Skip to navigation – Site map
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Houdan (Yvelines). Le Clos Saint-Jean

Archaeological project director: Vanessa Maret
p. 197-198

Index terms

Year of Investigation:

2011
Top of page

Full text

1à quelques centaines de mètres du bourg médiéval de Houdan, dans une parcelle longeant le cours de l’Opton, plusieurs occupations ont été mises au jour. Les principaux vestiges exhumés sont attribués à l’époque carolingienne. On dénombre plusieurs fonds de cabane et une concentration notable de structures excavées (six trous de poteau et cinq fosses) dont la contemporanéité et la fonction ne sont pas assurées.

2Trois fonds de cabane ont été dégagés, mais seul l’un d’entre eux a fait l’objet d’une exploration partielle, à la pelle mécanique. Leurs plans ne sont pas connus intégralement, mais ces structures s’apparentent néanmoins à de vastes excavations subrectangulaires. Elles sont, dans deux cas au moins, dotées d’aménagements annexes : des excroissances semi-circulaires situées sur le pourtour des creusements et sans doute destinées à accueillir un poteau.

3En marge de ces fonds de cabane, six trous de poteau ont été mis au jour, qui restent non datés. Leurs caractéristiques morpho­logiques, dimensionnelles et leur localisation suggèrent l’existence de deux constructions sur poteaux, difficiles à restituer en l’absence d’un décapage extensif de la zone.

4À proximité immédiate de cet ensemble, une fosse ovale, de 1,70 m de long pour 1,50 m de large, a été découverte. Seule la moitié SO a été fouillée manuellement. Le comblement a livré un mobilier abondant comprenant de la céramique, de la faune et des scories de métallurgie du fer. La céramique présente des caractéristiques plutôt proches des productions du xe s. ainsi que quelques tessons à pâte granuleuse. L’étude paléométallurgique des déchets scoriacés et d’un prélèvement sédimentaire démontre la présence d’une forge, vraisemblablement située non loin de cette fosse.

5Cette occupation mérite une attention particulière pour deux raisons. Premièrement, les vestiges témoigneraient pour la première fois de la présence d’un établissement rural carolingien dans la plaine de Houdan. Le site pourrait constituer un jalon dans la connaissance de l’organisation interne des habitats ruraux de cette période à l’ouest de Paris. Deuxièmement, cette occupation s’insère chronologiquement entre les rares occupations mérovingiennes du secteur qui, bien souvent, pérennisent des installations antiques, et le premier témoignage écrit par Orderic Vital qui évoque une place forte à Houdan en 1097. En l’absence d’autre document, cette source laissait supposer un développement tardif de l’agglomération, développement motivé, croyait-on, par des raisons d’ordre strictement stratégique. Les seigneurs de Montfort auraient, en effet, choisi d’y installer leur tête de pont occidentale. Cependant, l’habitat groupé découvert invite à reconsidérer attentivement les origines de la ville.

6Les données concernant le reste du Moyen Âge sont particulièrement indigentes. Elles consistent en une fosse isolée et un fossé, d’orientation méridienne et de 2,50 m de large, dont le remplissage a livré un assemblage hétérogène de mobilier (tige de fer, fragments de tuiles, ossements animaux, scories de métallurgie du fer et tessons de l’Antiquité et de la seconde moitié du Moyen Âge). La rareté des indices de cette période trahit peut-être un abandon du secteur dans le courant du second Moyen Âge. Le terrain, portant le toponyme de Clos Saint-Jean, faisait probablement partie des dotations du prieuré homonyme, fondé au xiie s. Ce terrain pourrait avoir été dévolu, et ce, depuis son acquisition par les religieux, au pacage, comme en témoignent l’absence de traces de labour et la bonne préservation des niveaux archéo­logiques sous la terre végétale.

Top of page

References

Bibliographical reference

Vanessa Maret, « Houdan (Yvelines). Le Clos Saint-Jean »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 197-198.

Electronic reference

Vanessa Maret, « Houdan (Yvelines). Le Clos Saint-Jean » [Note of archaeological project],Archéologie médiévale [Online], 42 | 2012, Online since 05 June 2018, connection on 30 March 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/10825

Top of page

About the author

Vanessa Maret

Top of page

Archaeological project director

Vanessa Maret

Top of page

Copyright

Archéologie Médiévale

Top of page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals