Navigation – Plan du site

AccueilNuméros43Chronique des fouilles médiévales...V. – Installations artisanalesV B2. – Carrières, mines et métal...Saint-Laurent-le-Minier, Saint-Br...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
V. – Installations artisanales
V B2. – Carrières, mines et métallurgie : prospections

Saint-Laurent-le-Minier, Saint-Bresson, Pommiers, Montdardier (Gard). District minier médiéval d’Hierle

Responsable d’opération : Marie-Christine Bailly-Maître
p. 312

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Le district minier médiéval de la Terre d’Hierle se développe en grande partie sur les communes de Saint-Laurent-le-Minier, Pommiers, Saint-Bresson et Montdardier. Depuis 1985, des prospections systématiques ont été menées sur ce territoire et plus de 70 sites ont été inventoriés : haldes, chantiers miniers à ciel ouvert, galeries de recherche, réseaux souterrains plus ou moins développés, chemins des mineurs et deux carreaux miniers dont l’un conservait les vestiges d’un atelier d’essai du cuivre argentifère.

2Depuis la constitution d’une équipe de spéléologues spécialisés en relevés souterrains, dans la restitution informatique des données, ainsi que dans le géoréférencement, tous les grands réseaux sont repris systématiquement, secteur par secteur. Cela dans l’objectif de :

  • préciser les topographies en surface et en souterrain pour une meilleure compréhension de la logique des exploitations en fonction de la gîtologie et afin de permettre une restitution 3D des grands réseaux, ce qui facilitera la lecture des connexions entre les principaux ensembles ; compléter les réseaux connus par une exploration de portions inaccessibles à des non-spéléologues ;
  • préciser les topographies en surface et en souterrain pour une meilleure gestion des données par la cellule de la Carte archéologique du SRA ;
  • préparer la publication, en précisant les données de terrain et en renouvelant la couverture photographique des zones les plus pertinentes pour la publication. La topographie, mise sur le logiciel Thérion, montre tout ce que l’on peut attendre de ces restitutions pour la compréhension de la gîtologie et des techniques mises en œuvre par les mineurs. Cela permet aussi, et surtout, de visualiser l’ampleur des réseaux miniers et le quadrillage systématique de l’espace mis en place par les exploitants. L’étude de l’ensemble Petra Alba avait suggéré cette gestion de l’espace souterrain ; les réseaux découverts ou re-topographiés depuis l’attestent.

3Dans cette logique, et pour préparer la publication de la monographie, l’année 2012 a été consacrée à la mise au point de synthèses pour les ensembles Mas du Pré et Mas Cornier et, sur le terrain, la campagne d’avril s’est essentiellement concentrée sur la zone de Petra Alba pour consolider la géolocalisation des éléments du secteur, en particulier sur la mine Petra Alba 13, qui a été pompée. Cette entrée, localisée en 2006, avait été légèrement désobstruée en 2010 pour faciliter l’écoulement de l’eau qui y circulait. C’est le chantier le plus oriental de la colline de l’Hubac, faisant partie de l’ensemble Petra Alba. Une première approche, de quelques mètres dans la galerie, a permis de récupérer un montant d’échelle, de situer l’ouverture d’une tête de puits, éléments qui indiquent, à coup sûr, que Petra Alba 13 est l’entrée d’un véritable réseau développé qui sera à étudier.

4La zone de la Fabrègue, prospectée en 1992 et 1994, a également été revue, avec la topographie de l’aven-mine de la Fabrègue 1, qui s’avère être une mine de premier plan avec plus de 100 m de développement.

5Une campagne de photos souterraines a été réalisée durant la semaine de terrain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Christine Bailly-Maître, « Saint-Laurent-le-Minier, Saint-Bresson, Pommiers, Montdardier (Gard). District minier médiéval d’Hierle »Archéologie médiévale, 43 | 2013, 312.

Référence électronique

Marie-Christine Bailly-Maître, « Saint-Laurent-le-Minier, Saint-Bresson, Pommiers, Montdardier (Gard). District minier médiéval d’Hierle » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 20 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10310 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.10310

Haut de page

Auteur

Marie-Christine Bailly-Maître

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Marie-Christine Bailly-Maître

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search