Navigation – Plan du site

AccueilNuméros42Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I 1. – Opérations de terrainÉtampes (Essonne). Rue des Moulins

Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Étampes (Essonne). Rue des Moulins

Responsable d’opération : Nathalie Royer-Perez
p. 194

Texte intégral

1La fouille se situe dans l’un des faubourgs de la ville, à distance du centre urbain médiéval et à proximité immédiate du ru qui dessert la ville. Le lieu se caractérise par des formations de tuf indiquant la présence d’une zone humide correspondant probablement à un chenal en eau à la période romaine ; les premiers indices le placent à la période protohistorique mais des analyses 14C sur les tourbes découvertes sous les formations de tuf permettront peut-être une datation plus précise. Les quelques vestiges antiques (des murs) ont été très perturbés par l’installation postérieure. Pour ce qui concerne la période du haut Moyen Âge précoce (ve et vie s.), des murs interprétés comme murs de clôture sont attribuables à la période mérovingienne. Ils sont bordés d’empierrements correspondant à leur démantèlement qui semble intervenir durant la période carolingienne. Une sépulture en pleine terre, tête orientée à l’ouest, a été découverte à proximité des murs et sa position dans les comblements supérieurs du chenal semble indiquer son appartenance à la période carolingienne.

2Une imposante structure, de près de 7 m de large et profonde de 3,50 m, creusée dans le tuf, traverse la zone de fouille du NE au SO. Il pourrait s’agir d’une déviation du cours d’eau préexistant afin de le canaliser. Les bords ont été aménagés puisqu’un pan de mur maçonné de gros blocs de grès a été retrouvé sur le bord nord (le bord sud était hors emprise). Le creusement et l’aménagement de ce canal ont dû être effectués autour de la fin du xie voire au début du xiie s. Les dernières phases de remblaiement du site interviennent à partir du xive s. et se caractérisent par un apport important, en partie fait de terre végétale mais aussi de gravats mêlés à du limon pour combler le canal.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nathalie Royer-Perez, « Étampes (Essonne). Rue des Moulins »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 194.

Référence électronique

Nathalie Royer-Perez, « Étampes (Essonne). Rue des Moulins » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 03 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10812 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.10812

Haut de page

Responsable d’opération

Nathalie Royer-Perez

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search