Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Artenay (Loiret). La route de Patay

Responsable d’opération : Pascal Rieunier
p. 177

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1La commune d’Artenay se situe à 26 km au nord d’Orléans et à 52 km au SE de Chartres. L’emprise de la fouille est située à 1,7 km du centre-ville d’Artenay, au hameau d’Autroche. Elle est délimitée au sud par la route départementale n° 5. La fouille a concerné environ 5 ha. Le site correspond à une zone périphérique d’un habitat non encore localisé qui pourrait se situer sous le hameau actuel. Il a permis de reconnaître des fossés, plusieurs zones importantes de stockage, trois fours domestiques, plusieurs aires funéraires dont une spécialisée, et un souterrain.

2Les fossés correspondent pour la plupart à des systèmes parcellaires échelonnés dans le temps et qui se sont recoupés. Quelques alignements appartiennent à des enclos qui ne sont que partiellement restituables. Enfin un certain nombre de fossés, orientés E-O, longent la route départementale. Il pourrait s’agir de fossés bordiers d’une voie se trouvant sous celle-ci.

3Deux zones funéraires, installées autour ou sur certains fossés, ont été découvertes. L’une d’entre elles ne regroupait que des enfants ou des périnataux. Plusieurs sépultures isolées ont été mises au jour à divers endroits du site.

4Au SO, plusieurs concentrations de structures de stockage ont été identifiées. Ces structures correspondent soit à des silos, soit à des celliers ou caves.

5Au milieu d’un ensemble de silos piriformes de diverses tailles, un souterrain se développe d’ouest en est, à une quinzaine de mètres de la route départementale D5. Il se caractérise par une galerie en pente douce, avec au moins quatre coudes, permettant de diviser ce chemin d’accès en au moins cinq couloirs de faible largeur. La galerie débouche sur une pièce de forme sub-oblongue. Sur deux côtés, deux petites pièces quadrangulaires ont été aménagées. En plusieurs endroits des parois, des traces noires de combustion ont été observées. Une épaisse couche de terre venant d’un cône de comblement depuis la surface remplissait les pièces. Un sondage dans ce cône a permis de constater la présence d’un creusement dans le fond de la pièce, pouvant peut-être s’apparenter à une nouvelle galerie se développant vers l’est.

6Parmi les autres faits remarquables, notons la présence, à l’extrême nord de l’emprise, de trois fours excavés, probablement domestiques, associés chacun à une fosse d’exploitation en arrière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pascal Rieunier, « Artenay (Loiret). La route de Patay »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 177.

Référence électronique

Pascal Rieunier, « Artenay (Loiret). La route de Patay » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 05 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10744

Haut de page

Responsable d’opération

Pascal Rieunier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals