Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Cantin (Nord). Rue de l’Église

Responsable d’opération : Thibault Legrand
p. 188-189

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1Un diagnostic a été mené au centre du village sous forme de tranchées creusées mécaniquement sur 10,94 % de la superficie totale (8 909 m²) et une centaine de structures archéologiques, généralement en creux, ont été mises au jour. Le diagnostic a également concerné l’étude et le relevé général du « souterrain de Cantin », une cave d’origine médiévale toujours accessible et située sous un bâtiment du xixe s. encore debout à l’est de la parcelle.

2Le nom du village est mentionné pour la première fois en 1065, à propos de l’église Saint-Martin de Cantin. La ferme de l’abbaye d’Anchin, dite des Coquelets, est mentionnée en 1296. La zone explorée jouxte un noyau d’occupation de la fin de l’époque mérovingienne et un habitat des ixe-xiie s.

3Les structures retrouvées (une trentaine suffisamment caractérisées et autant qui sont mal datées, faute de mobilier) témoignent d’une occupation dense attribuable globalement au début du Moyen Âge (viiie-xiie s.). Celles-ci se concentrent sur un millier de m² environ, au point culminant du site, vers 43,5-45 m NGF d’altitude, dans l’angle SE de la parcelle diagnostiquée. Cet ensemble est situé au plus près de la rue principale du village actuel, la rue de l’Église.

4La seconde partie du Moyen Âge (xiiie-xvie s.) est nettement moins représentée. Les quelques structures identifiées et datées, parfois riches en mobilier, se concentrent dans la même zone SE. En bordure nord de la zone, un premier état du « souterrain », remonte peut-être à cette période. Un long escalier en belle maçonnerie de grès donne accès, à 7 m de profondeur, à une petite pièce rectangulaire en grès et briques, maçonnée et voûtée, ainsi qu’à un boyau perpendiculaire de 25 m de longueur, foré dans le substrat crayeux. Cet aménagement peu courant dans le Douaisis devrait être conservé et maintenu accessible.

5Les périodes moderne et surtout contemporaine sont essentiellement représentées par les aménagements successifs du « souterrain » et par les traces, souvent destructrices pour le sous-sol, des bâtiments des xviiie et xixe s. de la ferme de l’abbaye d’Anchin puis des Coquelets. Par chance, l’emprise de ces derniers se situe pour l’essentiel dans les parties centrale et nord-orientale de la parcelle sondée, hors du périmètre occupé par les vestiges médiévaux. L’absence de restes explicites – hormis peut-être le « souterrain » – laisse en suspens la localisation de la « court d’Anchin ».

6La ferme des Coquelets devient en 1862 la propriété de Pierre Billet (1836-1922), artiste-peintre et disciple de l’école de Barbizon. Pour aménager son atelier, P. Billet entreprend avant 1872 la destruction du quart SO de la ferme. Cet atelier en briques et moellons de grès présente sur sa façade NO une ouverture en voûte ogivale, close par une verrière à armature en fer.

Cantin, rue de l’Église, plan du diagnostic.

Cantin, rue de l’Église, plan du diagnostic.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Cantin, rue de l’Église, plan du diagnostic.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10787/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 105k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thibault Legrand, « Cantin (Nord). Rue de l’Église »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 188-189.

Référence électronique

Thibault Legrand, « Cantin (Nord). Rue de l’Église » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 03 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10787

Haut de page

Auteur

Thibault Legrand

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thibault Legrand

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals