Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Opérations de terrain

Vieux (Calvados). Saint-Martin

Responsable d’opération : Vincent Hincker
p. 304

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Un projet de construction individuelle, localisé au cœur de quartier Saint-Martin de Vieux, à quelques mètres du lieu de découverte de sarcophages mérovingiens, est à l’origine d’une fouille préventive menée sur une surface de 650 m2. Celle-ci offrait l’occasion de valider l’hypothèse de l’existence en ce lieu d’un cimetière qui aurait pris son essor à compter du début du viiie s. et aurait perduré jusqu’au milieu du xviie s.

2La fouille a permis d’étudier près de 110 inhumations individuelles, ainsi que plusieurs amas d’os humains résultants de la destruction d’un grand nombre de tombes lors de travaux engagés aux périodes moderne ou contemporaine. Ces travaux peuvent être intervenus en préalable à la remise en culture des terrains, à moins qu’ils ne soient liés à l’une des fouilles entreprises dans ce secteur par la Société des antiquaires de Normandie.

3Les tombes épargnées appartiennent aussi bien à des hommes, qu’à des femmes et à des enfants. Leurs corps ont été déposés dans des contenants en bois de type cercueil ou dans de simples fosses fermées par des couvercles en bois. Quelques tombes se remarquent par la présence autour du corps d’un coffrage de pierres parfois liées avec du mortier de chaux. D’autres, très minoritaires, utilisent des sarcophages monolithes mérovingiens sans qu’il soit possible de déterminer si ceux-ci se trouvent encore à leur emplacement primitif ou s’ils ont été acheminés ici pour être réutilisés. La dispersion spatiale de tous les types d’architecture funéraire ne permet pas de discerner un développement spatial cohérent du cimetière que cela soit d’un point de vue stratigraphique ou -planimétrique. L’absence de mobilier funéraire oblige à recourir à des datations radiométriques dont les résultats restent à venir.

4Dans cet ensemble funéraire, la seule tombe dotée d’une fibule ansée symétrique caractéristique de la seconde moitié du viie et de la première moitié du siècle suivant se distingue également par son orientation N-S qui tranche radicalement avec celle E-O adoptée par toutes les autres sépultures. Une telle particularité s’explique par son installation le long d’un axe parcellaire d’origine antique qui est resté en usage jusqu’à la colonisation par les tombes de l’espace fouillé.

5La fouille a en effet permis de dégager des vestiges antérieurs à la nécropole dont la datation s’échelonne entre le milieu du ier et la fin du ive s. de notre ère. Le plus ancien est un fossé orienté E-O qui appartient au parcellaire se développant en périphérie immédiate de la ville antique d’Aregenua. La parcelle ainsi délimitée au nord par ce fossé accueille ensuite de probables carrières d’extraction de calcaire, transformées, après leur désaffection, en dépotoirs. Au iiie s., le fossé primitif, en cours de comblement, est ponctuellement recreusé pour servir de fosse de travail à un imposant four à chaux. Cela n’empêche nullement la haie qui devait alors surplomber ledit fossé de prospérer, puisqu’elle détermine encore la localisation de l’extrémité septentrionale de fossés qui viennent partitionner les parcelles primitives. C’est précisément le tracé de l’un de ces aménagements de partition de l’espace qui a conditionné l’implantation de la tombe à la fibule, celle-ci marquant le début de l’usage de ce secteur comme cimetière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Hincker, « Vieux (Calvados). Saint-Martin », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 304.

Référence électronique

Vincent Hincker, « Vieux (Calvados). Saint-Martin » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 27 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10279

Haut de page

Auteur

Vincent Hincker

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Hincker

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals