du donjon.

3Au début du xixe s., le château de Niort est vendu par lots, à l’exception du donjon qui sert alors de prison. La rue Dauphine, ancêtre de la rue Léon Blum, est créée sur les remblais du fossé. Des bâtiments sont construits au sud, entre elle et le donjon. Les fondations, particulièrement soignées, de l’un d’eux ont été mises au jour, elles appartiennent à un édifice connu comme le « magasin des pompes à incendie », construit en 1818 et détruit après la première guerre mondiale (vers 1920). D’autres structures, plus récentes, comme un mur de clôture et un caniveau, sont à mettre en relation avec les aménagements des abords du donjon dans la première moitié du xxe s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Paul Nibodeau, « Niort (Deux-Sèvres). Rue Léon Blum (partie ouest) », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 271.

Référence électronique

Jean-Paul Nibodeau, « Niort (Deux-Sèvres). Rue Léon Blum (partie ouest) » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10160

Haut de page

Auteur

Jean-Paul Nibodeau

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Paul Nibodeau

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals