Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43Chronique des fouilles médiévales...IV. – Sépultures et nécropolesIV 1. – Opérations de terrainAchery (Aisne).

Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Opérations de terrain

Achery (Aisne).

Responsable d’opération : Denis Maréchal
p. 286

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Achery se place sur le rebord de la première terrasse de la plaine alluviale de l’Oise et le long de la route départementale qui longe la vallée, sur sa rive gauche. L’un des bras actuels s’écoule à moins de 150 m du projet.

2L’intervention est liée à la construction d’un pavillon sur un terrain de 1 000 m2, dont le terrassement biaise le potentiel sur près de 300 m2. Les différentes ouvertures couvrent une surface de 179 m2 (18 % du terrain). Les vestiges, creusés dans un limon orangé, apparaissent dès 0,30 m. Une trentaine de structures datées de la période ixe-xie s. ont été perçues. La plus imposante est un fossé au profil en V, large de 3,5 m à l’ouverture et profond de 1,8 m, qui se développe sur toute la longueur de la parcelle. Orienté O-E, il bifurque vers le sud à l’approche de la route, où il semble un peu moins large. Une voie de circulation existe peut-être déjà à cet endroit. Le remplissage stratifié indique au moins neuf couches. Peu de mobilier a été dégagé du sondage ou de la surface. Deux fosses correspondent à des reliquats de fours domestiques d’un diamètre de 1,40 et 1,60 m, avec des bords rubéfiés sur 5/6 cm et la sole présente à 0,20 m. Les fosses testées, dont un probable silo, ont livré peu de matériel (céramique, os, grès, torchis, tuiles). Une sépulture, orientée E-O, a été mise au jour dans le cendrier d’un four. L’homme inhumé en décubitus dorsal avec les bras allongés le long du corps est un adulte mature (30-45 ans), robuste, dont la taille est comprise entre 1,70 et 1,72 m (étude E. Pinard/Inrap UMR 8215, Trajectoires). Plusieurs de ses vertèbres présentent une pathologie dégénérative ou de l’arthrose. La décomposition s’est effectuée dans un espace vide, peut-être un cercueil chevillé. Une petite boucle de ceinture en forme de D (3 x 2,5 x 0,4 cm), posée sur la hanche droite, témoigne d’une inhumation habillée. Un petit tesson était présent au niveau du crâne.

3La densité de structures indique un habitat, ce que confirme le mobilier détritique très fragmenté. La taille imposante du fossé pourrait évoquer une fortification. Des ramassages de surface dans un rayon de 120 m indiquent une extension du site sur 1 ha au moins.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Maréchal, « Achery (Aisne). »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 286.

Référence électronique

Denis Maréchal, « Achery (Aisne). » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 27 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10213 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.10213

Haut de page

Auteur

Denis Maréchal

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Denis Maréchal

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search