Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Poupry (Eure-et-Loir). Les 36 Mines

Responsable d’opération : Jean-Yves Noël 
p. 209

Entrées d’index

Année de l'opération:

2011
Haut de page

Texte intégral

1Un diagnostic sur le plateau beauceron, en bordure de la voie romaine de Chartres à Orléans, qui concernait une grande superficie (39,03 ha), a mis au jour de nombreux vestiges d’occupations de diverses périodes : Paléolithique, Mésolithique, âge du fer, Antiquité, Moyen Âge et époque contemporaine. Les vestiges médiévaux sont extrêmement ténus, consistant surtout en mobilier épars (céramique, fers à cheval) retrouvé dans les labours et dans le comblement de mares, qui témoigne de la mise en culture du secteur au cours de la période médiévale. Les seules structures archéologiques attestées pour cette époque sont localisées au lieu-dit des 36 Mines. Il s’agit d’une petite cabane excavée à poteaux corniers (3,05 x 2,15 m), très arasée, dont l’angle NO est occupé par une structure de combustion (foyer ou fosse de rejet). Un autre creusement, au centre de l’édifice, peut indiquer la présence d’un axe de tour ou d’un poteau central. Deux autres trous de poteau ont été découverts à proximité immédiate de la structure et semblent pouvoir lui être associés. Le seul élément de mobilier découvert dans le comblement du fond de cabane est un tesson de céramique fine à pâte rouge, typique des productions de Chartres et de Dourdan entre le xie et le xve s. Il permet de dater l’abandon de ce bâtiment de la période médiévale, aucun lien ne pouvant par ailleurs être établi avec l’établissement antique voisin, daté du Haut-Empire. Par conséquent, une prudente attribution du fond de cabane à la fin du « premier Moyen Âge » (ive-xiie s.) paraît possible. Il pourrait ainsi appartenir à la même phase d’occupation du secteur que l’habitat rural de Villeneuve, découvert par Vincent Goustard (Inrap) en 2003 à quelques centaines de mètres de distance, daté des xie-xiie s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Yves Noël , « Poupry (Eure-et-Loir). Les 36 Mines »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 209.

Référence électronique

Jean-Yves Noël , « Poupry (Eure-et-Loir). Les 36 Mines » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10865

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Yves Noël 

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals