Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Ergersheim (Bas-Rhin). Abbaye

Responsable d’opération : Stéphanie Guillotin
p. 193

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1Le village d’Ergersheim est situé dans la vallée de la Bruche, à 20 km à l’ouest de Strasbourg. Le secteur concerné par la fouille se situe dans la partie est de la commune actuelle d’Ergersheim. Ces terrains correspondent aux anciens vergers et jardins du couvent Notre-Dame d’Altbronn, de fondation récente (1825). Le site a été décapé sur environ 4 000 m2. L’objectif était de mettre en évidence son occupation aux périodes médiévales.

2La fouille a mis en évidence une occupation plurielle du site. La première installation a lieu au Néolithique. Elle est essentiellement constituée de silos. Deux inhumations ont également été mises au jour. Puis le site est réoccupé durant La Tène. Cette occupation est assez similaire à la précédente puisqu’elle aussi se caractérise par des structures de type silos. Aucun indice d’une occupation à l’époque romaine n’a été décelé. Cependant le diagnostic a révélé la présence, sur la parcelle située de l’autre côté de la rue, de vestiges gallo-romains : des fossés, une mare et un paléochenal.

3La dernière occupation s’étend entre le viie et le xiie s. L’installation, pour cette période, est dense. Seule la limite nord du site a pu être reconnue. La forte densité des structures laisse supposer une extension du site sur ses trois autres côtés (est, ouest et sud). Quelques découvertes de mobilier médiéval, dans la parcelle située au sud, étayent cette hypothèse.

4Pour cette période, les structures mises au jour sur le site sont, pour la majorité, des fonds de cabane, pour la plupart orientés E-O, qui s’organisent autour d’un espace rectangulaire de 13 m par 18 m ne comprenant que des structures nettement antérieures (néolithiques ou protohistoriques). Cet espace a probablement un rôle structurant tout au long de cette période d’occupation. Il est bordé sur son côté ouest par un ensemble de quatre caves, dont deux maçonnées. Ces deux dernières constituent un exemple rare pour l’Alsace au cours de ces périodes.

Ergersheim, abbaye.

Ergersheim, abbaye.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Ergersheim, abbaye.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10804/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 72k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Guillotin, « Ergersheim (Bas-Rhin). Abbaye »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 193.

Référence électronique

Stéphanie Guillotin, « Ergersheim (Bas-Rhin). Abbaye » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 02 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10804

Haut de page

Auteur

Stéphanie Guillotin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphanie Guillotin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals