Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 2. – Prospections

Cambrai (Nord). Château de Selles

Responsable d’opération : Virginie Motte et Nicolas Mélard
p. 281

Entrées d’index

Année de l'opération :

2011, 2012
Haut de page

Texte intégral

1Le château de Selles à Cambrai, édifié au xiiie s., constitue un des plus grands ensembles de graffitis, sculptures et gravures pariétales connus en France pour les périodes médiévale, moderne et contemporaine. On estime leur nombre à plus de 2 000 inscriptions, représentations figurées et marques diverses, témoins d’une histoire riche et traces des hommes qui ont occupé les lieux. Les plus anciennes sont attribuées à la première moitié du xive s. et les plus récentes ont été griffonnées de nos jours. Le résultat est un palimpseste de manifestations graphiques plus ou moins lisibles, qui constitue un patrimoine fragile, d’une grande valeur scientifique.

2Les gravures et graffitis du château de Selles sont conservés, pour certains, depuis plus de sept siècles. Mais, depuis les années 1960, de nombreuses dégradations ont été observées. Hormis les dégradations volontaires et les vols, les altérations observées sont de natures diverses, liées à des épisodes de gel/dégel, à des variations hygrométriques ou encore à des restaurations récentes. Les murs sont parfois fortement attendris et les pierres présentent des boursouflures et des desquamations. En certains endroits, la surface gravée montre une véritable décomposition.

3L’état général du bâtiment, la richesse iconographique des gravures et graffitis, et la menace de destruction à court terme qui pèse sur ces vestiges justifiaient la décision de reprendre rapidement l’inventaire, l’enregistrement et l’étude de cet ensemble exceptionnel dans le but d’assurer la sauvegarde et la transmission des données aux générations futures. Ces paramètres ont été à la base de l’opération programmée conduite par Virginie Motte, médiéviste et castellologue et Nicolas Mélard, préhistorien et spécialiste de l’analyse de l’art gravé préhistorique.

4Depuis 2011, le travail a consisté à mettre en place un travail d’inventaire qui permet un enrichissement ordonné des documents d’étude. Parallèlement, des protocoles d’étude approfondie ont été déployés. Compte tenu de la fragilité des murs et de l’état de conservation préoccupant de certaines manifestations graphiques, des méthodes d’enregistrement des données évitant tout contact avec les murs ont été utilisées. Le protocole appliqué a été emprunté aux techniques de relevé de l’art rupestre et du mobilier préhistorique. Le relevé photographique est couplé à un traitement informatique.

5En complément des photographies numériques, une expérience de numérisation 3D a été conduite. En effet, depuis 2011, une mission annuelle de numérisation est menée afin d’enregistrer les gravures de manière précise et de permettre un accès aux données « hors les murs » du château et dans la durée.

6Les travaux de terrain ont été complétés par la reprise des études documentaires. Une dizaine d’ensembles ont fait l’objet de relevés photographiques et de relevés graphiques. Ces études ont livré des éléments intéressants autant sur le plan technologique que sur le plan iconographique. Dès le début du projet, une collaboration a été nouée avec les équipes universitaires. Philippe Bragard, professeur à l’université de Louvain-la-Neuve, a intégré les études iconographiques dans le cadre d’un module d’enseignement de Master I. Ces premiers travaux ont livré un nombre important d’éléments pour la compréhension et l’interprétation des motifs aussi bien à caractère religieux que profane.

Cambrai, château de Selles, tour 3, niveau 1, archère A1, ébrasement droit, pierre 16. Relevé d’un ensemble gravé représentant trois personnages orientés vers la gauche, hauteur des figures 15 cm environ.

Cambrai, château de Selles, tour 3, niveau 1, archère A1, ébrasement droit, pierre 16. Relevé d’un ensemble gravé représentant trois personnages orientés vers la gauche, hauteur des figures 15 cm environ.

Relevé Manon Torré-Guilbert, SRA

Haut de page

Table des illustrations

Titre Cambrai, château de Selles, tour 3, niveau 1, archère A1, ébrasement droit, pierre 16. Relevé d’un ensemble gravé représentant trois personnages orientés vers la gauche, hauteur des figures 15 cm environ.
Crédits Relevé Manon Torré-Guilbert, SRA
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10192/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 431k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Virginie Motte et Nicolas Mélard, « Cambrai (Nord). Château de Selles », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 281.

Référence électronique

Virginie Motte, Nicolas Mélard, « Cambrai (Nord). Château de Selles » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 22 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10192

Haut de page

Auteurs

Virginie Motte

Articles du même auteur

Nicolas Mélard

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Virginie Motte

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Nicolas Mélard

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals