Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2012
V. – Installations artisanales
V C1. – Autres installations artisanales : opérations de terrain

Aulnay-de-Saintonge (Charente-Maritime). L’Hôpiteau

Responsable d’opération : Étienne Jaffrot
p. 314-315

Entrées d’index

Année de l'opération :

2012
Haut de page

Texte intégral

1Suite au diagnostic réalisé en 2011 par J.-P. Nibodeau, l’opération a concerné un faubourg du bourg d’origine castrale d’Aulnay-de-Saintonge. Le toponyme l’Hôpiteau laisse supposer qu’il y eut à cet endroit un établissement hospitalier, hypothèse particulièrement séduisante du fait de la proximité d’un chemin emprunté par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Toutefois aucun élément n’apparaît dans les archives consultées. La fouille a donc eu pour but d’étudier la nature de l’occupation de cette partie du faubourg ainsi que ses conditions d’implantation voire d’abandon. Les fouilles ont révélé une carrière d’extraction de calcaire, une zone d’extraction de marnes et un secteur bâti.

2À l’est de l’emprise, la carrière d’extraction de calcaire, à ciel ouvert, observée sur une longueur de 60 m environ, exploite trois bancs calcaires superposés et affleurants, d’une largeur de 15 m maximum. Aucune trace d’extraction n’apparaît sur les différents fronts de taille. Pour cause, la configuration des bancs calcaires exploités permet une extraction aisée au seul moyen d’une barre à mine, dont les traces sont fugaces. La technique employée ne permet donc pas de dater les carrières. Le mobilier céramique découvert dans les remblais qui les scellent permet de situer leur abandon à la période moderne. Par ailleurs, il apparaît que les calcaires extraits sont identiques aux pierres de taille ayant servi à la construction de l’église de Saint-Pierre d’Aulnay.

3Au SO, les vastes fosses d’extraction, de dimensions et de profils variables, entament le substrat marneux jusqu’au calcaire sous-jacent. En l’état des connaissances, les fosses d’extraction sont comblées à deux périodes distinctes, aux xiiie-xve s. puis aux xvie-xviiie s., sans particularité spatiale ou morphologique cependant.

4Au NO, le secteur bâti s’implante sur une ancienne carrière de calcaire qui se place dans le prolongement de celle mise au jour à l’est du site. Il se compose d’un bâtiment sur rue, au nord, dont seuls le mur pignon ouest et le mur gouttereau sud sont visibles dans l’emprise de la fouille. Trois assises, au maximum, sont conservées, soit une hauteur de 65 cm au plus. Le bâtiment connait au moins deux états de construction, comprend des cloisonnements internes et présente un accès par le sud. On observe qu’il n’est pas strictement rectangulaire : le mur sud suit l’orientation de la rue actuelle que l’on suppose médiévale. De rares niveaux d’occupation du bâtiment, datables du xvie s., ont été épargnés des perturbations et oblitérations majeures attribuables au siècle suivant.

5Le secteur bâti est ensuite prolongé vers le sud par une série de murs, relatifs à plusieurs états, délimitant différents espaces, parfois clos. Ces espaces présentent des dépôts analogues et contiennent du mobilier moderne. Quelques niveaux de sols ou de circulation rythment l’accumulation de ces dépôts extérieurs. Le secteur bâti est enfin limité au sud par un mur de terrasse.

Aulnay-de-Saintonge, l’Hôpiteau, le secteur bâti (au sud le bâtiment ; au nord les espaces extérieurs) implanté sur la carrière. Orientation : depuis le nord.

Aulnay-de-Saintonge, l’Hôpiteau, le secteur bâti (au sud le bâtiment ; au nord les espaces extérieurs) implanté sur la carrière. Orientation : depuis le nord.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Aulnay-de-Saintonge, l’Hôpiteau, le secteur bâti (au sud le bâtiment ; au nord les espaces extérieurs) implanté sur la carrière. Orientation : depuis le nord.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10318/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 900k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Étienne Jaffrot, « Aulnay-de-Saintonge (Charente-Maritime). L’Hôpiteau », Archéologie médiévale, 43 | 2013, 314-315.

Référence électronique

Étienne Jaffrot, « Aulnay-de-Saintonge (Charente-Maritime). L’Hôpiteau » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 43 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 21 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10318

Haut de page

Auteur

Étienne Jaffrot

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Étienne Jaffrot

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals