Navigation – Plan du site

AccueilNuméros42Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I 2. - ProspectionsIlle-et-Vilaine. Les aménagements...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2011
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I 2. - Prospections

Ille-et-Vilaine. Les aménagements hydrauliques dans le quart nord-est de l’Ille-et-Vilaine (xie-xviiie s.)

Responsable d’opération : Aurélie Reinbold
p. 220-221

Texte intégral

1Les aménagements hydrauliques n’avaient jusqu’à présent pas fait l’objet de prospections systématiques en Ille-et-Vilaine. Les archives médiévales et modernes ainsi que les cartes anciennes font pourtant mention de nombreux sites : moulins, digues, pêcheries et diverses canalisations. Le programme de prospection initié en 2011 a pour ambition de réaliser une typologie croisée des aménagements hydrauliques en fonction de la topographie, des activités liées, des seigneurs qui contrôlent la structure et éventuellement de la chronologie, même si la réutilisation fréquente des sites entre les xie et xviiie s. permet rarement d’envisager un mode de construction ou un type d’installation pour une période donnée.

2Le secteur étudié, situé dans le quart NE de l’Ille-et-Vilaine, entre les villes de Pontorson, Combourg, Rennes et Fougères, présente trois profils de paysages hydrographiques. Au nord, les plaines qui s’étendent autour des marais du Couesnon sont traversées de multiples canaux de drainage, au centre, les vallées profondes du bassin versant du Couesnon sont propices à l’installation de moulins ne nécessitant pas nécessairement une ou des retenues d’eau en amont, tandis qu’au sud, les vallées sont moins abruptes et les fondations d’étangs s’égrènent le long des ruisseaux. Les zones de polder ont été volontairement écartées du secteur.

3L’inventaire des vestiges est réalisé à partir des documents d’archives judiciaires et notariales et des actes de la pratique. À cela s’ajoutent l’étude systématique des toponymes et des plans du cadastre napoléonien ainsi que les cartes du fond de la maîtrise des Eaux et Forêts de Rennes (xviie-xviiie s.). La carte de Cassini, moins précise que le cadastre napoléonien pour le secteur étudié, a été écartée du corpus. Des prospections systématiques sont menées le long des petits cours d’eau insuffisamment documentés par les archives. Enfin le secteur autour du bassin versant aval du Couesnon a été couvert par un relevé LIDAR (données OSUR/laboratoire COSTEL) qui offre des données d’une haute précision sur l’ensemble des aménagements hydrauliques des vallées et marais.

4La prospection a déjà permis le recensement de 46 sites, 24 étant encore en élévation, et dont les phases d’occupation s’étendent du xie au xxie s. Ce corpus présente une certaine diversité typologique. Les moulins peuvent être construits directement sur le cours d’eau ou sur bief, ou attachés à une digue. Les étangs installés en vallées abruptes sont doublés d’un canal de dérivation qui n’est pas nécessaire pour ceux construits dans les vallées peu profondes. Un seul cas d’étangs construits en série sur la période xie-xiiie s. a été relevé pour l’instant alors que cela semble être beaucoup plus fréquent en Mayenne. En revanche, trois sites construits durant cette période se voient doublés ultérieurement d’un étang en amont ou en aval. Enfin, une évolution des aménagements au fil des périodes peut d’ores et déjà être perçue : des moulins installés primitivement sur un cours d’eau sont doublés à la période moderne d’un bief de dérivation, comme le moulin du Feu en Liffré.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aurélie Reinbold, « Ille-et-Vilaine. Les aménagements hydrauliques dans le quart nord-est de l’Ille-et-Vilaine (xie-xviiie s.) »Archéologie médiévale, 42 | 2012, 220-221.

Référence électronique

Aurélie Reinbold, « Ille-et-Vilaine. Les aménagements hydrauliques dans le quart nord-est de l’Ille-et-Vilaine (xie-xviiie s.) » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 42 | 2012, mis en ligne le 05 juin 2018, consulté le 06 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/10912 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.10912

Haut de page

Responsable d’opération

Aurélie Reinbold

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search