Navigazione – Mappa del sito
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Opérations de terrain

Lyon (Rhône). Antiquaille

Responsabile dell'operazione: Étienne Hofmann e Emma Bouvard
p. 293

Termini di indicizzazione

Anno dell'operazione:

2011, 2012
Torna su

Testo integrale

1La fouille de l’îlot central de l’Antiquaille s’est déroulée entre juillet 2011 et avril 2012, sur une emprise de 2 800 m². Le site est localisé sur les pentes de la colline de Fourvière, en contrebas du théâtre et de l’odéon (encore visibles aujourd’hui). L’espace est intégré au centre urbain de Lugdunum dès l’époque augustéenne et accueille, sur deux terrasses, une imposante domus et un ensemble de boutiques jouxtant un cardo pavé de grosses dalles de granite. L’occupation antique perdure jusqu’au iiie s. apr. J.-C., avant la désertion du site au profit des berges de la Saône coulant au pied de l’éminence. Le quartier haut est assez mal perçu par l’archéologie : seules des fouilles circonscrites aux grandes nécropoles paléochrétiennes associées aux basiliques Saint-Irénée et Saint-Just nous renseignent sur la nature funéraire de l’occupation.

2Neuf structures du haut Moyen Âge contenant des restes humains ont été mises au jour sur le site de l’Antiquaille : six inhumations, une fosse ossuaire, et deux fosses contenant des ossements dispersés dans le comblement. Ce petit ensemble funéraire s’implante dans la voie antique, respectant plus ou moins l’orientation de cet axe ; les structures sont regroupées à l’avant du portique bordant un bâtiment absidial antique. Le site est très éloigné des grands pôles religieux mentionnés précédemment.

3Exceptée la tombe d’un immature en coffrage constitué d’éléments en terre cuite, les sépultures individuelles présentent une typologie homogène. Les corps se sont décomposés dans un espace vide rapidement colmaté. Ils ont été déposés dans des coffrages mixtes : une fosse oblongue subrectangulaire ou plus ou moins trapézoïdale est creusée, puis ses parois sont doublées d’une à deux rangées superposées de matériaux lithiques de remplois et de terres cuites architecturales. Le fond n’est pas aménagé, en revanche une couverture de dalles de gneiss et/ou de granite (sans aucun doute empruntées à la voie), complétée ponctuellement de planches de bois, vient sceller le dépôt. L’une des sépultures revêt un caractère remarquable du fait de la présence d’un leichter breitsax posé à l’avant du pubis et entre les mains d’un sujet de sexe féminin.

4Les fosses ossuaires contiennent chacune les restes osseux partiels d’un individu adulte ; l’étude taphonomique a mis en évidence que les corps se sont décomposés ailleurs et qu’une partie des pièces anatomiques a ensuite été transférée dans ces réceptacles.

5Les datations 14C ont livré une fourchette chronologique s’étalant entre 610 et 820 de notre ère (610-660 pour l’un des individus déconnecté en fosse ; 670-820 pour trois autres sépultures), ce qui corrobore la typologie architecturale, ainsi que la datation généralement admise pour le petit scramasaxe. Cet ensemble altomédiéval a priori isolé et bien circonscrit n’est pas le premier mis au jour à Lyon, mais ce type de regroupement funéraire de faible amplitude reste assez rare et dispersé au sein de la ville. La découverte d’une sépulture féminine armée constitue un unicum sur le territoire concerné (Lyon intra-muros).

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Étienne Hofmann e Emma Bouvard, « Lyon (Rhône). Antiquaille »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 293.

Notizia bibliografica digitale

Étienne Hofmann, Emma Bouvard, « Lyon (Rhône). Antiquaille » [scheda archeologica],Archéologie médiévale [Online], 43 | 2013, online dal 15 mai 2018, consultato il 01 avril 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/10243

Torna su

Diritti d'autore

Archéologie Médiévale

Torna su
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals