Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Opérations de terrain

Tarascon (Bouches-du-Rhône). Abbaye Saint-Michel du Frigolet

Responsable d’opération : Anne Richier
p. 302

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1La fouille réalisée dans l’enceinte de l’abbaye du Frigolet fait suite à deux diagnostics menés dans le cadre de travaux de restauration de bâtiments monastiques d’époque moderne. Une portion du cimetière médiéval a été appréhendée sur une surface de 70 m2 et a livré douze sépultures orientées en coffre. Celles-ci sont installées dans cinq vastes creusements rectangulaires entaillant largement le rocher en place et accueillant au maximum quatre coffres contigus. Ces grandes fosses collectives interrogent : correspondent-elles à des regroupements volontaires de sépultures ou à une réponse pratique à la friabilité du substrat calcaire, rendant difficile le creusement de fosses individuelles ? Les coffres sont assez soignés et utilisent des lauzes et des pierres de taille de calcaire, en couverture et pour les parois. Les fonds ne sont pas aménagés, les squelettes reposant directement sur le rocher en place. Parmi les douze sépultures découvertes, trois comportent en plus d’un dépôt primaire des os en réduction appartenant à un sujet antérieur, portant à quatorze le nombre d’individus exhumés. Les individus en dépôt primaire sont généralement allongés sur le dos, membres en extension à l’exception d’un homme, couché sur le ventre. Celui-ci porte une boucle de ceinture en fer, unique objet présent dans les tombes, rendant ce dépôt encore plus singulier. La présence de cet élément vestimentaire trouve cependant écho dans les positions de dépôt (bras en abduction, avant-bras le long du corps ou dans le volume initial du corps, genoux et pieds resserrés) et les contraintes observées sur les autres sujets, permettant de proposer un port fréquent de linceul ou de vêtements. L’étude biologique et sanitaire est en cours, mais les observations de terrain permettent d’attester la présence exclusive de sujets adultes, dont sept hommes et cinq femmes. Il est intéressant de noter une sectorisation nette selon le sexe des sujets : les femmes sont présentes de façon exclusive dans les trois grandes fosses centrales, tandis que les hommes se répartissent dans les deux fosses latérales, à l’est et à l’ouest.

2La datation de cet ensemble repose sur la typochronologie des sépultures, en attente des résultats d’analyses 14C. Les coffres de lauze, non maçonnés, sont placés entre le xie et le xiiie s., ce que semble confirmer l’histoire de l’abbaye, occupée par les moines entre au plus tard 1133 (première mention de l’abbaye) et 1316. L’extension probable du cimetière vers le nord et l’ouest, à proximité du chevet de l’église Saint-Michel édifiée au xiie s., semble prêcher pour une utilisation de longue durée. La caractérisation de l’ensemble reste encore incertaine : s’agit-il du cimetière monastique ou du cimetière public, mentionné dans les textes au xiiie s. ? La présence de femmes dans le recrutement du petit ensemble exhumé tendrait à indiquer qu’il s’agit plutôt du cimetière public, cependant l’inhumation dans le cimetière monastique de personnes laïques vivant dans le monastère peut être envisagée. Cette hypothèse pourrait par ailleurs expliquer la répartition singulière des sujets au sein des grandes fosses collectives.

Tarascon, abbaye Saint-Michel du Frigolet, ensemble occidental de sépultures en coffres couverts installés dans de vastes fosses creusées dans le rocher.

Tarascon, abbaye Saint-Michel du Frigolet, ensemble occidental de sépultures en coffres couverts installés dans de vastes fosses creusées dans le rocher.

Cl. Anne Richier, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Tarascon, abbaye Saint-Michel du Frigolet, ensemble occidental de sépultures en coffres couverts installés dans de vastes fosses creusées dans le rocher.
Crédits Cl. Anne Richier, Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10274/img-1.jpg
Fichier image/, 1,1M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Richier, « Tarascon (Bouches-du-Rhône). Abbaye Saint-Michel du Frigolet », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 302.

Référence électronique

Anne Richier, « Tarascon (Bouches-du-Rhône). Abbaye Saint-Michel du Frigolet » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 19 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10274

Haut de page

Auteur

Anne Richier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Anne Richier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals