Skip to navigation – Site map
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Montignac-Charente (Charente). Chebrac

Archaeological project director: Christophe Maitay
p. 203

Index terms

Year of Investigation:

2011
Top of page

Full text

1À une quinzaine de kilomètres au nord d’Angoulême, à proximité du lieu supposé d’un dépôt de haches en bronze de l’âge du bronze moyen et en périphérie de l’ancienne église paroissiale de Chebrac, sur une superficie de 9 192 m² répartie sur plusieurs parcelles dominant la vallée de la Charente, a été mise au jour une occupation qui se caractérise par deux zones bien distinctes. La première, qui regroupe un minimum de quatorze fosses de stockage circulaires, se développe dans la partie centrale de l’emprise. Les structures apparaissent immédiatement en dessous de la couche de terre végétale. Comme sur d’autres sites ruraux du haut Moyen Âge, elles sont peu éloignées les unes des autres et semblent regroupées en un ensemble cohérent. Le mobilier retrouvé dans l’un de ces silos est constitué de fragments d’ossements animaux et de tessons de poteries datés des xe-xiie s. Le mobilier céramique découvert dans l’environnement des autres structures de ce type ainsi que leurs formes et leurs comblements plaident en faveur d’une occupation homogène centrée sur les xe-xiie s. Quelques-uns de ces silos, dont les niveaux d’ouverture sont beaucoup plus bas, pourraient être antérieurs à cette époque.

2Un second secteur, vraisemblablement en relation avec des activités artisanales, se développe à l’ouest. Il semble séparé de l’aire d’ensilage par un fossé rectiligne s’écoulant vers la vallée de la Charente. Les structures repérées – principalement une couche rassemblant un sédiment cendreux et des blocs de calcaire parfois rubéfiés – et une petite zone rubéfiée s’insérant dans une sorte d’abside appareillée, évoquent des activités liées aux arts du feu. La forme hémicirculaire de la structure 5.18 et la présence de niveaux rubéfiés laissent entrevoir la possibilité de l’existence d’une structure de combustion (four ?), bordée par un vaste niveau cendreux, dont la fonction précise nous échappe. Cet ensemble peut être mis en relation avec la structure de combustion découverte sur le site du Champ des Ronces et interprétée comme un fournil. À Chebrac, la faible surface décapée ne permet pas de se prononcer.

3L’intérêt de cette occupation réside, entre autres, dans la qualité de conservation des structures et du mobilier, qu’il soit céramique ou osseux.

Chebrac à Montignac-Charente, vue de la zone d’ensilage en direction du sud-est (cl. Maitay, Inrap).

Chebrac à Montignac-Charente, vue de la zone d’ensilage en direction du sud-est (cl. Maitay, Inrap).
Top of page

List of illustrations

Title Chebrac à Montignac-Charente, vue de la zone d’ensilage en direction du sud-est (cl. Maitay, Inrap).
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/10848/img-1.jpg
File image/jpeg, 248k
Top of page

References

Bibliographical reference

Christophe Maitay, « Montignac-Charente (Charente). Chebrac »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 203.

Electronic reference

Christophe Maitay, « Montignac-Charente (Charente). Chebrac » [Note of archaeological project],Archéologie médiévale [Online], 42 | 2012, Online since 05 June 2018, connection on 04 April 2020. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/10848

Top of page

Archaeological project director

Christophe Maitay

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

Archéologie Médiévale

Top of page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals