Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
V. – Installations artisanales
V A1. – Céramique, terres cuites, verrerie : opérations de terrain

Rochelle (La) (Charente-Maritime). 5 bis et 3, rue du Duc

Responsable d’opération : Emmanuel Barbier
p. 307

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1La récente vente des entrepôts de cognac Godet installés au sein du quartier Saint-Nicolas depuis la fin du xviiie s. s’accompagne d’une réhabilitation complète des lieux sous la forme d’un projet immobilier associé à un niveau de parking souterrain. Les données historiques et iconographiques font état d’une urbanisation a priori récente du secteur. L’enceinte médiévale qui délimitait le quartier depuis la fin du xiiie s. fut complétée dans le troisième quart du xvie s. par un demi-bastion apposé dans l’angle NE. L’ensemble fut bouleversé à la fin du xvis. dans un réaménagement complet des fortifications de la ville. Cette nouvelle enceinte est ensuite démantelée au sortir du siège de La Rochelle à partir de 1628.

2L’emprise du diagnostic se situe dans cette extension moderne de la ville. Le diagnostic fait suite à une précédente opération réalisée au cours de l’année 2007 (Archéologie médiévale, t. 38, p. 258-259). Les observations réalisées lors de la première opération sont davantage renseignées. L’urbanisation récente de l’îlot (xviie s.) au sein d’un espace alors très marécageux est confirmée. De même, la vocation « artisanale » de cet espace périphérique autour d’activités liées au feu est confirmée et complétée par la découverte de nombreuses zones de foyers et la présence éparse d’indices liés à une activité de faïencerie (rejets d’argile, fragments de moule, etc.). Ces observations complètent celles liées à la présence d’une probable raffinerie à sucre. Ces deux activités, reconnues au cours d’autres opérations archéologiques, demeurent encore largement méconnues au sein de cette ville portuaire durant la période moderne. Le raffinage du sucre apparaît notamment dans les textes à la fin du xvie s. pour la ville de La Rochelle et disparaît à la fin du xviiie s. non sans avoir participé à l’essor d’échanges économiques très intenses avec les Antilles.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Barbier, « Rochelle (La) (Charente-Maritime). 5 bis et 3, rue du Duc », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 307.

Référence électronique

Emmanuel Barbier, « Rochelle (La) (Charente-Maritime). 5 bis et 3, rue du Duc » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 16 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10285

Haut de page

Auteur

Emmanuel Barbier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emmanuel Barbier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals